Entre 35 ME et 8 100 ME d'or suivants les versions!

La com. sur l'exploitation des rejets de dieumerci est etonnante , on : 0.95tonnes d'or pour le geologue Melabar 1.1 tonne pour l'ingenierie Sofreco 7.6 tonnes pour la societe Auplata qui exploiterait 260 tonnes pour un journaliste . L'exploitation de l'usine passerait de non rentable , a rentable , et tres rentable avec un minerai 550 gramme d'or par tonne !

Entre 35ME et 8100 ME d'or pour la meme chose suivant les versions

0.95 tonne , 1.1 t ,7.56 t , et 260 tonnes d'or .
C'est les diverses estimation que l'on peut voir pour la quantité d'or extraite des rejets de Dieumerci .
La version de Auplata , est de 600kg d'or par an , Auplata ne precise pas la durée qui devrait être de 12.6 années .

Pour obtenir cette production , même en tenant compte de la capacité de traitement doublée de l'usine, 600 tonnes par jour , annoncée le 27 juillet 2016 par Euroland corporate , qui avait forcement l'aval de Auplata pour annoncer une nouvelle aussi importante, il faudrait enrichir les rejets par du minerai , 1 tiers de minerai , comme l'annonçait aussi Euroland .

Euroland n'indique toutefois ni l'origine , ni les réserves de ce riche minerai . Ce minerai devrait en effet avoir une teneur en or de 6.12 gramme d'or par tonne . Euroland n'explique pas pourquoi Auplata ne traite pas ce minerai seul au début ce qui permettrait de produire 1100 kg d'or par an , plutôt que de le diluer dans le rejets, quitte a traiter les rejets après .

Ainsi l'usine consommerait 133 000 tonnes de rejets par an , et 67 000tonnes de minerai .
Avec une quantité de rejets de 559 000 tonnes pour le tiers des rejets donnée par Melabar le 15/2/2016 on aurait 1 680 000 tonnes de rejets , donc une durée d'exploitation de l'usine de 12.6 années . Compte tenu du cout de production on trouve pour cette production de 7.56 tonnes d'or une net present value de 194 ME soit 0.52 E pour chacune des 194 millions d'actions .

0.52 E par action, rien que pour les rejets de Dieumerci de Auplata

Détail des estimations 


L'étude de l'ingénierie minière Sofreco aidée d'un expert publiée en décembre 2017 , donne une production estimée et un cout de production pour les
rejets de Dieumerci :

https://www.auplata.fr/pdf/Evaluation-expert-financier-Dec17(extrait)-AuplataSA-Rapport-Version-Finale-Signee.pdf

 

production cumulée : 1.1 tonnes
cout AISC : 573$ l'once

Sofreco indique avoir pris les résultats de l'étude de Melabar pour les ressources des rejets et les couts donnes par Auplata .

 

L'étude de Melabar indique une ressources de 559 000 tonnes de rejets et une contenance en or de 1043 kg donc 0.95 tonnes d'or extraites . 

Sofreco indique des réserves , partie exploitable économiquement des ressources , supérieure aux ressources !

L'usine de Dieumerci en cours de construction a une capacité de traitement officielle de 300 tonnes de roche par jour soit 100 000 tonnes par an , a ce rythme l'exploitation des rejets devrait durer 5.59 années.

Sofreco annonce une production d'or cumulée de 1 100 kg , c'est a dire une production annuelle de 197 kg d'or .
Auplata annonçait en juin 2016 une production annuelle de l'usine de 600kg d'or par an .

Il y a plusieurs incohérences dans les résultats de l'étude Sofreco en ce qui concerne les rejets de Dieumerci :

La production cumulée dépasse le contenu en or de la ressource

La production annuelle est le tiers de celle annoncée par Auplata

Seul le cout AISC est correct puisque Sofreco indique que c'est Auplata qui le lui a donné et qu il est en ligne avec le cout de production de la moitié du cours de l'or annonce en juin 2016 par le PDG Jean Francois Fourt .

Comment est ce possible que Auplata publie quelque chose qui est incoherent avec ses chiffres de production ?

C'est simplement que des personnes ont intérêt a ce que le potentiel de Auplata soit minimisé pour pouvoir profiter des cours bas actuels .

En fait Auplata n'a pas tout dit a Sofreco :

les chiffres de Melabar ne concernent que 1 tiers des rejets

la capacite de l'usine a été doublée par rapport au projet initial et est de 600 tonnes par jour , ceci explique que le cout de l'usine soit passe de 7.5 ME initialement prévu a 12 ME annonce en juin 2016 .

et surtout l'usine n'exploite pas que les rejets mais un melange de 2/3 de rejets et de 1/3 de ce que Auplata nomme tout venant , qui est du minerai extrait de la mine de Dieumerci qui permet d'ameliorer la teneur en or du melange .

Tout cela a été dévoilé dans le flash valeur de juillet 2016 de Euroland corporate :

http://www.elcorp.com/documents/3/2016-07-27_10_00_Auplata_27_07_2016.pdf

Le mélange traité par l'usine permet de produire 600kg d'or par an en traitant 200 000 tonnes de mélange , ce qui fait une teneur en or du mélange en supposant un taux de récupération d'or de 92.5 % de 3.24 gr par tonne .

Chaque tonne de mélange est composé de 667 kg de rejets dont la teneur est de 1.8 gr d'or par tonne , ainsi que l'a déterminé l'étude de Melabar , ceci apporte 1.2 gr d'or
au melange . Le minerai ajoute au mélange apporte 2.04 gr. d'or pour 333kg de minerai soit une teneur de 6.12 gr par tonne "

Au point de vue quantité de mélange , le minimum est ce que Melabar a certifié, le tiers des rejets , 559 000 tonnes de rejets et 280 000 tonne de minerai ajoute soit 840 000 tonnes .
Donc une durée d'exploitation de 4.2 années, mais si l'on tient compte des 2 autres tiers des rejets , le durée serait de 12.6 années .

Soit une production globale a 600 kg par an de 7.56 tonnes d'or .

année l'usine produit 600kg d'or , 19 300 onces , pour un cout de production AISC de 573 $ l'once .
Au cours d'aujourd'hui soit 1340$ l'once , le bénéfice net est de 767 $ par once produite soit 14.8 M$ par an ou 12 ME par an .

En actualisant a 8% par an ce bénéficie net annuel ,on trouve une net positive value des rejets et du mélange de
12/1.08 + 12/(1.08*1.08) + 12/(1.08*1.08*1.08 ) + 12/(1.08*1.08*1.08*1.08 ) .... jusqu'au terme correspondant a 60% de la 13 eme annee = 100.4 ME

soit pour 194 millions d'actions une valeur par action de 0.52 E .

ceci rien que pour les rejets de Dieumerci .

sans compter Dieumerci mine , Yaou , Dorlin , les permis Iracoubo et bon espoir , la participation dans Osead maroc mining et dans Osead mining centrafrique .

Et la dernière version :

https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane-du-nickel-auplata-ajoute-corde-son-arc-565935.html

dont voici un extrait :

" Cette future unité de cyanuration doit permettre à Auplata de récupérer 95% de l’or en poudre contenu dans le minerai en traitant les rejets actuellement stockés dans 9 bassins étanche. Les ressources sont estimées à 260 tonnes d’or. "

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.