Voir tous
  • Au fait, pourquoi des parlementaires moins nombreux seraient-ils plus efficaces?

    Par
    Il a suffi que la proposition sorte pour qu'elle soit immédiatement et semble-t-il unanimement actée comme évidente et tenue pour acquise. Mais l'est-elle vraiment ? Si elle témoigne d'un discrédit des parlementaires ou, plus inconsciemment, de leur mode de désignation, n'est-ce pas encore et toujours le cumul qui est la cause de leurs travers ?
  • ZAD : De l'absolue nécessité de violer la loi

    Par
    Il est fait reproche aux zadistes de NDDL de violer la loi. La belle affaire. Un arrivé récent, filmé, disait hier qu'il venait défendre les zadistes en se justifiant ainsi, et il avait raison : « dans 50 ans on leur donnera la légion d'honneur ». La loi ici et son interprétation sont mortifères, félicitons donc les zadistes de la bousculer, et violons-là gaiement avec eux !
  • Pourriez vous s'il vous plaît massacrer avec un peu de retenue ?

    Par
    face au énième massacre de palestiniens par l'état d'Israël, le Quai d'Orsay a publié un communiqué faisant état de sa "préoccupation" et appelant l'état d'Israël "à la retenue". En demandant en quelque sorte au massacreur non pas de stopper immédiatement ses exactions, mais de les poursuivre pour - comment dire - massacrer en sourdine ?
  • SNCF, la concurrence panacée mon oeil !

    Par
    coincée entre la concurrence interne mortifère de ses propres filiales, une concurrence ouverte sur le fret qui s'est avérée totalement inutile et une concurrence externe qui ne peut que lui nuire en lui faisant perdre des parts de marché, la SNCF est surtout victime du désengagement coupable de l'Etat actionnaire et des mauvais choix stratégiques et gestionnaires de son PDG.
  • MACRON, DARMANIN, LEMAIRE, escrocs, rendez-lui ses 8 euros !!

    Par
    Madame D., retraitée privilégiée de SAUJON en Charente Maritime écrit au journal Sud Ouest de ce dimanche pour se plaindre d'une diminution de 8 euros de sa retraite dorée ( 438,33 euros) du fait, dit-elle, d'une augmentation de 1,7% de la CSG. Elle a tort.