Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3339 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 avr. 2014

Trierweiler se rappelle au bon souvenir de Hollande

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Trierweiler se rappelle au bon souvenir de Hollande

Par Freddy Mulongo, vendredi 11 avril 2014 Radio Réveil FM International

Diplomatie. Le tweet de soutien à Maude Versini envoyé par l'ex-première dame pourrait bien gâcher la visite officielle du chef de l'Etat au Mexique.

Mexico (Mexique), hier. François Hollande a été informé du tweet de son ex-compagne dans l’avion qui l’emmenait en voyage officiel au Mexique, où il a été accueilli par son homologue, Peña Nieto… un proche d’Arturo Montiel, l’ancien époux de Maud Versini.

TOUT ALLAIT DE NOUVEAU bien entre Paris et Mexico. Les traces laissées par la grave crise diplomatique de l'affaire Florence Cassez, cette Française libérée par la justice mexicaine après sept ans de prison pour séquestration, étaient en train de s'estomper. Le nouveau président du Mexique, Peña Nieto, entré en fonction en décembre 2012, avait été reçu en octobre à l'Elysée par François Hollande. Les deux chefs d'Etat, qui s'entendent bien, avaient convenu de relancer les relations économiques et culturelles, à la traîne, entre les deux pays. C'était l'objet de cette visite d'Etat de deux jours qui a commencé hier.

Mais alors que Hollande volait vers le Mexique, son ancienne compagne Valérie Trierweiler a déclenché une mini-tornade diplomatique avec un nouveau tweet. Celle qui avait déjà défrayé la chronique entre les deux tours des législatives de 2012, en soutenant à La Rochelle le dissident PS Olivier Falorni contre Ségolène Royal, a récidivé en prenant le parti d'une Française dont les enfants sont bloqués au Mexique depuis deux ans par son ex-mari . « Je soutiens @MaudeVersini qui n'a pas vu ses enfants depuis 847 jours, retenus par leur père au Mexique. Aidons la, @francediplo doit agir », écrit-elle sur Twitter.

Les efforts diplomatiques torpillés

De quoi torpiller une visite patiemment élaborée par les diplomates des deux côtés et réduire en cendre les efforts de ces derniers mois pour rétablir de bons rapports entre la France et le Mexique. L'affaire Versini est d'autant plus embarrassante qu'Arturo Montiel, l'ex-époux de la Française, est l'ancien gouverneur de l'Etat de Mexico. C'est un proche de Peña Nieto et les deux hommes sont membres du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI). Mercredi en fin de soirée, alors que l'avion de Hollande atterrissait à Mexico, les télévisions mexicaines relayaient longuement le dernier épisode de cette malédiction qui brouille les relations entre les deux pays. Hier, devant la communauté française, Hollande a déclaré : « Il peut y avoir des ressortissants français qui, à la suite de séparations, de drames conjugaux, peuvent être séparés. Sachez bien que la France sera toujours à vos côtés, qu'elle n'abandonne personne, aucun ressortissant. » Une claire allusion à l'affaire Versini... Mais en attendant, le président français se serait bien passé de ce tweet-poison pour sa première visite officielle dans un pays qui, sur le plan économique, est l'un des plus dynamiques d'Amérique du Sud. Et qui lui rappelle que, jusqu'à la fin de son quinquennat, il devra compter avec les flèches de son ex-compagne...

Trackbacks

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La redevance sabordée, l’information en danger
Emmanuel Macron l’a décidé presque seul : l’audiovisuel public sera privé dès cette année des 3,2 milliards d’euros que lui rapporte cette ressource prélevée depuis 1948. Au nom du « pouvoir d’achat », le gouvernement s’apprête à faire peser de lourdes menaces sur les médias publics.
par Dan Israel
Journal
Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement
L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».
par Marie Billon
Journal — Gauche(s)
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal
Yaël Braun-Pivet, première femme au perchoir
La députée des Yvelines succède à Richard Ferrand au terme de deux tours de scrutin. Un poste qu’elle convoitait depuis de nombreux mois. 
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Le combat pour l'avortement : Marie-Claire Chevalier et le procès de Bobigny (1)
[Rediffusion] Marie-Claire Chevalier est morte le 23 janvier, à 66 ans. En 1972, inculpée pour avoir avorté, elle avait accepté que Gisèle Halimi transforme son procès en plaidoyer féministe pour la liberté de disposer de son corps. Pas facile d’être une avortée médiatisée à 17 ans, à une époque où la mainmise patriarcale sur le corps des femmes n’est encore qu’à peine desserrée.
par Sylvia Duverger
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?
La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.
par Léane Alestra