Voir tous
  • Ce soufflet va-t-il retomber ?

    Par
    Franchement je ne comprends pas quelles obscurs raisons ont pu pousser ce médiéval gifleur à souffletter MACRON. Enfin personnellement je n'en vois aucune. Et vous ?
  • fichons la paix aux jeunes, avant qu'ils ne prennent le covid en grippe !

    Par
    La pandémie régresse, probablement pour repartir à l'automne. Comme pour la grippe, - que le SRAS remplacera du reste possiblement - la vaccination annuelle des plus fragiles restera nécessaire, mais n'éradiquera pas la maladie. Les plus jeunes que le virus épargne n'ont pas à être vaccinés et participeront à l'immunité collective bien mieux que les vaccinés, en se contaminant.
  • pass passoire et vaccins préoccupants

    Par
    dépassé par des événements qu'il feint d'organiser alors que le virus reste le maître des horloges, le pouvoir veut imposer un pass sanitaire aussi liberticide qu'inefficace, tandis que des questions légitimes surgissent sur l'efficacité et les possibles dangers des vaccins génétiques, dont la fascination pour la toute-puissance qu'ils évoquent a balayé toutes les règles habituelles de prudence
  • La jeunesse, sacrifiée sur l'autel de la stratégie anti-covid

    Par
    Si la situation s'améliore, le pouvoir ne pourra s'en revendiquer, tant sa stratégie reste incohérente et pour tout dire incompréhensible, qu'il s'agisse du sanitaire ou de l'économique. Les plus jeunes ayant été et restant encore inutilement maltraités, en particulier par une quasi-obligation vaccinale que rien ne justifie.
  • Pourquoi s'acharner à vouloir que se réunissent des egos qui n'en ont aucune envie ?

    Par
    Pourquoi s'acharner à vouloir que se réunissent des egos partidaires qui n'en ont aucune envie ? Contournons-les, marginalisons-les ! Constituons des binômes et des listes de citoyens et militants de tous poils. Et comme les partis ne savent plus nous représenter, présentons-nous face à eux.