Issa Amro, défenseur des droits humains, est en France

Amnesty International France - Incroyable... Pour la journée internationale des droits de l’homme le 10 décembre, Emmanuel Macron reçoit le Premier ministre israélien. Cessons de soutenir économiquement les colonies israéliennes !

https://www.facebook.com/amnestyfr/

© amnestyfr

https://www.amnesty.fr/justice-internationale-et-impunite/petitions/interdisez-limportation-des-produits-issus-des-colonies-israeliennes?utm_medium=reseaux-sociaux&utm_source=facebook

afps-macron-netanyahu

nanthala1

Non, Netanyahou n'est pas le bienvenu

ni à Paris ni à Bruxelles !

La Campagne BDS France à Paris, l'UJFP et diverses autres associations vous appellent à un rassemblement samedi 9 décembre place de la République à 14H à Paris, et dans d'autres villes

https://paris.demosphere.eu/rv/58543

 

« Rassemblement pour dénoncer cette venue scandaleuse le 9 décembre à 14h sur la place de la République.

Le Président Trump vient de céder aux revendications anciennes des autorités israéliennes et des groupes de pressions sionistes chrétiens étatsuniens en reconnaissant Jérusalem comme capitale d'Israël et en annonçant le transfert de son ambassade. Autant de décisions illégales au regard du Droit international.

Le Président Macron a qualifié de "regrettable" cette décision et a rappelé que "la question du statut de Jérusalem devra être réglée dans le cadre des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens".

L'Union européenne, par la voix de Federica Mogherini, a mis en garde contre les graves répercussions que cette décision pourrait entraîner.
Mais alors pourquoi accueillir le criminel de guerre Netanyahou le 10 décembre à Paris et le 11 décembre à Bruxelles ?
Dans un tel contexte, recevoir à Paris Netanyahou le 10 décembre, et à Bruxelles le 11 , constitue un gage d'acceptation de cette reconnaissance qu'il revendique depuis toujours. Une véritable provocation.

Le premier Ministre du gouvernement israélien qui poursuit une occupation meurtrière, une colonisation acharnée, interdit l'entrée de parlementaires français, intensifie les arrestations de militant-e-s de droits de l'Homme tel que Salah Hamouri, la député palestinienne Khalida Jarrar, et des centaines d'autres résistant-e-s Palestiniens, continue les bombardements et l'étranglement de la population de Gaza n'est pas le bienvenue en France, sa place est au tribunal international de la Haye sur le banc des accusés pour crimes de guerre. »

Premiers signataires :

AFPS Paris Sud - Argenteuil Solidarité Palestine - ATTAC France - ATMF - AURDIP - BDS France Paris -Collectif Ivryens pour la Palestine - Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah - -Collectif Montreuil Palestine - CMF - CVPR PO - Ennahda France - Ensemble - Ettakatol France- FTCR - NPA - PIR - Solidaires -Sortir du colonialisme -UJFP

http://www.france-palestine.orghttp://www.ujfp.org/spip.php?article6052http://www.europalestine.com/spip.php?article13639, etc.

A Paris (14h, place de la République), à Lyon (15h, place de le République), à Montpellier (14h, place de la Comédie), etc.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.