Le procede CHO de Europlasma

Europlasma oublie de prendre en compte la consommation de la torche a plasma pour tenter de faire croire que son procédé CHO permet une production d'électricité plus forte que celle des usines d'incinération, ce qui est faux . Mais en plus le procédé CHO ne marche pas , ainsi que le fonctionnement de l'usine de CHO Morcenx le démontre depuis 6 ans - mais Europlasma tente de cacher cela .

Le procédé CHO
Europlasma oublie de prendre en compte la consommation de la torche a plasma pour tenter de faire croire que son procédé CHO permet une production d'électricité plus forte que celle des usines d'incinération, ce qui est faux .
Mais en plus le procédé CHO ne marche pas , ainsi que le fonctionnement de l'usine de CHO Morcenx le démontre depuis 6 ans - mais Europlasma tente de cacher cela et a même organisé une final acceptance bidon, CHO power , concepteur et constructeur de l'usine , a accepté de prendre a sa charge le fardeau des 65 % de l'usine détenus par son client , le fonds Gottex , pour devenir son propre client et pouvoir s'attribuer a elle même la final acceptance après laquelle elle courait depuis 6 ans .

Dans le détail :

Le nom de ce procédé vient du fait qu il traite des solides et gaz composes principalement de carbone , C, hydrogène , H, et oxygène , O, la formule chimique CHO correspond d'ailleurs quasiment a celle d'un bois sec.

Pour ce procédé qui se pose en concurrent de l'incinération des déchets industriels combustible , bois , plastique , carton , il faudrait ajouter le chlore au triplet CHO - car une bonne part des dechets plastiques est constituée de Pvc qui contient 55% de chlore mais également l'azote qui constitue 90% du gaz combustible produit par le procédé CHO .
L'argument principal de CHO est qu'une part de l'energie du combustble , plus de la moitie , est portée par le gaz produit , ce gaz est utilisé dans des moteurs a gaz dont le rendement est presque le double de celui des systemes chaudiere a vapeur puis turbine a vapeur, CVTV, utilisés dans les usines d'incinération , le reste de l'energie est constituée de chaleur qui est utilisee dans un systeme CVTV .

Avec plus de la moitié de l'energie du combustible converti en electricite dans des systeme de rendement double des systemes CVTV et le reste converti dans un systele CVTV, Europlasma affirme que son procede CHO a un rendement en production électrique bien meilleur que celui des usines d'incineration. C'est le principal argument que Europlasma utilise pour promouvoir son procédé .

Ainsi pour l'usine de Morcenx Europlasma indiquait une puissance produite de 12MW , composée de 4,5 MW pour la production de la turbine a vapeur et 7.5 MW pour la production des moteurs a gaz.

Dans le procede CHO , les déchets subissent une combustion partielle a l'air , dans un appareil dit gazeifieur , ceci permet de produire un gaz a 900°C et des cendres .

L'originalite du procédé CHO est que ce gaz est chauffe vers 1200° C a l'électricité par une torche a plasma . Ce chauffage a pour but de dissocier les fractions lourdes contenu dans le gaz qui portent une bonne partie de son energie et qui condenseraient dans le refroidissement du gaz avant d'être envoye vers les moteurs a gaz .
Le gaz ainsi " purifie" est refroidi une chaudière produisant de la vapeur , et cette vapeur est détendue dans une turbine a vapeur produisant de l'électricité - une partie de la chaleur du gaz provient de l'électricité qui a servi a chauffer le gaz et on récupère ainsi , sous forme d' électricité, 24% de l'électricité qui a servi a chauffer le gaz .
Le gaz "épuré" refroidi par la chaudière est filtre puis comprime et refroidi afin de pouvoir être injecte dans les cylindres des diesel a gaz.

En fait pour les 7.5 MW produits par les diesel a gaz , il faut consommer 3MW d'electricite pour chauffer le gaz avec la torche a plasma et 0.8 MW pour comprimer le gaz , en net les moteurs a gaz produisent 3.7 MW , et le rendement net de l'utilisation de l'energie portee par le gaz devient largement inférieur a celui d'un système CVTV .
Globalement le rendement par rapport a l'energie du combustible d'une centrale électrique utilisant le procédé CHO est inférieur a celui d'une usine d'incinération qui utilise la chaleur du combustible dans un système CVTV .
La grande astuce de Europlasma pour promouvoir son procédé a ete d'annoncer non pas la puissance nette produite par le precede mais une puissance brute ne tenant pas compte de la consommation de la torche ni celle du compresseur de gaz .

Et cela a marché , avec le public mais aussi avec le fonds suisse Gottex qui a investi en 2010 , 26 ME dans Cho Morcenx et a ainsi acquis 65% de Cho Morcenx , dans un deal récent avec Europlasma Gottex s'est debarasse de sa part dans Cho Morcenx avec comme contrepartie pour le repreneur de cette part , Cho power , l'abandon par Gottex de la moitié du prêt sur CHO Morcenx qu'elle détenait depuis 2010 , y compris les intérêts puisque CHO Morcenx n'avait jamais fait face a ses annuités de prêt en 8 ans .

L'usine CHO Morcenx a pu être construite entre 2010 et juillet 2012 "
Depuis juillet 2012 Europlasma ne cesse de modifier et d," optimiser" l'usine de CHO Morcenx , le gazeifieur a ete change puis d'autres éléments moins importants , rien n'y fait . l'usine n'a jamais atteint la puissance prevue pourtant revisee a la baisse , 10 MW au lieu de 12 MW .
Pour des raisons que Europlasma cache l'usine doit être arrêtée après quelque heures de fonctionnement , probablement pour enlever les cendres du gazéifieur ou changer les filtres a gaz .
Le 21 juin 2018 Europlasma a annonce comme si c'etait un brillant succes une production de 2435 MWh depuis le 1/1/2018 soit 0.58 MW en moyenne et moins de 6 % de la puissance prevue .

l'usine avait produit 10911 MWh dans les 5 premières années de mise en service comprenant au moins une année d'arrêt pour changer le gazéifieur , soit 2727 MWh par an sans les moteurs a gaz Jenbacher .En 2018 avec 2 moteurs Jenbacher de 2 MW l'usine a produit en moyenne 0.58 MW , a peine plus que lors des premieres annes de mise en service ou la puissance moyenne produite brute a ete de 0.312 MW .

l'usine a tourne 6524 heures en plus de 5 ans depuis sa mise en service

l'usine a consomme 14400 tonne de combustible en 5 ans contre 50000 tonnes prévu chaque année

l'usine a produit 10 911 MWh en 5 ans et qui devait produire 75 000 MWh par an

Donc non seulement Europlasma a menti pour promouvoir son procede en faisant croire a un rendement meilleur que celui des usines d'incineration- mais en plus leur procede ne marche pas , malgre 6 ans de modifications et " optimisations " elle ne produit que moins de 6% de l'energie électrique prévue ,et en plus il doit falloir beaucoup d'opération manuelles pour nettoyer le gazéifieur et changer les filtres a gaz lors que innombrables arrets de la centrale .
Europlasma ne publie rien sur la quantité de dechets traites ni sur la quantite de déchets secondaires qu il faut extraire du gazéifieur et qui est retenue dans les filtres a gaz .
Europlasma s'est contentée d'organiser une final acceptance bidon dans laquelle le client , Gottex a accepte de signer la final acceptance de l'usine contre la promesse d'être débarrassée de ses 65% dans CH Morcenx et de ne pas payer sa part de l'exploitation maintenance, a charge de CHO Morcenx après la FA , entre la signature de cette FA en juin 2017 et l'annonce officielle de l'accord Europlasma Gottex en mars 2018 .
L'annonce de la FA a fait croire a Ademe , qui n'a rien vérifié, que l'usine marchait et Ademe a proposé 12 ME d'avance remboursable pour une nouvelle centrale a Thouars , puis la Bei voyant que Ademe avait approuvé le projet a propose un prêt de 30 ME pour Thouars .

Europlasma qui devrait fournir le complément soit 16 ME pour que le financement soit bouclé se garde bien de la faire car elle sait qu'elle n'a pas reussi en 6 ans a faire marcher CHO Morcenx a plus de 6% de la puissance prévue et n'a pas envie d'avoir sur les bras 100% d' une nouvelle usine CHO génératrice de pertes et incapable de rembourser le prêt BEI et l'avance remboursable de Ademe ni de générer le moindre bénéfice .

Par contre elle laisse planer le doute sur le futur projet CHO Thouars probablement pour soutenir le cours et inciter le pp a acheter les actions nouvelles mises en vente par EHGO qui sont la seule source de revenus de Europlasma .

 

Europlasma a perdu 13 ME en 2017 avec sa division energies renouvelable , l'argent a ete apporte par l'actionnaire qui a encore fourni 13.5 ME depuis début 2018 pour acheter les actions nouvelles vendues par le fonds EHGO .

il serait temps que cette gabegie couteuse pour la France cesse et que au moins la division energie renouvelable de Europlasma disparaisse avec Cho Power et , le démantèlement de Cho Morcenx et les projets f

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.