Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3338 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 nov. 2021

RDC: Quelle mouche a piqué André Flahaut ? Encore fourberies des Belges?

Depuis le sanguinaire et génocidaire Léopold II, roi des Belges de 1885 à 1908, puis les coloniaux, colonialistes et esclavagistes Belges ont pris le relais dans le pillage des ressources de la RDC de 1908 au 30 juin 1960. Qui ont crée Alias Kabila n'est-ce pas des Belges ? L'élection Louis Michel de 2006 en RDC est encore dans des mémoires. André Flahaut n'a-t-il jamais rencontré Alias Kabila ?

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

RDC: Quelle mouche a piqué André Flahaut ? Encore fourberies des Belges?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Nous sommes à l'ère des Bakolo Kongo, Bana Bilaka et Bana Elonga Ya Kimbangu Diantungunua qui ne sont pas des complexés des colons, coloniaux et néo-esclavagistes. Aucun digne fils et fille de Mvuluzi Tata Kimbangu Diantungunua ne peut croire les balivernes et mensonges d'André Flahaut. Depuis la nuit de temps, la Belgique est à la base des magouilles politico-financières au Congo. Depuis Léopold II, sanguinaire, génocidaire et coupeurs des mains au Congo, aux esclavagistes, coloniaux et colonialistes qui ont pris le relai en 1908 jusqu'à 1960, roublardise la première indépendance à aujourd'hui, des hommes politiques belges qui tirent leurs gains du Congo  entretiennent leurs réseaux mafieux dans le pays. Les Tintins au Congo sont des paternalistes qui arborent le paternalisme et soutiennent des dictatures au Congo pour mieux tirer les marrons du feu. Poursuite d’intérêts personnels inavoués et mépris pour le peuple Kongo sont les deux pieds des politiciens Belges.   On croit rêver ! André Flahaut, ministre d'Etat belge,  se permet de tweeter qu'il dénonce la corruption au Congo et c'est Tshisekedi qui va y mettre fin. Quelle hypocrisies ? Quelle fourberie ? Quelle roublardise ? Qui a oublié que lors du processus électoral de 2006, la mémoire collective Kongo se souvient toujours du tandem Louis Michel-André Flahaut qui avait imposé l’élection de « Alias Joseph Kabila ». D'ailleurs l'élection de 2006 s'appelle l'élection Louis Michel ! N'est-ce pas le même André Flahaut, alors ministre belge de la défense, lors de sa visite à Kinshasa en 2007, a annoncé qu'Alias Kabila était retenu  retenu comme docteur honoris causa de l'ERM pour 2007. Dans la foulée, André Flahaut invitait Alias Kabila à aller retirer son titre en Belgique. Il serait question du 21 septembre, jour d'ouverture de l'année académique 2007-2008 de l'École Royale militaire, selon l'agence Belga. En allant dans le Kasaï, André Flahaut n'avait-il embarqué Marthe Kasalu Jibikila Tshisekedi dans l'avion militaire belge pour Kananga, ancien chef-lieu de la province du Kasaï occidental ? 56 militaires belges assuraient une formation de militaires du génie congolais dans différentes spécialités (plombiers, maçons, menuisiers, électriciens, etc). Il avait rencontré aussi les membres de la composante médicale de l'armée envoyés sur place avec le matériel médical de prévention, à la suite de l'apparition du virus de la fièvre hémorragique Ebola dans la région.

Qui a oublié le discours du mardi 30 octobre 2021 à Kinshasa du socialiste André Flahaut, président du parlement belge.  l’homme politique belge a certes été applaudi par les députés de « Joseph Kabila », mais il a aussi hélas été hué par ceux des députés qui contestent jusqu’à ce jour les résultats de la CENI, commission électorale nationale indépendante, résultats qui ne sont ni plus ni moins qu'un véritable hold-up électoral.

Kinshasa: André Flahaut prés de la chambre des représentants Belgique © DIASPORA KATANGAISE

Les journalistes engagés Congolais dénoncent matin, midi et soir, depuis 24 ans sur la situation chaotique au Congo. Silence d'André Flahaut ! Le politique belge commente Congo Hold Up: 3.500.000 documents analysés en 9 mois c'est-à-dire près de 13.000 documents par jour 24h/24 ? Faut-il que les belges parlent de la mal gouvernance au Congo pour que cela fasse un buzz ? Les Belges sont des saints sur ce qui se passent au Congo ? 

André Flahaut @andreflahaut. À propos du documentaire #CongoHoldUp, j'ai pointé dans @lesoir une enquête journalistique minutieuse, le mal permanent de la #corruption financière en #RDCongo (comme dans d'autres pays) et le travail que mène le Président #Tshisekedi pour y apporter des réponses concrètes...

La Belgique est le premier pays a étalé son tapis rouge pour Tshilombo Tshintuntu après son deal avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale. Donc la Belgique a cautionné le troisième hold-up électoral en République démocratique du Congo. Durant 30 ans, Tshilombo Tshintuntu a vécu des aides sociales belges, André Flahaut l'ignore-t-il ? 

André Flahaut et Louis Michel ne font-ils pas partie de la délégation des politiques belges qui sont allés  dans l'appartement Tshisekedi à Bruxelles rencontrer le Sphinx de Limeté, lui révéler qu'il souffrait de la maladie d'Alzheimer, en présence de Marthe Kasalu Jibikila et Tshilombo Tshintuntu. Comment ont-eu accès au secret médical d'Etienne Tshisekedi ? N'est-ce pas les Belges qui ont proposé à la famille Tshisekedi  de tout faire pour négocier avec Alias Kabila et avoir des députés à l'Assemblée nationale?  On a encore en mémoire, deux nominations farfelues de Bruno Tshibala et Samy Badibanga , deux Udpsiens comme Premier ministre d'Alias Kabila. Au fait toutes les négociations secrètes de l'Udps avec le régime d'imposture d'Alias Kabila: Ibiza, Venise, Paris, Bruxelles et Kinshasa sont l'œuvre des belges. La Belgique est le premier pays a avoir invité officiellement Tshilombo Tshintuntu, le mardi 17 septembre 2019, près avoir été accueilli par le Premier ministre belge Charles Michel, Tshilombo Tshintuntu  a aussi rencontré le roi Philippe au Palais royal, malgré son hold-up électoral et son frauduleux et odieux deal avec Alias Kabila, contre le peuple congolais pour sa nomination électorale.   

Gerolf Annemans @gannemans Vrolijke vrolijke vrienden... vrolijke vrienden dat zijn wij. #CongoHoldUp Onderzoek "Hold-up Congo" toont zwart op wit hoe de clan-Kabila de staatskas leegroofde https://vrtnws.be/p.Wkk79DkQ1?t=1637324071882… #vrtnws

Michekati Sakura RAMOS MOYIBI YA PEUPLE @MichekatiS. Tshilombo ne fera rien, lui mm est mouillé coe un poisson ds l'eau eux au moins ont pris 18 ans pr voler 138 M$ mais en moins d'1 année Tshilombo a détourné 500 M$, en 3 ans projet tshilejelu, 265 M$ RAM 57 M$ montage financier la liste n'est pas exhaustive.

LE PATRIOTE @ManuMan62704614. Le Président Felix a pillé le trésor avec son projet de 100 jrs plus de 400.000.000$ et tant d'autres: RAM 225.000.000$ JEEPS pour les députés 57.000.000$ Alors SVP arrêtez vos hypocrisies à la belge. Tshisekedi est bien plus pire que KABILA que vous avez eu à soutenir aussi.

JUPIN PEMBELE @jupin25. Le travail que mène le président #Tshisekedi ? La corruption gangrène son pouvoir, de voyages inutiles, et de dépassements budgétaires partout pendant que la population vit dans une misère.

pires BOSEWA @Piresbosewa2. Un blanc qui parle de nos problème bizarre comme depuis Lumumba Aujourd'hui Kabila est devenu l'homme abattre Demain sa sera tshisekedis .... Laisser nous régler nos problème entre nous la Belgique pillent mon pays depuis 1908 et la personne n'en parle #CongoHoldUp

Bulukutooth

@Bulukutu. Détrompez-vous Mr! Tshisekedi est plus corrompu que Kabila. Par quel miracle un président arrivé au pouvoir par effraction peut-il combattre la corruption? Nos amis belges se réveillent toujours quand il est tard. #CongoHoldUp

sylvan mukendi @mukendi_sylvan. Que cet homme parle de sa petite nation et non de la rdc il est parmi les gens qui ont remis notre pays aux fins fonds de l Afrique avec ses gigantesque richesses. Qu il se taise et regarde au loin les détournements chez nous. Nous ns occupons de ça ns mêmes

INFO GEEK . BE @gv93754553. André tu est aussi corrompu de puis de nombreuses années au PS c'est un système connues et gratuit que utilise tout les fonctionnaires ministres et autres tu est tellement gros tu est corrompu de puis ta naissance.

Comme l'internet a de la mémoire, nous avons retrouvé cet article publié le vendredi 2 novembre 2012. 

Fourberie belge: André Flahaut encense Joseph Kabila

Fourberie belge: André Flahaut encense Joseph Kabila au Parlement congolais, la Belgique évacue le Dr. Denis Mukwege et lui accorde l'exil !

Par Freddy Mulongo, vendredi 2 novembre 2012

André Flahaut a nargué les Congolais en devenant un thuriféraire dur régime dictatorial de Joseph Kabila à l'Assemblée nationale congolaise.

Ce n'est pas la Belgique en tant que pays qui est mis en cause mais quelques belges qui profitent de leur position politique pour enfoncer le Congo. Ils sont compromis dans les affaires, leur compromission les éloignent de la réalité. Ils jouent à l'autruche alors qu'on les voient. Lors du processus électoral Louis Michel de 2006, la mémoire collective congolaise se souviendra toujours du tandem "Big Loulou"-André Flahaut qui avait imposé l’élection de « Joseph Kabila ». André Flahaut qui est né le 18 août 1955, à Walhain en Belgique , qui a exercé la fonction de ministre durant plus de 12 années consécutives (Fonction publique et Défense nationale) jusqu’en décembre 2007, qui a été élu, le 20 juillet 2010, Président de la Chambre des Représentants et qui est également Ministre d'État depuis le 7 décembre 2009, se dit francophone socialiste. Comme Louis Michel, André Flahaut est un colonialiste, il fait partie de la gauche caviar, affairiste, paternaliste et esclavagiste. En Belgique où vit la plus grande communauté congolaise dans la monde, il est incapable de réunir 5 à 10 Congolais, André Flahaut fuit les Congolais. Seuls des naïfs peuvent croire en ce belge léopoldien donneur de fausses leçons de démocratie. Avec mépris du peuple congolais, André Flahaut, qui a pris la parole du haut de la tribune de l'Assemblée nationale au cours de sa plénière de ce mardi 30 octobre dernier, a encensé le régime totalitaire de Joseph Kabila. Pour lui, les élections frauduleuses du 28 novembre 2011 s'étaient bien passées, il a eu le toupet de demander aux Congolais de tourner la page de la vérité des urnes. Comme si les Congolais avaient seulement le droit de voter et non d’élire les gouvernants de leur choix, André Flahaut a estimé qu’ils devaient accepter les résultats publiés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), aussi bien pour les législatives que pour la présidentielle, en dépit des irrégularités qui les avaient caractérisées, et des critiques très sévères émises à ce sujet par des observateurs tant nationaux qu’internationaux.

André Flahaut a nargué les Congolais en devenant un thuriféraire dur régime dictatorial de Joseph Kabila à l'Assemblée nationale congolaise.

En Belgique, on ne compte pas les institutions qui détiennent un pouvoir parfois considérable mais qui, pour autant, ne se sont jamais frottées au suffrage universel. Ainsi des juges ­ - nommés à vie ! -, des fonctionnaires, des policiers, des nombreuses autorités et juridictions administratives, etc. En réalité, seules les assemblées législatives (et encore, pas toutes !) sont investies de leur pouvoir par le peuple. Même le gouvernement belge n’est l’émanation que d’une majorité parlementaire et non du peuple. Preuve en est que, dans un pays qui vote aussi majoritairement flamand et à droite que la Belgique, c’est un socialiste francophone qui est Premier ministre ! Ce qui fait de la Belgique une démocratie n’est pas que tout pouvoir procède du suffrage universel, mais que l’institution qui détient la plénitude de compétence - la compétence normative de principe, si l’on veut -, c’est-à-dire le Parlement, naît du suffrage universel.

Kinshasa: André Flahaut prés de la chambre des représentants Belgique © DIASPORA KATANGAISE

Applaudi par les députés-Joséphistes nommés par Daniel Ngoyi Mulunda, André Flahaut le président de la Chambre des représentants du royaume de Belgique a été chahutés par les députés de l’Opposition. Dans son discours paternaliste, André Flahaut a noté des avancées du régime totalitaire de Joseph Kabila qui doivent être capitalisées, étant donné que la démocratie est un long processus, qui a pris un siècle dans certains pays occidentaux considérés à ce jour comme des modèles en la matière.

Concernant l’état de la démocratie et des droits de l’homme, André Flahaut a pratiquement pris le contre-pied de François Hollande, qui avait jugé la situation des droits humains inacceptable en République Démocratique du Congo.

Et pourtant pendant qu'il prononçait son discours devant les députés de Kabila, c'est au même moment que le Dr. Denis Mukwege arrivait avec sa famille pour un exil accordé par la Belgique suite à l’agression immonde dont il a été victime par des hommes armés. Si des personnalités telles que le Dr Mukwege, pionnier du traitement des femmes victimes de violences sexuelles et nominé à plusieurs reprises pour le prix nobel de la paix, subissent ce genre d’agression au Congo qu'encense André Flahaut, que vit la population congolaise ?

Double language de la Belgique, celle-ci soutient ouvertement la dictature totalitaire de Joseph Kabila, et de l'autre elle essaye de mettre la poudre aux yeux des congolais envers une action humanitaire en faveur du Dr. Denis Mukwege.

S’agissant de la guerre de l’Est, l’ancien ministre belge de la Défense a condamné les soutiens extérieurs apportés au groupe rebelle M23 pour déstabiliser la RDC, sans pour autant désigner le Rwanda et l’Ouganda, pourtant clairement identifiés dans le rapport des experts des Nations Unies comme Etats agresseurs du Congo.

Le discours aux allures très colonialistes prononcé le mardi 30 octobre 2012 par André Flahaut, le président de la Chambre des Représentants du Royaume de Belgique, André Flahaut, devant la plénière de l’Assemblée nationale, a remué le couteau dans la plaie de nombreux Congolais encore traumatisés par les élections controversées Louis Michel 2006 mais aussi par le hold-up électoral de Joseph Kabila et sa bande des élections du 28 novembre 2011.

On comprens les élucubrations scrabeuses d'André Flahaut à Kinshasa, la Belgique est une monarchie, et la même Belgique veut faire de Joseph Kabila, Roi de la République démocratique du Congo, malgré les fraudes électorales !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber
Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie