Frédéric PIC
Abonné·e de Mediapart

153 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 août 2021

le Pass Sanitaire, voyage illégal en absurdie

le pass sanitaire est médicalement absurde, véritable laissez-passer de contamination offert aux vaccinés qui sont selon Olivier VERAN lui-même potentiellement contaminateurs. Discriminant vis à vis des non vaccinés il est par ailleurs illégal si l'on se réfère à l'ordonnance du Conseil d'Etat du 01/04/21 interdisant à un vacciné de circuler librement.

Frédéric PIC
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Monsieur Djebbari* ce matin sur Inter justifiait l'incohérence des contrôles sur certains modes de transports collectifs et leur absence sur d'autres en ajoutant que pour les longues distances, « les contrôles sont clairement une incitation à la vaccination ».Terrible aveu d'impuissance que de reconnaître que, faute d'argument médical pertinent susceptible d'entrainer le consentement éclairé à la vaccination, le pouvoir en était réduit à la coercition pour l'imposer.

D'autant que l'on voit mal l'intérêt médical de vacciner des millions d'enfants, adolescents ou adultes jeunes non concernés -ou si peu- par la maladie, pour protéger les plus fragiles déjà supposés protégés par le vaccin. Lequel ne stoppera pas la pandémie compte tenu de la permanence des mouvements de population ; il suffit qu'il protège ceux qui doivent l'être avec le minimum d'inconvénients (et il y en a**)

Mais il y a pire, puisque l'on sait que les vaccinés – même protégés de formes graves - peuvent être contaminés par contact et sont donc potentiellement contaminateurs (infiniment plus par exemple que les contaminés guéris comme le montre une récente étude israélienne sur 7700 PCR positifs). Munis du pass, ces vaccinés porteurs vont dès lors pouvoir aller joyeusement contaminer partout où ils iront, c'est à dire … partout. Ce pass est donc une absurdité sanitaire. Médicalement inopérant, il génère de plus entre contaminateurs potentiels, vaccinés et non vaccinés, une discrimination évidemment moralement et juridiquement inacceptable au profit des premiers, seuls libres d'aller et venir à leur guise.

Inopérant et discriminatoire, le pass est de plus déjà illégal. Ce n'est pas moi qui le dis, c'est le Conseil d'Etat dans son ordonnance du 1er avril 2021 (non ce n'est pas un poisson d'avril !) : reprenant mot à mot l'argumentaire d'Olivier VERAN***, la demande de circuler d'un vacciné de 83 ans a été rejetée sur quatre motifs principaux, le dernier étant que – je cite le ministre - : « le vaccin n'empêche pas de transmettre le virus aux tiers ». Olivier VERAN ayant juridiquement interdit en avril à un vacciné de circuler à sa guise sur ce motif, on voit mal comment il peut l'autoriser sans limite aujourd'hui alors que selon ses propres termes la contagiosité du variant actuel est infiniment plus importante. Le pass sanitaire sera donc juridiquement caduc au moindre recours en Conseil d'Etat lui rappelant sa propre jurisprudence, ce qui, j'espère, ne saurait tarder.

Frédéric PIC

Pau

* Mr DJEBBARI s'était déjà emmêlé les pinceaux il y a quelques jours en affirmant : "la vaccination est le seul moyen d'obtenir l'immunité collective". Bien sûr que non, chaque contaminé y participe, ce qui est d'autant plus intéressant quand les contaminés sont nombreux sans qu'il y ait de nombreux décès, ce qui est le cas aujourd'hui, merci aux jeunes qui se contaminent, raison de plus de leur F... la paix. Quant à l'immunité collective, elle dépendra d'éventuels variants. Elle parait aujourd'hui progresser quantitativement sans échappement vis à vis des variants répertoriés, le delta paraissant par ailleurs moins mortifère que les précédents, même si la vaccination avec ses inconvénients joue malgré tout probablement un rôle protecteur réel. Mais nous restons à la merci d'un nouveau mutant plus dangereux et/ou insensible aux vaccins actuels, qu'il apparaisse spontanément ou que la vaccination en soit l'origine, ce qui reste possible quoiqu'en disent Mr FISHER et autres inconditionnels du vaccin pour tous.

** Inutile de rappeler que les vaccins ADN, "absolument sûrs et sans danger"  sont aujourd'hui très généreusement offerts aux pays pauvres. Ah bon, ils ne seraient pas valables pour  par exemple nos parlementaires et nos policiers ? Par ailleurs l'Agence Nationale de Surveillance du Médicament, peu suspecte d'être complotiste,  a colligé en France les six derniers mois en sus d'innombrables effets secondaires 1000 décès  pouvant poser question chez les vaccinés. Quant au décès récent du jeune sétois de 22 ans attribué à une "allergie alimentaire" par le procureur avant même que l'enquête ne commence, il faut être sérieux : sujet allergique mais connaissant les symptômes évocateurs et leur traitement, n'ayant pas fait d'oedème de Quincke depuis l'âge de 7 ans, et traité en urgence par les pompiers, il apparait absolument évident que le vaccin ARN est la cause du décès, comme celle d'un enfant de 13 ans aux Etats-Unis. Quel parent acceptera encore ce risque potentiel pour ses enfants ?

*** voir l'ordonnance du CE pour plus de détails, O.VERAN y parle de la vaccination en des termes surprenants qu'il a omis (par distraction sûrement) de nous rapporter lors de ses multiples interventions publiques. Je voudrais également souligner que son geste de médecin vaccinateur d'une femme enceinte en public me parait - et c'est une litote - médicalement léger et audacieux pour ne pas dire très imprudent concernant un produit clairement en phase d'expérimentation et pour lequel aucune étude de tératogénicité n'a été effectué...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’impunité et la lâcheté des puissants
Après la révélation des accusations contre l’ancien ministre, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Au-delà de son devenir judiciaire, cette affaire nous interpelle sur l’insuffisance de la lutte contre les violences sexuelles et sur l’impunité des sphères de pouvoir.
par Lénaïg Bredoux
Journal — International
Le variant Omicron, identifié en Afrique australe, déjà repéré en Europe
La communauté scientifique est en alerte depuis l’identification d’un nouveau variant au Botswana. Les premiers séquençages en Afrique du Sud font craindre une propagation à grande vitesse. L’Organisation mondiale de la santé vient de le classer parmi les variants préoccupants et l’a baptisé Omicron.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — International
Paris et Rome s’accordent à moindres frais pour tenter de peser dans l’après-Merkel
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi
Journal — France
Dans la Manche, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila

La sélection du Club

Billet de blog
L'Europe-forteresse creuse sa tombe dans le faux abri de ses fantasmes d'invasion
L'épisode dramatique à la frontière Pologne/Biélorussie confirme une fois de plus la fausse sécurité d'une Europe-forteresse qui se croit en sécurité en payant pour refouler et bloquer migrants et réfugiés, ignorant ses fondements, ses valeurs, son histoire. La contre-offensive massive à rebours des renoncements successifs matraqués en certitudes au coin du bon sens est une nécessité vitale.
par Georges-André
Billet de blog
Ça suffit ! Pour un accueil inconditionnel des exilé.es
Allons-nous continuer à compter les morts innocents et à force de lâcheté, d’hypocrisie et de totale inhumanité, à nous faire contaminer par un imaginaire rance de repli sur soi qui finira par tout.es nous entraîner dans l’abîme ? Non, il faut commencer par rétablir les faits avant que de tout changer en matière de politique migratoire et de droit des étrangers.
par Benjamin Joyeux
Billet de blog
Tragédie de Calais : retrouvons d’urgence notre humanité
Au moins 27 personnes sont mortes noyées au large de Calais ce mercredi 25 novembre. Ce nouveau drame vient alourdir le bilan des morts à cette frontière où, depuis une trentaine d’années, plus de 300 personnes ont perdu la vie, soit en essayant de la franchir soit en raison de leurs conditions de (sur)vie sur le littoral Nord.
par La Cimade
Billet de blog
Migrants : du naufrage aux larmes de crocodile
Qu’elles sèchent vite, les larmes de crocodile ! De plus en plus vite, car il y en a de moins en moins, de larmes. Même de crocodile. Et surtout pour les réfugiés. Vous vous rappelez la photo du petit corps d’Aylan, 3 ans, rejeté sur une plage de Bodrum en 2015 ? Nous oublierons tout aussi vite le naufrage qui a tué 27 migrants dans La Manche, mercredi. Place au Black Friday !
par Cuenod