Frédérick Stambach

Médecin généraliste

Ambazac - France

Son blog
61 abonnés Arrière-pensées
Voir tous
  • Pouvoir sanitaire aux soignants et aux usagers! #SoignonsEnsemble

    Par
    logo-02-a-mini
    Dans la panique de la crise sanitaire, les soignants ont repris le pouvoir sur le terrain au détriment d'une haute-administration habituellement toute puissante. Cette tribune appelle à une alliance de tous les soignants et des usagers afin de pérenniser cette immense avancée.
  • «Quand l'austérité tue», une lucarne sur les déterminants sociaux de la santé

    Par
    Le livre de David Stuckler et Sanjay Basu « Quand l’austérité tue »  est un livre important (1). Il permet une analyse à deux niveaux de temporalité. Pour le court terme, il s’agit de rechercher les meilleures réponses à apporter lors des crises économiques. Pour le long terme, il vient confirmer en creux l’état des connaissances scientifiques concernant les déterminants sociaux de la santé.
  • De l'intérieur, une critique structuraliste du livre de Cécile Duflot

    Par
    Le livre de Cécile Duflot, De l’intérieur, voyage au pays de la désillusion (1), présente un intérêt politique indéniable. Non par ce qu’il raconte, mais précisément par ce qu’il ne raconte pas.
  • Discussion autour du positionnement politique d'Emmanuel Todd

    Par
    Il y a pour moi une énigme Emmanuel Todd. Très médiatique, c'est un intellectuel engagé n'hésitant  pas à sortir de la confortable "neutralité politique" du savant, ce qui est très précieux. Cependant, alors que ses positions hétérodoxes en économie aurait pu l'amener à soutenir (ou du moins à ne pas enfoncer) le Front de gauche, il n'a de cesse de ridiculiser cette formation politique.
  • Le projet écosocialiste, pour une médecine globale

    Par
    Papier publié le 19/06/2013 dans L'Humanité.L'état de santé des êtres vivants dépend de la qualité de l'environnement dans lequel ils évoluent, pour l'espèce humaine il doit être compris au sens large, dans sa dimension physico-chimique et sociale. Cette simple constatation modifie radicalement l'approche  "conventionnelle" de la santé et donc de la médecine. Elle implique une prise en charge globale, donc également sociale, s'attaquant aux causes véritables des maladies et non simplement à leurs symptômes.