Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3338 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 avr. 2014

L'incroyable histoire du cèdre de Roissy

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'incroyable histoire du cèdre de Roissy

Par Freddy Mulongo, jeudi 24 avril 2014  Radio Réveil FM International 

Roissy-en-France (Val-d’Oise). Ce cèdre du Liban, probablement planté vers 1760, a miraculeusement survécu à la construction de l’aéroport.

Quand ce cèdre du liban a commencé à pousser dans le Val-d'Oise, il était l'une des beautés exotiques d'un vaste parc attenant au château de Roissy. Deux cent cinquante ans plus tard, il se retrouve coincé entre deux bretelles d'autoroute. Du haut de ses 20 m, cet arbre élégant toise les milliers de voitures qui, tous les jours, rejoignent et quittent l'autoroute A 1 ou l'aéroport Charles-de-Gaulle. Au-dessus de lui, les avions se succèdent. Lui reste imperturbable.

« Il est vu tous les jours par des milliers de personnes, et personne ne connaît son histoire », regrette Henri Houmaire. Pour mettre fin à cette indifférence, cet habitant de Roissy-en-France a décidé de participer au concours du plus bel arbre de France. Le cèdre au destin incroyable a décroché un prix « coup de cœur ».

« Il a vu beaucoup de choses, les deux guerres, la construction de l'aéroport », raconte, admiratif, l'historien local. On dit qu'avant les premiers aménagements, en survolant la zone en hélicoptère, Georges Pompidou lui-même aurait remarqué ce cèdre et son voisin de même espèce situé un peu plus loin. Le président aurait alors exigé que les tracés des futures autoroutes et la voie ferrée épargnent ces arbres. Même l'origine de ces géants de bois reste attachée à bien des légendes. Certains les relient à Bernard de Jussieu qui fut le premier botaniste à introduire le cèdre en France, en ramenant deux spécimens de Londres en 1735. Il aurait gardé les arbres dans son chapeau pendant le voyage, se privant de sa ration d'eau pour les arroser. « Toutes les villes ayant des cèdres de cette époque racontent la même histoire ! Ce n'est donc pas possible », confie Henri Houmaire.

En revanche, on sait qu'en héritant du domaine de Roissy, un certain Victor-Emile de Caraman a dessiné un nouveau jardin pour le château, dans le goût exotique de l'époque. Un certain nombre de cèdres auraient alors été plantés. Beaucoup ont sans doute disparu, le dernier en date ayant été heurté par un avion lors de la Seconde Guerre mondiale. Il en reste trois aujourd'hui, l'un dans le centre du village, les deux autres du côté de l'aéroport. « Comme ils se trouvaient dans un endroit retiré, ces cèdres ont aussi longtemps été un lieu de rencontre pour les amoureux », s'amuse Henri Houmaire.

Roissy-en-France (Val-d’Oise). Ce cèdre du Liban, probablement planté vers 1760, a miraculeusement survécu à la construction de l’aéroport.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Entreprises
Un scandale financier luxembourgeois menace Orpea
Mediapart et Investigate Europe révèlent l’existence d’une structure parallèle à Orpea, basée au Luxembourg, qui a accumulé 92 millions d’actifs et mené des opérations financières douteuses. Le géant français des Ehpad a porté plainte pour « abus de biens sociaux ».
par Yann Philippin, Leïla Miñano, Maxence Peigné et Lorenzo Buzzoni (Investigate Europe)
Journal — Exécutif
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi
Journal
Élisabeth Borne à Matignon : le président choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal — France
Le documentaire « Media Crash » de retour sur Mediapart
Après quelque 150 projections-débats dans des cinémas partout en France, « Media Crash » est désormais disponible sur Mediapart, avec des bonus. Le film a suscité l’inquiétude des dizaines de milliers de spectateurs qui l’ont déjà vu, face à la mainmise sur l’information de quelques propriétaires milliardaires, aux censures qu’il révèle et à la fin annoncée de la redevance.
par Valentine Oberti et Luc Hermann (Premières lignes)

La sélection du Club

Billet de blog
La Méditerranée pour tombeau, pièce journalistique n°1
Changer la compréhension du monde par le partage d’enquêtes sur le terrain. À La Commune CDN d'Aubervilliers, la pièce d'actualité n°17 est aussi la pièce journalistique n°1. Etienne Huver et Jean-Baptiste Renaud ont enquêté sur la route migratoire la plus dangereuse du monde. À l’heure de la solidarité ukrainienne, la Méditerranée n’en finit pas de tuer et nous regardons ailleurs.
par guillaume lasserre
Billet de blog
« Grand remplacement » : un fantasme raciste qui vient de loin
La peur d’un « grand remplacement » des « Blancs chrétiens » est très ancienne en France. Elle a connu une véritable explosion à l’ère coloniale, face à la présence, pourtant quantitavement faible, des travailleurs africains en métropole. Alain Ruscio montre ici que ce fantasme raciste fut un filon politique et un calcul abondamment exploités du XIXe siècle à nos jours.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
Le radeau de la Méduse ou le naufrage du vieux monde
[Rediffusion] Les connivences du pouvoir politique et financier aux affaires du vieux monde témoignent chaque jour de leur mépris pour les populations et la démocratie. Partout la nostalgie impérialiste de la domination s'impose comme sauvetage de la mondialisation sauvage. Ne laissons pas le saccage et la peur nous plonger en eaux troubles et relisons plutôt Le radeau de la Méduse du génial Géricault.
par jean noviel
Billet de blog
L'UE a dépensé plus de 340 millions d’I.A. pour le contrôle des frontières
Comme l'écrit Statewatch depuis 2007 l'UE a dépensé plus de 340 millions pour la recherche sur les technologies de l’Intelligence Artificielle (I.A.) destinée au contrôle des frontières, des demandeurs d’asile, de l’immigration, alors que la proposition de loi en la matière actuellement en discussion ne fournit pas les sauvegardes contre les emplois dommageables de ces technologies.
par salvatore palidda