Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3333 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 oct. 2021

RDC: Tshilombo Tshintuntu "Israël, c'est la Mecque, Israël, c'est le Vatican" !

Au petit collège académique Netanya en Israël où li a été fait docteur honoris causa, Tshilombo Tshintuntu s'est fendu d'une déclaration alambiquée qui laisse à désirer: "Israël, c'est comme le Vatican pour les chrétien et la Mecque pour les musulmans...c'est un signe du ciel et destin". Perdition ? Malédiction ? Pourquoi Tshilombo Tshintuntu a-t-il prononcé des inepties et niaiseries pareilles ?

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

RDC: Tshilombo "Israël, c'est la Mecque" ! Perdition et Malédiction de Tshintuntu!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Avant de visiter un pays, il y a des fiches informatives de description, histoire (passé et présent), us et coutumes...Comment Tshilombo Tshintuntu est-il allé en Israël pour raconter des inepties et niaiseries : "Israël, c'est la Mecque , Israël c'est le Vatican..."? Jérusalem, cité triplement sainte est ville religieuse, le drapeau israélien flotte sur des maisons et bâtiments. On y trouve le mur des Lamentations où viennent prier les juifs et le dôme du Rocher sur le «Haram al-Charif», considéré comme le troisième lieu saint musulman. Jérusalem. Cité triplement sainte. On y voit le mur des Lamentations où viennent prier les juifs et le dôme du Rocher sur le «Haram al-Charif», considéré comme le troisième lieu saint musulman. Pour l'Etat hébreu, les faits sont là : Jérusalem est sa capitale. En revanche pour la communauté internationale, c'est de facto Tel Aviv.

Réveil-FM : Tshilombo Tshintuntu "Israël c'est la Mecque" © Freddy Mulongo

Le Magellan Vadrouilleur, Tshilombo Tshintuntu qui s'est contenté de son doctorat honoris causa à l'université de Netanya, de la rencontre avec les autorités israélienne à Tel Aviv, du dépôt de gerbe au tombeau vide de Jésus, n'a pas rencontré la communauté rdcongolaise ni profité des atouts d'Israël dans un partenariat gagnant-gagnant avec le RDC. Le troubadour qui ignore le rôle jouer par la puissante diaspora israélienne n'a fait que réaliser son rêve de tout petit garçon de Kabeya Kamuanga. Depuis trois ans qu'il a volé le destin de tout un peuple, Tshilombo Tshintuntu fout la honte aux Congolais par ses incohérences, incompétences et incapacités a mieux cerner les enjeux internationaux. La vraie place de la RDC dans le concert des nations.  Un voyage, c'est aussi une découverte des atouts des autres pour une adaptation chez soi. Qu'est-ce que Tshilombo Tshintuntu va ramener concrètement pour le Congo de sa visite officielle d'Israël ?  Faire du tourisme a ses limites. Découvrir et apprendre pour avancer, c'est mieux.   

Mai 2016, Freddy Mulongo à Tel-Aviv en Israël

Personnellement j'ai eu l'occasion de visiter à deux reprises Israël en 1991 dans un voyage organisé par la Fédération Protestante de France et en 2016 comme journaliste qui a couvert le voyage officiel du Premier ministre Manuel Valls. 

A Jérusalem, les toits de la ville voient se côtoyer l'église du Saint-Sépulcre, le dôme du Rocher, la grande synagogue de Belz. Trois édifices pour trois religions. Trois religions qui ne cohabitent pas toujours en toute harmonie.

Le roi David décide d’y fonder sa cité au Xe siècle av. J.-C. Son fils Salomon a pour mission d’élever le premier temple de pierre sur la plus haute colline, en l’honneur du Dieu d’Israël, Yahvé. Mouvementée par les conquêtes grecques puis romaines, la capitale juive s’est trouvée bientôt détruite à partir du Ier siècle av. J.-C. La population juive y est interdite. Elle garde toutefois en mémoire le souvenir d’une ville, berceau de la religion du roi David. Malgré l’absence du temple, les juifs jetés aux portes de la ville bénissent quotidiennement Jérusalem dans leurs prières. En l’attente d’un retour en terre promise huit siècles plus tard. L’année 1947 consacre alors la réapparition du peuple juif en Israël, sur décision de l’ONU, au lendemain de la seconde Guerre mondiale.

Du côté des chrétiens, la ville de Jérusalem apparaît à plusieurs reprises dans la Bible, notamment dans l’Evangile de Saint Jean. Jésus s’y rend pour la fête de la Pâque et y vit ses derniers jours sur terre, jusqu’à sa crucifixion et sa résurrection. C’est l’empereur chrétien, Constantin, qui le premier, a érigé les premiers lieux saints en souvenir des derniers jours du Christ. La ville devient alors au IVe siècle une ville de pèlerinage pour les chrétiens.

Chez les musulmans, Jérusalem n’est mentionné qu’en troisième position dans la hiérarchie des villes saintes, après Médine et La Mecque.

La carte géographique de la République démocratique du Congo sous les pavés d'une ancienne synagogue à Capharnaüm en Israël

En 1973, à l'instar de la majorité des pays africains ayant reconnu l'État hébreu, le Zaïre (ex-RDC) décide de rompre ses relations avec Israël sous pression des pays arabes après la guerre du Kippour,  mais les rétablit rapidement, contrairement aux autres pays africains, au début des années 1980.

Quelle coopération Israël-RDC aujourd'hui ? Il faut du gagnant-gagnant dans plusieurs domaines notamment dans celui de l'agriculture: Comment les Congolais meurent de faim sur des terres arables alors qu'Israël fait pousser des fruits et légumes sur des pierres ? Comment la RDC qui a le fleuve Congo, des lacs , rivières et ruisseaux, les Congolais n'ont pas d'eau dans leurs robinets tandis qu'en Israël, il y a une pratique de récupération d'eau de pluie ? 

Réveil-FM: Arrivée de Manuel Valls au musée de l'holocauste Yad Vashem de Jérusalem ! © Freddy Mulongo
Réveil-FM: Manuel Valls dans la salle de témoignages au mémorial de Yad Vashem à Jérusalem ! © Freddy Mulongo

La République démocratique du Congo doit avoir son mémorial pour les 18 millions de morts congolais pour rien,  par respect pour leur mémoire. Ils sont morts à cause de la cupidité de certains de nos compatriotes et des multinationaux pour le pillage des ressources de la RDC. Crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de terrorisme, crimes de guerre et crimes de sang se sont perpétués sur le sol congolais. Notre génocide ne doit pas demeurer impuni. Il ne faut surtout pas compter sur Tshilombo Tshintuntu , un négationniste qui a inscrit noir sur blanc que les Congolais sont morts par "Effets collatéraux" à Kigali. Il ne peut y avoir des complaisances face aux morts congolais, victimes de pillage des ressources. Les Congolais sont exterminés parce qu'ils résident sur un sous-sol qui est riche. Même celui qui se prétend être président ne parle pas de ses morts.  Les star up Israéliens à Tel Aviv sont parmi les meilleurs du monde, du point de l'agriculture les Israéliens arrivent à faire pousser des oranges sur des pierres...beaucoup d'opportunités dans les échanges gagnant-gagnant.

Manuel Valls au Domaine français de Sainte-Anne à Jérusalem-Est !

Fait rare, le drapeau tricolore flotte sur le mât placé au dessus de l'église Sainte-Anne des Croisés, qui est l'un des quatre domaines de Jérusalem placés sous protection française.

Jérusalem-Est, le Premier ministre Manuel Valls au Domaine français de Sainte-Anne © Freddy Mulongo, directeur de publication Réveil FM International

Administrée par les Pères blancs, Sainte-Anne appartient à la République depuis que le sultan ottoman en a fait don à la France en 1856 après la guerre de Crimée. Elle abrite la piscine probatique et une église construite par les croisés sur le lieu supposé de la naissance de Marie, mère de Jésus.

© Freddy Mulongo, directeur de publication Réveil FM International

© Freddy Mulongo, directeur de publication Réveil FM International

© Freddy Mulongo, directeur de publication Réveil FM International

© Freddy Mulongo, directeur de publication Réveil FM International

© Freddy Mulongo, directeur de publication Réveil FM International

Le domaine de Sainte-Anne consiste en une magnifique église romane bâtie par les croisés au XIIe siècle et ses abords, jouxtant d’imposantes ruines d’édifices antérieurs, d’une grande richesse archéologique. En effet, ce site situé à l’intérieur des murs de Jérusalem, à la porte Sainte Etienne, est considéré comme celui de la maison des parents de la Vierge Marie et de la piscine de Béthesda où, selon les Evangiles, le Christ guérit un paralytique (Jean 5:1-16). Suite au départ des croisés de Jérusalem, l’église Sainte-Anne fut préservée de la destruction grâce à une formidable acoustique qui la fit convertir en école coranique. En 1856, elle fut offerte à Napoléon III par le Sultan, en remerciement de son soutien lors de la guerre de Crimée. Confiée aux Pères Blancs du cardinal Lavigerie, elle fut restaurée par le gouvernement français à la suite des dommages survenus pendant la guerre des six jours de 1967.

Le père Belge Pol Vonck, responsable des pères blancs de Jérusalem. © Freddy Mulongo, directeur de publication Réveil FM International

Il est le responsable des pères blancs à Jérusalem. Il est Belge qui a vécu en République démocratique du Congo plus précisément à la création de Lovanium en 1954. L'actuelle université de Kinshasa est l'héritière de Lovanium. Le père Pol Vonck a connu Mgr Tshibandu et plusieurs autorités congolaises. Mobutu Sese Seko n'avait pas encore des ambitions présidentielles et dictatoriales. Deux congolais sont étudiants en théologie chez les pères blancs de Jérusalem. L'un d'eux Bosco Ufoyuru vient de l'Ituri.

Freddy Mulongo et Bosco Ufoyuru, soupirant chez les pères blancs de Jérusalem. © Freddy Mulongo, directeur de publication Réveil FM International

Freddy Mulongo et Bosco Ufoyuru, soupirant chez les pères blancs de Jérusalem. © Freddy Mulongo, directeur de publication Réveil FM International

Une messe consulaire est célébrée à Sainte-Anne le 14 juillet de chaque année.

Yad Vahem, le mémorial de la Shoah glace les os. On sort du musée avec des questionnements sans aucun doute avec la conviction que chaque homme, femme, enfant sur terre des hommes est un être humain. Juger et condamner l'autre à cause de sa culture, religion, couleur de la peau et race est une grave erreur. En France, tout un village, Le Chambon-sur-Lignon, est honoré par un jardin et une stèle. Ses habitants avaient fait de leur village un refuge pour les Juifs fuyant les Nazis. Des personnes qui ne sont pas de confession juive sont également honorées à Yad Vashem : les « Justes parmi les nations ». Ils ont sauvé des Juifs pendant la guerre, souvent au risque de leur vie.

Accompagné de Serge et Beate Klarsfeld, de Latifa Ibn Ziaten, la mère du premier soldat tué à Toulouse par Mohamed Merah en mars 2012, de Samuel Sandler, le père et grand-père de trois autres victimes de Mohammed Merah, de plusieurs députés, l'ancien Premier ministre Manuel Valls s'était recueilli avec émotion au crypte de la mémoire.

Réveil-FM: Manuel Valls allume la flamme au mémorial de la Shoah à Yad Vashem à Jérusalem! © Freddy Mulongo

Le président américain, Joe Biden, a décidé,  de soumettre à nouveau à des sanctions sévères l’Israélien Dan Gertler, accusé depuis des années d’avoir pillé les sous-sols de la République démocratique du Congo. L'homme d'affaires avait déjà été sanctionné en 2017, puis avait bénéficié d’une mystérieuse clémence de dernière minute de Donald Trump à la fin de son mandat.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants, très actifs sur les réseaux sociaux.
par Caroline Boudet
Journal — France
Une peine de prison aménageable est requise contre François Fillon
Cinq ans de prison dont quatre avec sursis, la partie ferme étant « aménagée sous le régime de la détention à domicile », ainsi que 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité ont été requis lundi 29 novembre contre François Fillon à la cour d’appel de Paris.
par Michel Deléan
Journal — France
Au tribunal, la FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Penser la gauche : l'ubérisation des militant·e·s
Les mouvements politiques portent l’ambition de réenchanter la politique. Pour les premier·e·s concerné·e·s, les militant·e·s, l’affaire est moins évidente. S’ils/elles fournissent une main d’oeuvre indispensable au travail de terrain, la désorganisation organisée par les cadres politiques tendent à une véritable ubérisation de leurs pratiques.
par Nicolas Séné