francois straussenberg
ingenieur dans l energie
Abonné·e de Mediapart

97 Billets

1 Éditions

Billet de blog 31 déc. 2018

francois straussenberg
ingenieur dans l energie
Abonné·e de Mediapart

Auplata allait vers zéro.

Beaucoup semblent croire que la fusion avec Brexia va les léser .Mais sans LGN Auplata allait vers 0 a tel point que Tamagno afin de préserver son poste et son salaire , voulait dissocier Auplata entre production et le reste . On montre la triste réalité de Auplata avant que Michel Julliand, fondateur de Auplata avec Mr Aubert, ne suggère à LGN d’investir dedans.

francois straussenberg
ingenieur dans l energie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Auplata allait vers zéro.

Beaucoup semblent croire que la fusion avec Brexia va les léser .Mais sans LGN Auplata allait vers 0 a tel point que Tamagno afin de préserver son poste et son salaire , voulait dissocier Auplata entre production, vouée a disparaître avec les pertes énorme de l’exploitation , et le reste qui perdant moins d’argent aurait pu durer pas mal d’années en diffusant des résultats d’études bidons sur les ressources et réserves , telle celle de Sofreco , pour stimuler le pp a acheter des actions nouvelles vendues par un fonds .

Regardons la triste réalité de Auplata avant que Michel Julliand, fondateur de Auplata avec Mr Aubert, ne suggère à LGN d’investir dedans.

Auplata avec Gorge, Fourt et Tamagno ca a été.

Une braderie des ressources minières :

100% de Paul Isnard : montagne d’or bradés à Columbus puis vente massive des actions Columbus pendant une des rares époques ou celles ci auraient monté si Auplata n’avait pas vendu si vite

75% de Dorlin bradé à Reunion gold

75% de iracoubo et bon espoir bradés à Newmont la source

Des projets démentiels :

Thiosulfate sur Dieumerci

Cyanuration en pleine ville à Remire montjoly

Cyanuration de Dieumerci qui n’est pas rentable si on tient compte du cout de l’usine mais qui le devient puisque maintenant l’usine est construite.

Projets d’émission de tokens basés sur la production de Auplata, puis comme cette production est nulle, changé au bout de 3 jours en tokens basés sur les réserves, sachant que Auplata ne peut déclarer aucune réserve suivante NI 41.

Achat de Element asa un coquille vide dont le cours a été divisé par 3 après les achats de Auplata, Cet achat a été fait sur le conseil de pierre Vannineuse qui avait un contrat de vente d’actions nouvelles avec Element asa, comme il en avait avec Auplata, et il devait vendre des actions, il a profité du pic de cours crée en mars 2018 par les achats de Auplata  pour vendre ses titres !

Une gestion se réduisant a demandé de l’argent aux actionnaires par ak ou vente d’actions nouvelles via un fonds.

En 2016 Auplata a déclaré sous prétexte qu’elle perdait de l’argent en exploitant l’or , que l’exploitation par gravimétrie  n’était pas rentable en Guyane Française alors qu’un confrère SME SMSE gagnait de l’argent  en exploitant des mines similaires à celle de Auplata par gravimétrie amélioré par de la flottation.

Ayant déclaré qu’il n’y avait pas de salut en dehors de la cyanuration, Auplata a arrête toute production se contentant de faire exploiter ses mines par des sous traitants qui employaient de la main d’œuvre moins chère.

Et au lieu de prévoir d’exploiter le minerai de la  mine de Dieumerci dont le gros des réserves est intact, ce qui avec un taux de récupération d’or soit disant 3 fois plus fort aurait du être rentable, Auplata a décidé d’exploiter les rejets de gravimétrie, dont les plus riches ont déjà été retraités par gravimétrie entre 2012 et 2014 !

Encore une décision démentielle, alors que les mines passent à l’exploitation des rejets quand il n’y a plus de minerai ! Alors qu’il reste au moins 21 tonnes de ressources à Dieumerci.

Tout cela LGN le sait grâce à Julliand et il sait qu’il peut tirer de l’argent des mines de Auplata.

Aucune exploration faite depuis 2005, aucun développement sinon l’achat d’un projet en Espagne abandonné puis des projets en cote d’ivoire via OMCI maintenant dépréciés dans les comptes de Auplata.

Bref une grosse cata , Julliand a du être très convainquant pour que LGN se lance dans la fusion, il connaît bien Auplata et sait que bien gérée par des gens ayant des notions techniques et non des clowns comme Fourt ou Tamagno , elle peut gagner de l’argent .

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Sobriété : le gouvernement a un plan, mais qui pour l’appliquer ?
L’exécutif annonce de nombreuses mesures pour réduire la consommation d’énergie de 10 % d’ici à 2024. Mais presque tout est basé sur le volontariat et les moyens de mise en œuvre restent flous. 
par Jade Lindgaard
Journal
Altice obtient une censure d’articles à venir au nom du secret des affaires
Le groupe de Patrick Drahi demandait en référé, au nom du secret des affaires, la censure de trois articles publiés par le site Reflets et exploitant des documents interne mis en ligne par des hackers. Le tribunal de commerce a rejeté cette demande mais ordonne au journal de ne plus écrire sur le sujet.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim
Journal
Procès France Télécom : une condamnation pour l’exemple ?
Le 30 septembre, les anciens dirigeants de France Télécom ont vu leur condamnation pour « harcèlement moral institutionnel » confirmée en appel. Leur politique de départs forcés, menée à partir de 2007, avait débouché sur une vague de suicides. Mais les responsables échappent à la prison ferme. Quelle portée pour ce jugement ?
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro
Billet de blog
Transition écologique ou rupture sociétale ?
La crise actuelle peut-elle se résoudre avec une transition vers un mode de fonctionnement meilleur ou par une rupture ? La première option tend à parier sur la technologie salvatrice quand la seconde met la politique et ses contraintes au premier plan.
par Gilles Rotillon
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac