Voir tous
  • Notre-Dame des Landes, une décision visionnaire qui s'ignore

    Par
    Depuis des décennies , l'humanité assume ce terrible paradoxe, de savoir qu'elle court à sa perte, et de ne rien faire pour l'éviter. À cet égard, la (très sage) décision de renoncer à NDDL sera probablement jugée dans des décennies comme le premier geste vers une nouvelle forme de progrès, raisonnable, humain en un mot.
  • Plus je pédale moins fort, moins j'avance plus vite

    Par
    80 km/h,je veux bien. Mais s'il y a encore des morts, voire une seule victime, si l'on s'en tient à la même logique, jusqu'où faudra-t-il descendre ?
  • 11 vaccins, Madame la Ministre, c'est petit joueur !

    Par
    L'espèce humaine est menacée par plus d'une centaine d'agents pathogènes, en ne décomptant que les plus agressifs d'entre eux. Pourquoi dès lors 11 vaccins seulement, et pas 30, 50 ou 100 ? Rien en fait ne relève d'un processus scientifique élaboré ni simplement repérable dans la démarche irraisonnée du Dr BUZYN.
  • Non, virus et bactéries ne sont pas des ennemis que nous devrions forcément détruire

    Par
    Les bactéries nous survivront alors même que nous aurons disparu depuis longtemps. Du reste, nous leur manquerons, car ces adorables bestioles ont compris tout l'intérêt que nous avons à coopérer, ce que nous faisons déjà sans que nous en ayons pris conscience de notre côté. Alors, d'ici à notre disparition programmée, pourquoi ne pas essayer de continuer à vivre avec elles en bonne intelligence ?
  • Le Conseil de l'Ordre, ubuesque tribunal d'exception

    Par
    On aurait tort d'en rire. Au delà de cette histoire de cornecul, ce n'est pas la stupidité abyssale d'une décision du conseil de l'ordre des médecins (CO) qu'il faut ici retenir, mais le fait qu'il n'a pu la prendre que parce qu'il est ce qu'il est, à savoir un tribunal d'exception jouissant d'une totale et inexplicable impunité.