Procès Floribert Cheyeba-Paul Mwilambwe à Dakar, Macky Sall bloque !

Les Congolais et activistes des droits de l'homme ne connaîtront jamais la vérité sur l'assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, Macky Sall, le président Sénégalais bloque le dossier. Il a très peur d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, l'imposteur de Kingakati. Le 2 juin prochain, cela fera 8 ans, que Floribert Chebeya, l'icône des droits de l'homme en RDC, a été assassiné...

Procès Floribert Cheyeba-Paul Mwilambwe à Dakar, Macky Sall bloque ! Il a peur d'Alias Joseph Kabila !

Par Freddy Mulongo, mercredi 16 mai 2018  Radio Réveil FM International

freddy-mulongo-chebeyafloribert

8 ans que Floribert Chebeya, l'icône des droits de l'homme en RDC , a été assassiné par le régime de Kinshasa. Photo Réveil FM International, archives

Les Congolais et activistes des droits de l'homme ne connaîtront jamais la vérité sur l'assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, Macky Sall, le président Sénégalais bloque le dossier. Il a très peur d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, l'imposteur de Kingakati. Le 2 juin prochain, cela fera 8 ans, que Floribert Chebeya, l'icône des droits de l'homme en République démocratique du Congo et Fidèle Bazana ont été assassinés à Kin-Mazière, au siège de la Police nationale congolaise, sur ordre de John Numbi qui aurait reçu les ordres de la très haute hiérarchie. Paul Mwilambwe, le policier témoin de l'assassinat de Floribert Chebeya est à Dakar, attendant le procès qui doit l'opposer à la famille Chebeya et Bazana.

A Dakar au Sénégal, en septembre 2016, nous avions rencontré Paul Mwilambwe et son avocat Me Dimingo Dieng, qui avait répondu à nos questions.

Réveil-FM: Affaire Chebeya, Me Dimingo Dieng, avocat de Paul Mwilambe répond à nos questions © Freddy Mulongo

Le Sénégal peut faire valoir sa compétence universelle pour connaître des crimes internationaux commis hors du territoire national. Le Sénégal a adopté la compétence universelle depuis 2007, en modifiant l'article 669 du Code de procédure pénale sénégalais. La compétence du Sénégal pour lutter contre l'impunité de crimes graves, notamment les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité, génocide et actes de tortures. Ce, quel que soit le lieu où le crime est commis et sans considération de la nationalité des auteurs ou des victimes. Sauf que le Sénégal est un pays africain, avec ses intérêts. Douche froide pour tous les panafracanistes qui avaient cru , avec la condamnation d'Hussein Habré, le dictateur Tchadien, que le Sénégal était devenu un modèle.

 

*

freddy-mulongo-aliaskabilamackysall

Affaire Floribert Chebeya: Macky Sall a très peur d'Alias Joseph Kabila

Pédale douce sur le procès Floribert Chebeya-Paul Mwilambwe à Dakar au Sénégal. Des sources concordantes et sûres, il nous revient que Macky Sall, le président Sénégalais a très peur d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale. Tigre en papier, qui foule aux pieds et s'assoit sur le panafricanisme qui a fait la fierté du Sénégal, il a la trouille et tremble dans ses souliers. Macky Sall a très peur qu'avec l'ouverture de procès à Dakar, que le régime d'imposture de Kinshasa, par représailles s'en prennent aux Sénégalais qui vivent en République démocratique du Congo. Ils sont nombreux des Sénégalais en RDC, y compris des clandestins. Impossible de connaitre le chiffre exact des ressortissants Sénégalais au Grand Congo. Macky Sall a pris la décision de bloquer le procès Floribert Chebeya-Paul Mwilambwe. Comment comprendre que Sidiki Kaba, figure de la défense des droits de l’homme sur le continent, qui a milité dans des ONG (Amnesty, ONDH), qui a été le premier Africain nommé à la tête de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), en 2001, alors ministre sénégalais de la justice et garde des sceaux de 2013 à 2017 n'ait pu rien faire ? En devenant ministre des Affaires étrangères, que peut-il faire ?

freddy-mulongo-mackysallsenegal

Macky Sall, le président Sénégalais bloque le procès Floribert Chebeya-Paul Mwilambwe au Sénégal

Le dossier Floribert Chebeya-Paul Mwilambwe est bloqué par Macky Sall, le président Sénégalais et un faux panafricainiste ! Les Sénégalais sont plus en paix en République démocratique du Congo, si le pouvoir en place est issu des élections libres, démocratiques et indépendantes. Si les Congolais Rdciens vivent en paix, les Sénégalais qui vivent dans le pays vivront aussi en paix. Impossible de croire qu'un président élu, que toute l'Afrique a défendu son élection face à Abdoulaye Wade qui voulait se maintenir malgré son âge avancé, que Macky Sall bloque le procès qui permettra à la famille et amis de Floribert Chebeya, de vivre enfin en paix, se disant que l'icône des droits de l'homme, a au moins eu droit à la justice ! Honte à Macky Sall qui refuse la justice à Floribert Chebeya !

Il faut dire que le Sénégal qui n'a qu'une seule richesse, les arachides, sa diaspora contribue de manière exponentielle à l'économie sénégalaise. Les Sénégalais en RDC, sont dans des commerces et sont installés dans la majorités dans des zones minières. Ils sont des trafiquants et vivent en paix, depuis l'époque coloniale en passant par le régime de Mobutu à aujourd'hui. La diaspora sénégalaise de la RDC est la plus dynamique, celle qui contribue le plus, au niveau de l'Afrique, dans l'économie de leur pays.

Pour exemple, le 13 décembre 2017, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la république du Sénégal en République démocratique du Congo, Papa Talam Diallo, a remercié, à Lubumbashi le gouvernement congolais pour l’hospitalité légendaire réservée au peuple sénégalais qui vit dans la province du Haut Katanga. Le diplomate sénégalais a informé l’autorité provinciale de l’objet de sa mission à Lubumbashi, deuxième ville de la RDC, qui consiste à rencontrer la communauté sénégalaise et la sensibiliser à vivre dans l’harmonie avec le peuple congolais dans la paix et la concorde en respectant les lois du pays d’accueil. Papa Talam Diallo a remercié le gouverneur de la province du Haut Katanga pour la bonne collaboration avec la communauté sénégalaise. Il a été conduit auprès du gouverneur de province par le consul honoraire du Sénégal à Lubumbashi, M. Khalil El Riz.

Même si le régime d'imposture, d'occupation et d'imposture d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale fait apparaître la RDC comme la Corée du Nord: prise en otage de toutes les institutions républicaines, enrichissement illicite des apparatchiks et oligarques, arrestations arbitraires, emprisonnements à tour de bras, vols, pillages, viols...Macky Sall empêche

Le dimanche 15 mars 2015, à Kinshasa, plusieurs dizaines de personnes réunies pour débattre de « l’engagement citoyen » en Afrique ont été interpellées, par les services de sécurité congolais. Parmi elles se trouvaient Fadel Barro, le meneur du groupe sénégalais Y’en a marre, le Burkinabé Sidro Ouedraogo du mouvement Balai citoyen ainsi que des membres du mouvements Lucha de la ville de Goma. La réunion organisée dans le centre culturel Eloko ya Makasi avait été organisée par l’ONG Filimbi, coup de sifflet en swahili. Le régime de Kinshasa avait justifié ses arrestations arbitraires et avait dénoncé: "l’entretien d’un mouvement d’insurrection visant à révolter les jeunes contre le pouvoir" et avait également dénoncé l’activisme de citoyens étrangers sur le sol congolais : "Un Sénégalais qui fait la révolution au Sénégal, c’est un révolutionnaire. Un Sénégalais qui vient faire la révolution au Congo, c’est une agression."

Macky Sall avait fait des mains et pieds diplomatiques, pour que son compatriote Fadel Barro soit libéré. Depuis, c'est la trouille et sueurs froides chez Macky Sall face à la République démocratique du Congo.

Tous ceux qui croyaient au Sénégal, comme pays modèle de la démocratie en Afrique, doivent réviser leur vision sur le pays des arachides. Macky Sall, le président Sénégalais bloque le procès Floribert Chebeya-Paul Mwilambwe à Dakar au Sénégal.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.