Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3339 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 avr. 2014

Trierweiler se rappelle au bon souvenir de Hollande

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Trierweiler se rappelle au bon souvenir de Hollande

Par Freddy Mulongo, vendredi 11 avril 2014 Radio Réveil FM International

Diplomatie. Le tweet de soutien à Maude Versini envoyé par l'ex-première dame pourrait bien gâcher la visite officielle du chef de l'Etat au Mexique.

Mexico (Mexique), hier. François Hollande a été informé du tweet de son ex-compagne dans l’avion qui l’emmenait en voyage officiel au Mexique, où il a été accueilli par son homologue, Peña Nieto… un proche d’Arturo Montiel, l’ancien époux de Maud Versini.

TOUT ALLAIT DE NOUVEAU bien entre Paris et Mexico. Les traces laissées par la grave crise diplomatique de l'affaire Florence Cassez, cette Française libérée par la justice mexicaine après sept ans de prison pour séquestration, étaient en train de s'estomper. Le nouveau président du Mexique, Peña Nieto, entré en fonction en décembre 2012, avait été reçu en octobre à l'Elysée par François Hollande. Les deux chefs d'Etat, qui s'entendent bien, avaient convenu de relancer les relations économiques et culturelles, à la traîne, entre les deux pays. C'était l'objet de cette visite d'Etat de deux jours qui a commencé hier.

Mais alors que Hollande volait vers le Mexique, son ancienne compagne Valérie Trierweiler a déclenché une mini-tornade diplomatique avec un nouveau tweet. Celle qui avait déjà défrayé la chronique entre les deux tours des législatives de 2012, en soutenant à La Rochelle le dissident PS Olivier Falorni contre Ségolène Royal, a récidivé en prenant le parti d'une Française dont les enfants sont bloqués au Mexique depuis deux ans par son ex-mari . « Je soutiens @MaudeVersini qui n'a pas vu ses enfants depuis 847 jours, retenus par leur père au Mexique. Aidons la, @francediplo doit agir », écrit-elle sur Twitter.

Les efforts diplomatiques torpillés

De quoi torpiller une visite patiemment élaborée par les diplomates des deux côtés et réduire en cendre les efforts de ces derniers mois pour rétablir de bons rapports entre la France et le Mexique. L'affaire Versini est d'autant plus embarrassante qu'Arturo Montiel, l'ex-époux de la Française, est l'ancien gouverneur de l'Etat de Mexico. C'est un proche de Peña Nieto et les deux hommes sont membres du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI). Mercredi en fin de soirée, alors que l'avion de Hollande atterrissait à Mexico, les télévisions mexicaines relayaient longuement le dernier épisode de cette malédiction qui brouille les relations entre les deux pays. Hier, devant la communauté française, Hollande a déclaré : « Il peut y avoir des ressortissants français qui, à la suite de séparations, de drames conjugaux, peuvent être séparés. Sachez bien que la France sera toujours à vos côtés, qu'elle n'abandonne personne, aucun ressortissant. » Une claire allusion à l'affaire Versini... Mais en attendant, le président français se serait bien passé de ce tweet-poison pour sa première visite officielle dans un pays qui, sur le plan économique, est l'un des plus dynamiques d'Amérique du Sud. Et qui lui rappelle que, jusqu'à la fin de son quinquennat, il devra compter avec les flèches de son ex-compagne...

Trackbacks

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal
En Pologne, Roumanie et Hongrie, le parcours du combattant des Ukrainiennes pour accéder à une IVG
Comme aux États-Unis, l’accès à l’avortement est compliqué, voire interdit en Pologne, mais aussi en Roumanie et en Hongrie. Ces pays frontaliers de l’Ukraine hébergent plusieurs centaines de milliers de réfugiées de guerre ukrainiennes sur leur sol, qui n’ont parfois pas d’autre choix que d’avorter dans un autre pays. 
par Helene Bienvenu et Marine Leduc
Journal — Écologie
L’industrie de la pêche est accusée d’avoir fraudé les aides Covid de l’Europe
Alors que s’ouvre le 27 juin la Conférence des Nations unies sur les océans, Mediapart révèle avec l’ONG Bloom comment les industriels de la mer ont fait main basse sur les indemnités destinées aux pêcheurs immobilisés durant la pandémie. Des centaines de navires, aux pratiques de pêche les plus destructrices pour les écosystèmes marins, auraient fraudé près de 6 millions d’euros de subventions publiques.
par Mickaël Correia
Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Pacification en Algérie
Témoignage d'un militaire engagé en Algérie ayant participé à la pacification engagée par le gouvernement et ayant rapatrié les Harkis de la D.B.F.M en 1962
par Paul BERNARDIN
Billet de blog
Les taiseux d'Algérie
Dans un silence fracassant, excusez l'oxymore, les Algériens ont tu l'Algérie et sa guerre d'indépendance. Ils ne pouvaient plus en parler, des générations entières ont grandi dans le silence de leur père et de leur grand-père. Une mémoire calfeutrée derrière les non-dits omniprésents.
par dchraiti