Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3338 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 févr. 2021

Les idioties de Vincent Karega, ambassadeur rwandais qui outrepasse ses prérogatives!

Chassé de l'Afrique du Sud pour son implication dans les assassinats des opposants Rwandais, Vincent Karéga est accrédité en RDC comme ambassadeur du Rwanda. Ce négationniste qui nie des crimes de la soldatesque rwandaise au Congo, pour mieux piller des ressources, s'en est pris à Martin Fayulu. Les réseaux sociaux se sont enflammés face aux idioties de Vincent Karega.

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les idioties de Vincent Karega, ambassadeur rwandais qui outrepasse ses prérogatives!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Kinshasa, 20 juillet 2020, Vicent Karega et Tshilombo.

Les Congolais n'ont que faire de Tshilombo et sa relation de soumission au Rwanda ! Un ambassadeur doit respecter le pays où il est accrédité.  Ce qui n'est pas le cas de Vincent Karega, un polémiste-négationniste des crimes de la soldatesque rwandaise au Congo, notamment  dans le massacre de Kasika, le 24 août 1998. Chassé de l'Afrique du Sud pour son implication dans les assassinats des opposants rwandais, Vincent Karega ne mérite pas d'être ambassadeur du Rwanda en RDC. La faute revient à Tshilombo, qui manifeste des relations d'un couchant face à Paul Kagamé, Hitler noir, bourreau du peuple congolais,  pilleur et receleur des ressources de la République démocratique du Congo. Tshilombo imposteur et usurpateur, Monsieur 15% avec ses nombreux deals ne représente pas tout la RDC. Le peuple congolais dans sa majorité n'est pas prêt à continuer d'accepter les outrecuidances d'un fameux ambassadeur Rwandais, Vincent Karega qui se prend pour le porte-parole du gouvernement congolais. 

Jeudi, 11 février 2021, Martin Fayulu lors de sa patriotique conférence de presse à Kinshasa

Alors que Martin Fayulu, homme politique Congolais, qui est chez lui à Kinshasa, fait sa conférence de presse le jeudi 11 février au Faden House, il s'exprime librement sur les relations dans les pays des Grands-Lacs, RDC-Rwanda, Tshilombo-Kagamé, le premier se comportant comme un soumis face à un pays terroriste, dont le dirigeant sanguinaire du Rwanda est connu de tous. 

Vincent Karega s'est autorisé d'apostropher Martin Fayulu, président élu avec 62, 8% pour l'unique raison que le pantin- marionnette Tshilombo est un laquais de Paul Kagamé. Sur son compte Twitter il a écrit: "A ma connaissance, le Rwanda n’a ni protectorat ni colonies au monde entier sauf dans la tête de Martin Fayulu et de certains charlatans comme Ngbanda et Mbeko derrière la thèse chimérique d’une balkanisation imminente de la RDC par le Rwanda”. Depuis quand un ambassadeur s'immisce dans les affaires internes d'un pays accrédité ? Fayulu n'a-t-il pas droit de s'exprimer sur son pays ? C'est ce que recommande la Convention de Vienne ? Son article 9 indique que lorsque deux États ont des relations diplomatiques établies, l'un des deux États peut rompre la relation diplomatique et déclarer le personnel de l'ambassade persona non grata ; dans ce cas, l'autre État doit rapatrier le personnel diplomatique dans un délai raisonnable, sans quoi il perdra son immunité diplomatique. Si au Rwanda, les Rwandais n'ont pas droit à la parole, les Congolais ont ce droit et l'exercent constitutionnellement. 

Vincent Karega qui a lui-même déclaré qu'il n'est pas expulsable du Congo, se croit tout permis. Son allié, Tshilombo , voleur de destin du peuple congolais, continue d'humilier tout un peuple avec ses accointances rwandaises. Vincent Karega viole impunément le droit de réserve  diplomatique de chaque ambassadeur dans le pays accrédité. 

Que Martin Fayulu puisse s'exprimer librement sur son pays, cela donne des tournis à Vincent Karega puisqu'au Rwanda, de Paul Kagamé, Hitler Noir, il n'y a aucune opposition, la société est muselée, des journalistes et médias bâillonnés.

Le Rwanda est côté en bourse à Londres, comme le premier pays producteur du Coltan, un minerai qui ne se trouve pas dans son sous-sol. Et Vincent Karega, un ambassadeur d'un pays agresseur, pilleur et receleur des ressources du Congo, ose se faire donneur des leçons. Quel culot ! Que Karega profite bien de la présidence usurpée de Tshilombo. 

 Les "Ubuenge" mensonges légendaires ont fait leur temps. Les gens ne se laissent plus désabuser par des prétendus victimes qui se comportent en bourreaux.  

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Libertés fondamentales : Gérald Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal
Ukraine, la guerre sans fin ?
La guerre déclenchée aux portes de l’Europe par l’invasion russe en Ukraine s'éternise. Va-t-on vers une guerre sans fin ? Et aussi : enquête sur le président Volodymyr Zelensky, la voix de l’Ukraine dans le monde.
par À l’air libre
Journal
À Bobigny, les manœuvres de l’académie pour priver les enseignants d’un stage antiraciste
La direction académique de Seine-Saint-Denis a été condamnée en 2020 pour avoir refusé des congés formations à des professeurs, au prétexte de « désaccords idéologiques » avec Sud éducation. D’après nos informations, elle a retoqué de nouvelles demandes en tentant de dissimuler, cette fois, ses motivations politiques. Raté.
par Sarah Benichou
Journal — Diplomatie
Macron passe la diplomatie française à la sauce « libérale »
Sous prétexte d’accroître la « mobilité interne » au ministère des affaires étrangères, la réforme prévue par Emmanuel Macron permettra d’offrir des postes d’ambassadeur à des amis politiques ou des cadres du monde des affaires qui ont rendu des services. Tout en réglant son compte à un corps diplomatique que l’Élysée déteste.
par René Backmann

La sélection du Club

Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd
Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana
Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone