Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3338 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 avr. 2014

Syrie: Assad à Maaloula pour Pâques, contre-offensive des rebelle à Homs

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Syrie: Assad à Maaloula pour Pâques, contre-offensive des rebelle à Homs

Par Freddy Mulongo, dimanche 20 avril 2014  Radio Réveil FM International 

Images téléchargées de la page officielle Facebook de la présidence syrienne le 20 avril 2014 où figure le président Bashar al-Assad (d) lors d'une visite au monastère de l'ancienne ville chrétienne de Maalula reprise aux rebelles récemment.

Le président Bachar al-Assad s'est rendu dimanche à l'occasion de la fête de Pâques dans la cité chrétienne de Maaloula récemment reprise par l'armée syrienne, qui faisait face à une contre-offensive rebelle à Homs (centre).

A l'étranger, le pape François a demandé que des "initiatives de pacification" soient entreprises en Syrie, où le conflit a fait plus de 150.000 morts depuis mars 2011, alors que Paris a dit avoir des "éléments" sur l'utilisation récente d'armes chimiques par le régime de Damas.

"Le jour de la résurrection du Christ, et du c?ur de Maaloula, le président Assad souhaite de joyeuses Pâques à tous les Syriens, et le rétablissement de la paix et de la sécurité à l'ensemble de la Syrie", a annoncé la télévision syrienne, sans cependant montrer d'images.

"Le président Assad s'est rendu au monastère de Mar Sarkis (Saint Serge et Bacchus) et a inspecté les destructions occasionnées par les terroristes", a ajouté la chaîne, en faisant allusion aux rebelles.

La page Facebook de la présidence a montré une photo de M. Assad au côté d'un dignitaire chrétien tenant ce qui semble être des fresques endommagées de la Vierge et de Jésus.

Cette visite est survenue à la veille de l'annonce prévue de la date de l'élection présidentielle devant avoir lieu cette année, et de l'ouverture du dépôt des candidatures. M. Assad, qui n'a pas encore annoncé officiellement sa candidature, avait affirmé en janvier dans une interview à l'AFP qu'il y avait "de fortes chances" qu'il se représente.

- Contre-offensive rebelle à Homs -

Le président syrien avait aussi évoqué le 3 avril un "tournant" en faveur du régime, après plusieurs revers rebelles, en particulier dans la région du Qalamoun, à la lisière du Liban.

Mais les insurgés - qui ont aussi connu récemment quelques succès notamment dans la région côtière de Lattaquié, fief de M. Assad - ont repris l'initiative à Homs dimanche. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), ils ont lancé une contre-offensive dans le centre de Homs, prenant le contrôle de plusieurs bâtiments dans des zones tenues par le régime.

Les forces syriennes avaient lancé il y a près d'une semaine un assaut contre le Vieux Homs, dernier bastion des insurgés dans cette ville, assiégé par l'armée depuis deux ans. Les rebelles ont "pris le contrôle de plusieurs bâtiments dans le secteur de Jeb al-Jandali" à l'est de la Vieille ville assiégée, a déclaré Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH, qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales.

Samedi, cinq militaires avaient été tués par un attentat suicide mené par le Front Al-Nosra (branche d'Al-Qaïda alliée des rebelles) à un barrage de l'armée à Jeb al-Jandali. Par ailleurs, à Damas, sous contrôle du régime, un homme et ses deux enfants ont été tués par des obus de mortier place Arnous, selon l'OSDH, tandis que des obus tirés de Syrie ont blessé deux civils dans le sud de la Turquie, d'après l'agence de presse turque Dogan.

- 'Audace de négocier' -

Au Vatican, le pape François a demandé aux belligérants syriens "l'audace de négocier la paix, désormais attendue depuis trop longtemps". Il a aussi appelé à cesser d'"utiliser la force pour semer la mort, surtout contre la population sans défense" et à permettre l'accès des populations "aux aides humanitaires".

Pendant ce temps, les quatre journalistes français, libérés après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie, ont retrouvé dimanche leurs familles en France, après avoir été accueillis par le président François Hollande.

Ce dernier a indiqué avoir "quelques éléments" sur l'utilisation récente d'armes chimiques par le régime dans le nord-ouest de la Syrie, près du Liban. "Mais je n'ai pas les preuves donc je ne peux pas ici les donner", a-t-il ajouté.

Dans le cadre d'un accord russo-américain ayant permis d'éviter des frappes militaires américaines sur la Syrie, le régime de Damas s'est engagé à détruire son arsenal d'armes chimiques d'ici au 30 juin.

Cet accord a été conclu à la suite d'une attaque à l'arme chimique --imputée au régime par l'opposition et plusieurs pays occidentaux-- qui avait fait des centaines de morts à proximité de Damas en août 2013.

La coordinatrice de la mission conjointe de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) et l'ONU, Sigrid Kaag, a indiqué dans un communiqué samedi que la Syrie avait évacué ou détruit sur place près de 80% de son arsenal chimique.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal — Politique économique
Taxation de l’héritage : une lignée de fractures entre candidats à la présidentielle
La rationalité économique plaide pour un durcissement de l’impôt sur les successions, mais la droite se laisse aller à la démagogie en plaidant contre une hausse forcément impopulaire, dénonçant parfois un « impôt sur la mort ». La gauche cherche un équilibre entre justice et acceptabilité.
par Romaric Godin
Journal — Nucléaire
« Hugo », lanceur d’alerte du nucléaire : « J’accuse EDF de dissimulations »
« Avec ce type d’attitude, nos centrales ne sont pas sûres » : le témoignage choc d’un membre de la direction de la centrale nucléaire du Tricastin, inquiet que la culture de la sûreté nucléaire passe en arrière-plan des impératifs financiers au sein du groupe EDF.
par Youmni Kezzouf et Jade Lindgaard
Journal
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report