Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3338 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 avr. 2014

Aquilino Morelle, la belle vie d'un Marquis de l'Elysée

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aquilino Morelle, la belle vie d'un Marquis de l'Elysée

Par Freddy Mulongo, vendredi 18 avril 2014  Radio Réveil FM International 

Alors que la rigueur frappe les français les plus modestes, au nom de la réduction des déficits et de la relance économique, l’Elysée abrite en son sein un éminent conseiller du président de la république, Aquilino Morelle qui visiblement n’affiche pas la même solidarité nationale.

JPEG Docteur en médecine, il est marié avec Laurence Engel, la directrice de cabinet de la ministre de la culture Aurélie Filippetti. Sans aucun encrage politique, il a échoué en Dordogne, dans les Vosges et en Seine Maritime, il occupe pourtant une place de premier plan auprès du Président de la république. D’origine espagnol, c’est aussi un proche de Manuel Valls, il a été à ses côtés porte parole de Lionel Jospin, lorsque celui-ci était Premier ministre.

C’est le site de Médiapart qui vient de mettre à jour ces drôles de pratique et un rapport à l’éthique un peu particulier.

Il a été l’un des acteurs le plus importants dans le rapport de l’Igas sur le scandale sanitaire du Médiator. Il a, en juin 2011, dénoncé les conflits d’intérêts entre experts dits « indépendants » et l’industrie pharmaceutique. Et pourtant il aurait en parallèle travaillé en cachette pour l’industrie pharmaceutique, le laboratoire danois Lundbeck. L’un de ses ancien dirigeants a déclaré à Médiapart : « Il m’a dit qu’il cherchait à travailler pour l’industrie pharmaceutique, qu’il avait du temps libre, que son travail à l’IGAS ne lui prenait que deux jours sur cinq ». Au prix où sont payés les IGAS il est intéressant de noter l’ampleur de leur temps, libre ! Voilà une belle piste d’économie à explorer par le gouvernement.

C’est donc son carnet d’adresse qui lui permet de faire ces ménages, prestations facturées 12 500 euros hors taxe. Aquilino Morelle a déclaré de son côté que ces activités étaient parfaitement légales : « en tant que fonctionnaire, un certain nombre d’activités annexes sont autorisées, dont l’enseignement et le conseil ». On ne peut que rester perplexe … ensuite tout devient flou, l’intéressé lui même affirme avoir déclaré à l’Igas cette activité, sans pour autant retrouver sa trace. De son côté l’Igas dit n’avoir sans ses archives qu’une demande d’autorisation pour enseigner à l’université Paris 1. On est en pleine prise illégale d’intérêt.

Par ailleurs, on apprend son goût immodéré pour les « belles chaussures », au point de s’adjoindre à l’Élysée même les services d’un cireur de pompe (cela ne s’invente pas). Le Point a même retrouvé l’homme en question, David Ysebaert, qui sans sourciller déclare au point : « Je cire les chaussures d’Aquilino Morelle en effet depuis un an et demi … Est-ce que je cire les chaussures de l’Elysée ? C’est un secret… je dispose de plus de 80 couleurs, c’est 10 euros pour un cirage et 25 euros pour un glaçage. Je me déplace pour un minimum de cinq paires ».

Selon cet expert, Aquilino Morelle aurait à sa disposition « 30 paires des soulier de luxes faites sur mesure, pour son pied qui a une forme particulière. Des Davisons, des Westons… ».

Les bras nous en tombent … comment est-ce possible ? Après le scandale de l’ex ministre du budget Jérôme Cahuzac avec son compte secret en Suisse, on savait que l’étiquette de gauche n’était pas une garantie de moralité. Mais comment de tels personnages peuvent approcher les plus hauts niveaux du pouvoir, sans être détectés ?

Il y a visiblement un défaut majeur dans le logiciel recrutement de la DRH du PS.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le passe vaccinal définitivement adopté sous les invectives
Avec 215 voix « pour » et 58 « contre », le projet de loi « renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire » a été adopté par le Parlement dimanche, lors d’un ultime vote des députés. Après de nouveaux débats houleux sur l’utilité et la proportionnalité de sa mesure principale : le remplacement du passe sanitaire par un passe vaccinal.
par Joseph Confavreux
Journal — France
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — France
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
Les rendez-vous manqués de la gauche avec l’école (1/2)
Si l’on veut faire progresser la cause de l’école, il faut faire un bilan complet des politiques scolaires de la gauche quand elle était au pouvoir mais aussi lorsque, dans l’opposition, elle tentait de faire avancer son propre agenda.
par Françoise Clerc
Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005
Billet de blog
Absence ou absentéisme : le management néolibéral par les mots
A propos des enseignants non remplacés, absentéisme ou absence ? Un glissement lexical qui traduit la volonté néolibérale d'utiliser insidieusement le discours pour modifier les représentations du travail et augmenter les exigences faites aux travailleuses et travailleurs.
par Paul DEVIN
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin