Mort de Zineb Redouane - Une affaire d'État

"Le lendemain des faits selon notre enquête, le procureur de la République de Marseille et le capitaine des CRS, protégés, l’un par la Chancellerie et l’autre par le ministère de l’intérieur, ont communiqué pesamment inventant la légende d’une mort accidentelle pour sauver la macronie alors chancelante." Denis Robert révèle de nouveaux éléments qui impliquent l'Etat au plus haut niveau.

© LeMediaOfficiel

(Pour activer le son, cliquer sur le petit haut-parleur en bas à droite de l'image)

https://www.facebook.com/LeMediaOfficiel/videos/2316630821790308/

procadjointmarseille

(Via La Marseillaise)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.