Voir tous
  • Si E.MACRON voulait enfin devenir président de la République...

    Par
    Cette réforme des retraites incompréhensible, irréfléchie, injuste, inapplicable, stupide en un mot pourrait bien finalement passer du fait de la conjonction d'un président arquebouté sur son orgueil et ses certitudes et d'une majorité aux ordres, en dépit de l'évidente nocivité de cette loi. Ce serait une piètre victoire, porteuse de lourdes menaces de violences à venir. À moins que ...
  • Laurent BERGER, pire que MACRON ?

    Par
    Que Le Président soit déterminé à imposer à la majorité des salariés privés et publics son projet de retraite à points contre toute logique n'étonnera personne. Mais que Laurent BERGER, parce qu'il a également dans ses cartons un autre projet à points, même si ce n'est pas le même, se fasse complice de ce déni démocratique, voilà qui pose question.
  • sérieusement, je me pose la question

    Par
    le problème est délicat et je ne prétends pas avoir raison, mais je me pose sérieusement la question de savoir si l'attitude autocratique et psycho-rigide du président ne cache pas une fragilité plus inquiétante
  • régimes spéciaux, vous avez dit régimes spéciaux ?

    Par
    Il y a bien des régimes spéciaux, mais ce ne sont pas ceux dont on parle. Il y a bien un problème de financement des retraites, mais ça n'est pas celui que l'on évoque. Il y a bien un problème d'âge d'entrée en retraite, mais pas celui que l'on nous rabâche. Non, les privilégiés ne sont pas ceux que l'on dit. Nous n'avons pas de problème de retraites, nous n'avons qu'un problème de partage.
  • Peut-on à gauche critiquer la « PMA pour toutes » sans se faire écorcher vif ?

    Par
    Je pense que oui, et je vais tenter de m'en expliquer. C'est nécessaire car Il y a dans l'air du temps comme une injonction « à gauche » à dire que ce combat ne saurait être en rien discuté. Injonction impérative qui m'agace comme toutes celles qui prétendraient m'interdire de penser par moi-même.