Françoise Degert
Abonné·e de Mediapart

57 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 janv. 2012

L’eau prise en otage

No Fracking France (NFF), association de protection de la ressource en eau, de la qualité de l’air, des paysages, lutte contre l’exploration et l’exploitation des gaz et huiles schiste. Car la fracturation hydraulique, dévaste à jamais les territoires, la santé des hommes, la vie sur terre.

Françoise Degert
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

No Fracking France (NFF), association de protection de la ressource en eau, de la qualité de l’air, des paysages, lutte contre l’exploration et l’exploitation des gaz et huiles schiste. Car la fracturation hydraulique, dévaste à jamais les territoires, la santé des hommes, la vie sur terre.

Or, de nombreux signes font craindre que le gouvernement s’apprête à autoriser la fracturation hydraulique.

 1 - Le colloque qui se tient le 17  janvier 2012 à la Maison de la Chimie, à l’initiative du député UMP de l’Oise, François-Michel Gonnot, prépare l’opinion. La décision du gouvernement et du parlement devrait suivre.

2 - Pendant l’interdiction de la fracturation, l’instruction de 88 permis continue.

3 - Les avantages fiscaux octroyés à l’industrie pétrolière et gazière sont maintenus dans la loi de finances 2012, l’article 39 ter du code général des impôts est toujours en vigueur.

 Pourtant,  nos autorités connaissent parfaitement les  dégâts provoqués par cette industrie depuis 2008 aux Etats-Unis : séismes, pollution irréversible des nappes phréatiques, remontée de la radioactivité, fuites de méthane…

 Les preuves s’accumulent et les grandes sociétés pétrolières cherchent désormais une technologie alternative à la fracturation hydraulique.

Les mouvements de protestation s’amplifient dans le monde, au Québec, aux Etats-Unis, en Bulgarie…

No Fracking France refuse de voir la ressource en eau sacrifiée pour une exploitation temporaire, purement spéculative.

 No Fracking France invite les journalistes à la conférence de presse

le 17 janvier, de 13 à 14H

à l’Assemblée nationale, 

2ème Bureau, 126 rue de l’Université.

         Seront présents :   Dominique Orliac, député du Lot (permis de Cahors), André Picot, Association toxicologie-chimie, Jacques Cambon, hydrogéologue, Martine Feraille, vigilance permis de Gex, Jean-François Lalfert, collectif Ardèche, Pierre Jugy, maire de Tourtour (collectif varois de 50 élus), Michel-Philippe Perin-Dureau, Nogazaran !, Roumiana Ougartchinska, journaliste bulgare…

Les journalistes doivent prendre leur badge au service de presse, 33 quai d’Orsay. Appeler impérativement pour

établir la liste d’accès.

Contact presse :   06 44 80 00 93.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le « wokewashing », la nouvelle stratégie des majors pétrolières
La justice raciale, le féminisme et les droits LGBT+ sont de plus en plus mobilisés par les géants pétroliers pour convaincre des bienfaits de leurs activités fossiles. Une pratique récente baptisée « wokewashing » et qui n’a qu’un seul objectif : retarder l’action climatique pour continuer à nous abreuver de pétrole.
par Mickaël Correia
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal — Libertés publiques
« Une gestion exclusivement policière de la crise sanitaire »
« La logique aurait voulu que les autorités adoptent une approche sanitaire et sociale » pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, pointe la professeure de droit public Diane Roman, qui regrette que, « désormais, tout se résolve en termes de mesures policières ».
par Jérôme Hourdeaux
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal