RDC: Seule Mama Sese fut une First Lady, les arrivantes sont des imposteuses !

C'est la seule First Lady que la République démocratique du Congo n'ait jamais connue: Mama Marie-Antoine Gbetigbia Gogbe Yetene, connue sous l'appellation de Mama Sese ! Mama Sifa Manyana, Olive Lembe Kabila et Denise Nyakeru Tshilombo sont des femmes mercenaires. Elles sont redoutables que redoutées, ces dames de pique.

RDC: Seule Mama Sese fut une First Lady, les arrivantes sont des imposteuses-usurpatrices!

Par Freddy Mulongo, samedi 13 avril 2019   Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-marieantoinettesese

C'est la seule First Lady que la République démocratique du Congo n'ait jamais connue: Mama Marie-Antoine Gbetigbia Gogbe Yetene, connue sous l'appellation de Mama Sese !

Nous revenons sur notre tweet du 10 avril qui a fait jaser la Twittosphère: "Du rififi à l'aéroport international de N'djili aujourd'hui à 15h30 à l'arrivée du vol Air France. Bataille de deux chiffonnières: Olive Lembe Kabila et Denise Nyakeru Tshilombo, chacune se réclamant d'être la première dame. Il y a eu deux cérémonies d'accueil". Sur sa page Facebook notre confrère Roger Bongos y revient sur l'info avec la précision d'un horloger: Qui est la première dame entre Olive Lembe et Denise Nyakeru ? On a frôlé la guerre ouverte à l’aéroport de Ndjili ce mercredi. Une situation rocambolesque qui a surpris plus d’une personne dans le cercle le plus fermé du pouvoir aujourd’hui à l’aéroport de Ndjili. Mme Denise Nyakeru arrive en provenance de France pour ses emplettes princières avec l’avion «Air France» qui atterrissait à 15 heures 30 ce mercredi où le protocole présidentiel était prêt à la recevoir avec tous les honneurs de la femme du président, quoique nommé. Patatras, on voit atterrir concomitamment, sur le même vol, une autre dame qui était l’anciennement, la première dame, madame Olive Lemba qui sans sourciller réclame des honneurs dignes d’une première dame avant celle qui occupe la Cité de l’UA. Confusion à l’aéroport... Le protocole présidentiel passe un coup de fil à qui de droit, on lui dit de faire passer la vraie première dame, à l’occurrence Madame Denise Nyakeru. Madame Olive Lembe n’entend pas de cette oreille-là, elle réclame qu’elle passe la première. Cette gué guerre, devient insupportable et interminabl. Vingt minutes de palabres s’écoulent, une solution de justesse vient d’être prise au risque d’irriter Kingakati. On fera deux honneurs, de ces deux premières dames, l’une après l’autre." .

freddy-mulongo-aeroportndjili-1

Énervements, insultes, injures, quolibets de la part des Zélotes Talibans, Ethno-tribalistes et Tribalo-ethniques...Un Tshilomboïste Pétainiste ira jusqu'à nous qualifier, les deux journalistes de deux "Gros Singes" comme si lui le Bonobo vivant au Canada était une girafe. Y a-t-il un statut de première dame en République démocratique du Congo ? On appelle de manière générale Première dame l'épouse d'un chef d'État ou de gouvernement. À l'origine, il concernait uniquement la Première dame des États-Unis (en anglais « First Lady »), laquelle, en tant que conjointe du président américain assuma très tôt un rang protocolaire précis. L'expression "première dame de France" provient de l'influence des Etats-Unis, où la First Lady, ou première dame, a toujours joué un rôle aux côtés de son époux. Pourtant, institutionnellement, la question ne fait pas débat : il n’y a jamais eu de « Première Dame » dans la République française. Ce n’est ni un statut, ni une fonction. Statut de la première Dame: l'Élysée publie la "charte de transparence" de Brigitte Macron

Elle assure la représentation de la France, aux côtés du Président de la République, lors des sommets et réunions internationales avec bien souvent un programme parallèle dévolu aux conjoints des chefs d'Etat.

Elle répond aux sollicitations des Français et des personnalités françaises et étrangères qui souhaitent la rencontrer. L'Élysée précise qu'elle reçoit une centaine de lettres chaque jour.

Elle supervise la tenue des manifestations et réceptions officielles au sein du Palais de l'Elysée, confirmant le rôle de maîtresse de maison de la première dame.

Elle soutient, par son parrainage ou sa présence, des manifestations à caractère caritatif, culturel ou social ou qui participent au rayonnement international de la France. Quelques domaines sont indiqués: handicap, éducation, santé, culture, protection de l'enfance, égalité homme-femme.

Y a-t-il un statut de première dame en République démocratique du Congo ? Quel est son rôle ? Son statut est-il défini par une loi votée au parlement ? Quel est son budget ? Chaque première dame est différente, en raison de sa personnalité et de ses actions, et souvent, le contexte y fait beaucoup. L'un des critères importants pour nous c'est la proximité avec notre peuple.

1. Mama Kasa-Vubu, discrète de l'époque de l'indépendance

freddy-mulongo-kasa-vubu-1

Difficile de parler de Mama Kasa-Vubu, l'épouse du premier chef d'Etat de la République démocratique du Congo, Joseph Kasa-Vubu. Aujourd'hui chaque téléphone portable-fabriqué avec le coltan du sang congolais-est incorporé une caméra qui permet à chacun de prendre des photos et faire des vidéos. Les Congolais ne doivent jamais ignorer que la RDC fut la propriété d'un individu Léopold II, Roi des Belges qui n'y mettra jamais les pieds. Dans les années coloniales et post-coloniales, seuls des Belges avaient des appareils photos. Cette photo de Mama Kasa-Vubu qui accueille affectueusement son mari, le président Joseph Kasa-Vubu, au pied de l'échelle d'avion est très rare. Difficile pour nous dire, comment fut la première dame à l'époque de l'indépendance, Joseph Kasa-Vubu n'a régné que durant 5 ans ! Avril 1969, le premier président de la RDC, Joseph Kasa-vubu est mort à Boma, à l’embouchure du fleuve Congo, à l’endroit où Stanley installa la première capitale, en 1886. Joseph Kasavubu fut sans aucun doute le plus pur des nationalistes congolais. Petit homme timide, portant lunettes, et dont un ancêtre — dit-on — fut l’un de ces Chinois venus construire vers 1895 le chemin de fer Matadi–Kinshasa, il avait une volonté de fer. Il avait fait ses humanités chez les pères de Scheut. Séminariste, il avait été instituteur avant de devenir commis du gouvernement et père de famille nombreuse. Kasavubu et Lumumba s’étaient rencontrés vers 1958, mais en dehors de leur nationalisme ils n’avaient rien de commun. Lumumba était nerveux et entreprenant, d’un orgueil dévorant. Kasa-Vubu était calme et lent, oriental dans son comportement et sans aucune ambition personnelle. Paradoxalement, Kasa-Vubu donna le signal du départ du nationalisme et Lumumba lui emboîta le pas. C’était en 1957, Kasa-Vubu avait été élu bourgmestre d’un faubourg de la capitale qui s’appelait encore Léopoldville. Dès son installation, devant des fonctionnaires belges ahuris et scandalisés, il évoque l’indépendance de son pays, qui sera dorénavant son seul objectif, Quelques mois plus tard, le 24 août 1958, le général de Gaulle promet l’indépendance africaine de l’autre côté du fleuve, à Brazzaville. Aussitôt le Congo belge a les nerfs à fleur de peau. Le dimanche 4 janvier 1959 la poudrière éclate dans la capitale, malgré les appels au calme de Kasa-Vubu, adepte de la non-violence. L’émeute gronde, le sang coule. L’armée intervient, Kasa-Vubu est arrêté et considéré comme responsable de l’explosion.

2. Mama Antoine Mobutu Sese, la seule Fist Lady !

freddy-mulongo-marieantoinettesese-1

C'est la seule First Lady que la République démocratique du Congo n'ait jamais connue. Mama Marie-Antoine Gbetigbia Gogbe Yetene, connue sous l'appellation de Mama Sese. Véritable Mama Boboto, elle est la seule qui disait Non au Président Mobutu. Très belle sans maquillage ni mascara, Mama Sese incarnait l'image de la femme vertueuse accompagnant son mari dans la réalisation de sa mission. Catholique engagée, Mama Sese avait une charitable. Elle était sociale et sociable. Mama Sese s'investissait de manière sincère dans des causes qui la tenait à cœur: l'éducation des jeunes filles mères, l'aide aux orphelins et aveugles, soutien aux femmes et veuves des militaires. Elle soutenait les classes défavorisées. Mama Sese était la Première femme du Président Mobutu Sese Seko. Née en 1941, le Président Mobutu l'avait épousé en 1955, alors qu'elle était âgée de 14 ans. Elle a partagée sa vie avec Mobutu pendant 22 ans et ils ont eu au total 9 enfants. Mama Sese est décédée, le samedi 22 octobre 1977, en Suisse des suites d’une insuffisance cardiaque. Au Zaïre, nous avions perdu une grande dame qui était une source de bénédiction pour notre pays. Mobutu l'avais honorée, magnifiée, sublimée et glorifiée. "Otumoli ba mama otumoli Mobutu"est un leitmotiv de la période Mama Sese. Il y eut la politique de l'émancipation de la femme voire même la création de département pour la condition féminine. Nous souvenons de l'époque, dans le transport en commun Sotraz, Fula-Fula on étendait souvent cette phrase: " Tata telema tikela mama esika avanda " qui symbolisait le respect à la femme zaïroise. Depuis la disparition de Mama Sese, Mobutu a dégringolé, le pays avec lui. Avec la disparition de Mama Sese, une autoroute s'est ouverte devant le Président Mobutu et sa dictature est montée en puissance.

freddy-mulongo-bobyladawa

3. Mama Bobi Ladawa est la seconde épouse du Président Mobutu et mal aimée de la population zaïroise-congolaise. C'est avec elle que Mobutu est devenu Maréchal et la férocité de sa dictature est montée crescendo. C'est à travers des cérémonies officielles, que le peuple zaïro-congolais va découvrir que Bobi Ladawa est jumelle à Nkosia et que les deux sont épouses de l'homme à la toque de Léopard. Alors qu'elle n'était pas aimée jusqu'à la fuite de son mari à Rabat au Maroc où il est décédé le 7 septembre 1997, c'est avec le temps que Mama Bobi Ladawa a commencé à être appréciée sur au sein de la diaspora congolaise. Surtout par le fait qu'elle n'a jamais accepté et cédé au régime criminel d'Alias Kabila de rapatrier le corps du Maréchal Mobutu au Congo. Elle est devenue la gardienne du temple de son défunt mari.

4. Mama Sifa Mahanya, Olive Lembe Kabila et Dénise Nyakeru Tshilombo des usurpatrices !

freddy-mulongo-mamasifa-3

Depuis l'arrivée de l'AFDL-conglomérat d'aventuriers à Kinshasa, il y a plus de véritables premières dames au Congo. Elles sont toutes imposteuses, usurpatrices, mafieuses. De son vivant M'zée Laurent-Désiré Kabila n'a jamais présenté au peuple congolais son épouse ou ses épouses. A chaque fois, que les journalistes revenaient avec cette question de "Première Dame", il répondait sans ambages que c'est la Révolution qui l'était pour lui. Plus encore, LD Kabila n' a jamais présenté ses enfants au peuple congolais. Pour lui, il y avait une césure claire entre sa vie publique et le domaine privé.

freddy-mulongo-mamasifa

Mama Sifa Manyana

Le 16 janvier 2001, alors que M'Zée Laurent-Désiré Kabila est assassiné au palais de Marbre , Mama Sifa était à la prison de Makala. Qu'avait-elle fait à LDK pour se retrouver en détention ? Les occupants l'ont fait sortir et lui ont donné un rôle à jouer: Devenir la mère biologique d'Alias Joseph Kabila, l'imposteur qui a été catapulté sur le trône du Congo par la mafia internationale pour mieux piller ses ressources. Et ferma les yeux sur sa cupidité et ses dérapages. Selon plusieurs sources de nos confrères de Vacradio: Maman Sifa ferait plus de 5 millards de dollars par année en République Démocratique du Congo en refusant de payer ses taxes des services de l’État.

- Elle contrôlait encore toute les douanes de Kisangani, Bas-Congo et Katanga

- Elle possède plusieurs maisons, acquises pour la plupart, en arrachant à leurs propriétaires avec ses gardes de corps. Selon plusieurs sources, elle déchirait des titres de propriété pour mieux arracher les maisons d'autrui. Elle intimidait les agents du cadastre qui étaient dans l'obligation de lui procurer des nouveaux documents de propriété. Plusieurs cas de ces violations et abus existent, et les victimes ont peur de parler par crainte d’y perdre leur vie.

-Elle a pris de force une partie du terrain administratif de l’université de Lubumbashi, pour bâtir sa station d’essence. Selon nos sources, pas un dollar n’a été versé à l’État congolais sur la spoliation du terrain de l’État et, aucun dollar n’a été versé dans la caisse de l’État sur l’exploitation de sa station d’essence.

- Elle a installé une douane parallèle chez elle à la maison, par un système de commissionnaires dans les trois villes du Congo qui sont ses territoires personnelles. Elle a mis sur pied un système dirigé par ses hommes de confiance, dont un de ses garde corps et un sujet libanais. Ses deux hommes de confiance, à travers un réseau des commissionnaires, sont contactés par tout congolais qui veut faire entrer ou sortir n’importe quel produit illicitement à la douane du Bas-Congo, de Kisangani et de Kasumbalesa. Les dernières nouvelles, on voit Mama Sifa au Kenya dans une église de Réveil pour que l'on prie pour elle qui souffrirai d'hernie discale.

freddy-mulongo-olivelembekabila-2

Olive Lembe Kisita Kabila

Copine du Major Eric Lenge et habituée de Maïsaf à Bandalungwa, rien ne présageait qu'un jour qu' Olive Lembe deviendrait l'épouse du Kadogo qui est arrivé au Congo avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière. Catapulté sur le trône de la RDC pour mieux piller ses ressources, Alias Kabila est le proconsul de Paul Kagamé, le dictateur Rwandais. Durant les 18 ans du régime d'imposture, d'occupation et de prédation d'Alias Kabila, Olive Lembe s'est comportée en vraie ministre des Affaires sociales et aides humanitaires : "Mama Olive Tatela Biso Makambo Oyo" ! Dans une société paupérisée à outrance et de manière volontaire, elle devient donc indispensable. Personne n'est à mesure de dire le budget qui lui a été alloué pour acheter la conscience des Congolais avec des dons ! Au lieu de créer des emplois, Olive Lembe Kisita a contribué, sans compter, poussant le peuple congolais à l'assistanat. En pleine campagne électorale, Olive Lembe s’était attaquée, le lundi 17 décembre 2018, aux détracteurs de son mari, Alias Joseph Kabila. "Tu cries au voleur pendant que, toi-même, tu n’as rien dans ta poche. Ce n’est pas cohérent. Avant qu’ils commencent de contester la machine à voter, c’était d’abord des intentions qu’ils prêtaient à mon cher époux. Alors que Joseph Kabila, depuis son premier discours, il a toujours crié fort qu’il respectera la constitution. Maintenant, à tous ceux qui critiquent mon cher époux jusqu’à aujourd’hui, je leur pose la question : qui n’a jamais léché dans l’assiette de Joseph Kabila ?", a déclaré Olive Lembe au cours d’une conférence de presse à Goma.

freddy-mulongo-denisenyakeru-2

Denise Nyakeru Tshilombo

Asala Kala ! Denise Nyakeru Tshilombo que Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a épousé nuitamment et en catimini la veille de son voyage à Windhoek en Namibie le mardi 26 février. Elle a accepté de vivre avec un Faussaire: Félix Tshilombo Pétain Bizimungu dans son deal pour sa nomination électorale. Denise Nyakeru Tshilombo est une Kamikaze. Les Rwandais qui vivent à Londres, disent qu'elle a pu s'échapper grâce à sa sœur qui travaillait à l'ambassade du Rwanda en Grande-Bretagne pour Bruxelles en Belgique. Denise Nyakeru Tshilombo, première dame ? Faut-pas rêver. Un contrat d'intérêt la lie à Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, vassal de Paul Kagame.

Mama Sifa Manyana, Olive Lembe Kabila et Denise Nyakeru Tshilombo sont des femmes mercenaires. Elles sont redoutables que redoutées, ces dames de pique. Elles cherchent à s’atteler d'afficher une image d'âmes charitables parfaites alors que...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.