Voir tous
  • Covid : Trop, c'est trop !

    Par
    L'histoire des sciences est faite d'allers et retours d'où la vérité peine à émerger au sein d'un magma d'essais et d'erreurs dans un parcours où l'humilité et la discussion sont indispensables. Avec d'inévitables redites, j'essaie de rappeler lectures à l'appui ce qui n'a pas marché et ne marche toujours pas dans la séquence covid, où le mensonge prend selon moi une place inacceptable.
  • Les non vaccinés, ces pelés, ces galeux...

    Par
    Davantage de vaccinés deux doses aux urgences, un pass dont l'absurdité se confirme de jour en jour, la vaccination des enfants qui pose question, des effets secondaires niés et d'inquiétantes hypothèses concernant la protéine Spike : face à ce qui pourrait s'avérer un ratage, le pouvoir a choisi l'omerta, la fuite en avant et la dénonciation scandaleuse d'un bouc émissaire, le non vacciné.
  • « Nous » ? Qui ça, « nous » ?

    Par
    « Nous, nous, nous... » Cette surabondance de « nous » dans le discours présidentiel était un message, et m'apparut d'un coup comme une évidence : je m'étais trompé. Alors que je pensais – quelle erreur ! - qu'il était seul à décider de tout, ce « nous » le disait clairement : en fait, ils étaient deux ! Mais alors, qui donc était l'autre ?
  • Ils ont osé

    Par
    Ils ont donc osé faire de nous des parias. Astreints à résidence pour 9 mois, le temps sans doute de la gestation d'un nouveau mode de vie, qui consiste à se conformer à la parole d'un seul. Qui va parait-il parler le 9 novembre. Et Sa Parole, dont personne n'a à connaître, s'abattra sur nous
  • RAOULT, VERAN, l'Ordre, le Lancet, quel procès faut-il vraiment instruire ?

    Par
    L'Ordre, tribunal d'exception s'attaquant à RAOULT ? Chers confrères qui ne m'êtes pas chers, vous n'êtes ni de taille ni légitimes à conduire ce procès-mascarade. Vous allez vous ridiculiser, et le monde médical avec vous. Quant à O.VERAN, qui a couvert avec Big Pharma l'article inique du Lancet puis menti – entre autres - sur le pass sanitaire, il faudra bien qu'un jour vienne aussi son procès.