Frédérick Stambach
Médecin généraliste
Abonné·e de Mediapart

82 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 janv. 2021

Pour une alliance entre soignants libéraux et hospitaliers! #SoignonsEnsemble

Une nouvelle fois la colère gronde dans le secteur public hospitalier. Il est urgent que les professionnels de santé libéraux de premier recours soutiennent leurs collègues hospitaliers. Les problèmes qu'ils affrontent sont identiques: manque de moyens financiers et humains. A terme c'est l'ensemble de notre système de santé public, dont certains libéraux font partie, qui risque de s'effondrer.

Frédérick Stambach
Médecin généraliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

SoignonsEnsemble logo

Une intersyndicale très large s'est réunie le 21/01/2021 devant le ministère de la santé pour dénoncer la poursuite de la même politique, à savoir austérité budgétaire et fermetures de lits (1). Les conséquences sur le terrain ne sont pas nouvelles: conditions de travail effroyables, fuite des professionnels, impossibilité de soigner correctement les patients. Les trois se renforçant mutuellement.

Alors que le secteur public de santé fait face courageusement à la plus grave crise sanitaire que le monde ait connu depuis un siècle, l'austérité continue. Dénoncés régulièrement par une presse et des patients souvent incrédules, les fermetures de lits se poursuivent (2)(3). Il est vrai que le discours du gouvernement laisse pantois. Comme le rappelle le communiqué de l'intersyndicale, c'est un auto-satisfecit permanent rendant la discussion impossible: tout a été réglé avec le "Ségur".

Il s'agit, bien entendu d'une technique managériale éprouvée, abolir le conflit en permanence, surtout ne pas offrir de prise au conflit social qui se noue derrière.

Alors que faire? Il faut instaurer un rapport de force dans lequel les professionnels de santé libéraux de premier recours, conventionnés secteur 1, ont toute leur place aux côtés de leur collègues hospitaliers. Pour deux raisons principales:

1- Les problème structurels qu'ils affrontent, isolés, sont les mêmes sur le terrain: manque de moyens financiers et humains, dégradation des conditions de travail, pénurie, une situation intenable à terme.

2- Les professionnels de santé libéraux, notamment les médecins généralistes, ont un intérêt bien compris à ce que le secteur public hospitalier fonctionne correctement: rendez-vous rapides avec des spécialistes, hospitalisations directes sans passer par les urgences, durée d'hospitalisation suffisante permettant un retour serein  des patients à leur domicile. En somme un confort de travail inédit et qui paraît bien utopique actuellement, alors qu’il devrait s’agir de la norme. Prendre en soin correctement les patients nécessite de prendre soin des institutions de la santé.

Lorsque le secteur public hospitalier dysfonctionne c'est toute la chaîne du soin en France qui souffre. Les gouvernements successifs jouent depuis des années sur cette fracture entre secteur hospitalier et secteur de premier recours. Or, il est temps de prendre conscience que nos destins sont liés, nos revendications sont communes et qu’il s’agit du même service public de soins. C'est tout l'enjeu de la démarche que nous avons tenté d'initier avec le collectif SoignonsEnsemble. Nous devons la poursuivre en l'incluant dans une démarche de défense globale de la sécurité sociale (4).

En soutiens à nos amis hospitaliers: Pouvoir sanitaire aux soignants et aux usagers ! #SoignonsEnsemble

Frédérick Stambach, Médecin Généraliste en milieu Rural, Ambazac

Julien Vernaudon, Médecin gériatre hospitalier, Hospices civils de Lyon

(1) https://twitter.com/InterUrg/status/1352677379408343041?s=20

(2) https://www.bastamag.net/carte-des-suppressions-de-lits-hopital-covid-reanimation-ARS-CHU

(3) https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/12/28/fermetures-de-lits-a-l-hopital-l-inquietude-remonte-chez-les-soignants_6064623_3224.html

(4) https://www.humanite.fr/pour-les-75-ans-de-la-secu-75-personnalites-du-monde-associatif-syndical-et-politique-signent-pour

SoignonsEnsemble logo

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le double « je » de Macron au Parlement européen
Mercredi, à Strasbourg, Emmanuel Macron et ses adversaires politiques ont mené campagne pour la présidentielle française dans l’hémicycle du Parlement européen, sous l’œil médusé des eurodéputés étrangers. Le double discours du chef de l’État a éclipsé son discours sur l’Europe.
par Ellen Salvi
Journal — Médias
Bolloré : la commission d’enquête se mue en café du commerce
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches patriotiques ou nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal — Migrations
Dans le sud de l’Espagne, ces Algériens qui risquent leur vie pour l’Europe
En 2021, les Algériens ont été nombreux à tenter la traversée pour rejoindre la péninsule Ibérique, parfois au péril de leur vie. Le CIPIMD, une ONG espagnole, aide à localiser les embarcations en mer en lien avec les sauveteurs et participe à l’identification des victimes de naufrages, pour « soulager les familles ».
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report