Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3339 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 nov. 2021

RDC: Patriarche Ciakudia "Kagamé à Kinshasa Tshilombo enfonce notre humiliation"!

Fakwa Tshilombo Tshintuntu pisse sur la mémoire des 18 millions de morts congolais, victimes de la soldatesque rwandaise ! Paul Kagamé Führer Noir piétine le Kongo grâce à son pantin-marionnette-larbin et laquais, il passe nos troupes en revue au palais de la Nation à Kinshasa. Le Fakwa Tshilombo Tshintuntu est coupable de haute trahison et d'indignité nationale.

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

RDC: Patriarche Ciakudia "Kagamé à Kinshasa Tshilombo enfonce notre humiliation"!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

C'est la dignité de tout un peuple qui est bafouée et foulée aux pieds par un sanguinaire-génocidaire ! Le Führer Noir,  Paul Kagame s'essuie ses pieds ensanglantés du sang du peuple congolais sur le tapis rouge du palais de la Nation à Kinshasa. Et le 25 novembre, le monde a célébré la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, c'est vraiment cracher aux visages des victimes de viols de guerre et du génocide en RDC, dont Paul Kagamé et le Rwanda sont complices et exécutants.

Le Dr. Denis Mukwege n'a-t-il pas obtenu le prix Nobel de la paix pour son travail de réparer les femmes congolaises victimes de viols ?

Le 31 mai 2019, Angwalima Tshilombo Tshintuntu faisait applaudir le Führer Noir, Paul Kagamé au stade des Martyrs lors des obsèques d'Etienne Tshisekedi. Les Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewa avaient applaudi leur bourreau.  L'Udps venait signer un acte de déshonneur vis-à-vis d'un peuple qui n'a pas un mot à dire, un peuple qui ne se libère point et un peuple contraint aux multiples dépravations des mœurs. Comment le pire ennemi  peuple congolais, le sanguinaire qui met le Congo à genou doit-il bénéficier des acclamations de ce même peuple ? C'est pire que le syndrome de Stockholm. Mis plus bas que la terre, le Congo est-il un pays à recommencer avec un peuple couard, naïf et ignorant?

Hier à Kinshasa,  Tshilombo Tshintuntu a enfoncé notre humiliation ! Il a réédité son aversion à l'égard du peuple congolais, faisant des honneurs militaires à Paul Kagamé devant la tombe de M'Zée Laurent-Désiré Kabila au palais de la Nation. Angwalima Tshilombo Tshintuntu avalise l'occupation de la RDC par le Rwanda. Le traitre-collabo ne s'en prendra qu'à lui-même. Par diversion, le chansonnier Koffi Olomidé arrivait à Goma, en treillis militaire pour soutenir l'Etat de siège et endormir le peuple congolais. Depuis l'instauration de l'Etat de siège, plus de 2.000 Congolais ont été tués.

Lâché par des Anglo-Saxons et Américains qui l'ont crée, Paul Kagamé, le Führer Noir, bourreau du peuple congolais, pillard et receleur des ressources de la RDC, a voulu démontrer sa force, il est le Roi du Congo ! 

On nous ravi le pays, on continue de nous humilier, on accueille notre bourreau, on lui fait des honneurs militaires...on le fait devant nos yeux. Sommes-nous des moutons de Panurge ? Le Congolais doit se réveiller de son sommeil soporifique ! 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte