Censure maladroite

"A l’heure actuelle, la fin des essais est fixée au 27 octobre 2022 pour Moderna, et au 2 mai 2023 pour Pfizer." Le Monde

Après la deuxième censure du blog de Laurent Mucchielli lors de la publication de l'article d'Alessandro Negroni (Université de Genève) voici une information parue dans Le Monde qui ne peut être soupçonné d'être anti vaccination :

"A l’heure actuelle, la fin des essais est fixée au 27 octobre 2022 pour Moderna, et au 2 mai 2023 pour Pfizer."

Nous sommes donc bien comme l'affirme l'auteur dans une phase expérimentale des vaccins, ce qui juridiquement ne permet pas de rendre obligatoire la vaccination quoi qu'on pense des vaccins, de leur efficacité ou de leurs effets secondaires. C'est pourquoi le gouvernement a choisi la politique du bâton et de la carotte.

J'ajoute, si d'aventure il prenait l'idée de me censurer que je suis en général pour la vaccination ; que je suis vaccinée contre le Covid ; malheureusement j'ai reçu deux doses d'Astra Zeneca et j'ai subi des effets secondaires inquiétants qui me conduisent à reconsidérer mon adhésion à une troisième injection, quel que soit le vaccin.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.