freddy klein
Abonné·e de Mediapart

595 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 juin 2022

C'EST MAGNIFIQUE ! de Clovis Cornillac

Y a-t-il une histoire vraie qui a inspiré les scénaristes et le réalisateur dont ils auraient entrepris une adaptation très libre et pleine de fantaisie ?Peu importe, le résultat est plaisant et trouve une certaine résonance en nous et nos propres rêveries.

freddy klein
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ceci est un conte comme le cinéma sait parfois nous le raconter quand nous savons un instant libérer notre esprit et retrouver une disponibilité et un esprit d'enfant.

Y a-t-il une histoire vraie qui a inspiré les scénaristes et le réalisateur dont ils auraient entrepris une adaptation très libre et pleine de fantaisie ? Ou simplement l'imagination féconde des auteurs a-t-elle voulu ancrer leur esprit fantasque dans les montagnes du Dauphiné et dans la bonne ville de Lyon ? Peu importe, le résultat est plaisant et trouve une certaine résonance en nous et nos propres rêveries.

Pierre/Clovis Cornillac a toujours vécu loin du monde parmi ses abeilles et les mellifères qu'il crée, adapte, bouture, encourage de la voix, flatte du regard. Quand ses parents meurent sous les branches d'un arbre qui sans raison apparente a chuté et que le maire de la commune lui remet une enveloppe confiée par les parents défunts, sa vie bascule. Il ne serait pas le fils de son père et de sa mère et il serait un enfant abandonné à la bonté du monde. Un chèque représentant une coquette somme sera son héritage en même temps que la propriété d'un appartement à Lyon.

Pierre va donc se lancer dans une longue quête sur l'histoire de ses origines avec comme seuls indices une photo d'enfant et un mot sibyllin sur ses vrais parents. Désormais, ce n'est pas seulement sa vie qui change, mais aussi tout son univers et ses repères qui basculent. Pierre ne possède ni les clés, ni les codes de sa nouvelle vie, mais sa rencontre avec Anna délicatement interprétée par Alice Pol va lui permettre d'assimiler peu à peu tout ce qui peut être de quelque utilité. Ainsi découvre-t-il qu'on ne peut acheter un pain en donnant à la boulangère un chèque de 45 000 euros même s'il était au porteur et qu'avec un billet de banque de 50 euros il est tout à fait possible d'acheter un seul croissant à 1 euro sans être contraint d'en prendre 50.

Anna est une jeune femme un peu instable et bohème qui s'est vu retirer sa petite fille dont elle ne retrouvera la pleine garde que si elle peut lui offrir des conditions de vie décente avec un vrai logement et des ressources réelles, donc un travail. Pierre et Anna vont vivre un échange de service tout naturellement ; il l'héberge et assure le couvert et elle l'assiste dans la recherche de la mère biologique. Ensemble ils vont poser les jalons d'une production de miel à la ville pour rassurer les services sociaux.

Pierre est un garçon d'une grande sensibilité qui sous le choc d'une émotion change de couleur et passe d'un teint de jaunisse avancée à un bleu de schtroumpf délavé. Quand enfin ils approchent de leur but et que Félicie Fontaine sous les traits de Myriam Boyer se révèle comme la possible mère biologique recherchée, l'émotion est trop intense pour Pierre qui en devient transparent et invisible. Cette nouvelle mutation n'est pas sans intérêt quand il s'agira avec quelques joyeux compagnons un peu déjantés d'enlever la petite Lise pour qu'elle retrouve sa mère.

Pierre, Anna et Lise vont vivre heureux, une vie d'amour partagé sous le regard bienveillant de leurs amis fantasques mais pas dépourvus d'humour abandonnant à ses aigreurs la revêche directrice du foyer de placement d'enfants.

Tout est bien qui finit bien dans un monde apaisé où chaque jour n'aura que sa propre peine.

Pas toujours, loin s'en faut, parmi les premiers à me laisser enchanter par les contes, légendes et autres fantaisies, je devais cette fois être dans un bon jour et d'humeur moins belliqueuse que d'habitude ; je me suis donc laissé aller à mon plaisir et vous invite à faire de même, ne serait ce que pour retrouver une fois de plus Alice Pol.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
L’« année zéro » de la diplomatie allemande
La Russie vient de donner une rude leçon de géopolitique à l’Allemagne en lui rappelant sa vulnérabilité militaire et économique. Pour la diplomatie allemande, qui a misé sur la carte russe pendant vingt ans, l’humiliation est profonde, et le constat brutal. Premier volet de notre série sur « l’adieu au pacifisme » outre-Rhin.
par Thomas Schnee
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul

La sélection du Club

Billet de blog
Le nucléaire sans débat
Où est le débat public sérieux sur l'avenir du nucléaire ? Stop ou encore ? Telle est la question qui engage les générations futures. Une enquête remarquable et sans concession qui expose faits et enjeux. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Réagir avant qu'il ne soit trop tard 2/4
L’avenir n’est plus ce qu’il était ! La guerre en Ukraine, la menace nucléaire, la crise alimentaire, le dérèglement climatique, les feux gigantesques de l’été, les inondations meurtrières, autant d’épisodes anxiogènes de la modernité face auxquels nous devons impérativement réagir. Ces désordres du monde constituent une opportunité à saisir pour modifier notre trajectoire
par HARPAGES
Billet de blog
Croissance énergétique : et si le nucléaire n'était pas la solution ?
On trouve ici et là des aficionados du nucléaire pour expliquer que pour continuer à consommer et à croitre sur le rythme actuel, il suffit de construire des centrales nucléaires. C'est d'ailleurs l'essence du plan pour l'énergie de notre renouveau président. Alors causons un peu croissance énergétique et centrales nucléaires.
par Haekel
Billet de blog
Le piège du nucléaire
Maintenant que la France est en proie à des incendies en lien avec le réchauffement climatique, que notre pays manque de plus en plus d’eau et que notre président et ses ministres, après avoir renationalisé EDF, nous préparent un grand plan à base d’énergie nucléaire, il serait temps de mettre les points sur les « i ».
par meunier