Gabas
Abonné·e de Mediapart

821 Billets

1 Éditions

Billet de blog 12 oct. 2020

Gabas
Abonné·e de Mediapart

Selon l'OMS, la COVID ne serait pas plus dangereuse que la grippe

[Zero Edge, 8 sept. 2020] Selon l'OMS, le SARS-CoV-2 ne serait pas plus mortel que l'Influenza, virus de la grippe saisonnière.

Gabas
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.zerohedge.com/medical/did-who-just-accidentally-confirm-covid-no-more-dangerous-flu

by Tyler Durden, Thu, 10/08/2020 - 18:10 

Authored by Kit Knightly via Off-Guardian.org,

L'Organisation mondiale de la santé a finalement confirmé ce que nous (et de nombreux experts et études) disions depuis des mois : le coronavirus n'est pas plus mortel ou dangereux que la grippe saisonnière.

Les hauts responsables de l'OMS ont fait cette annonce lors d'une session spéciale du conseil exécutif de l'OMS, composé de 34 membres, le lundi 5 octobre, mais personne ne semble l'avoir vraiment comprise.

En fait, ils n'ont pas semblé la comprendre complètement eux-mêmes.

Lors de la session, le Dr Michael Ryan, responsable des urgences de l'OMS, a révélé qu'ils pensent qu'environ 10% du monde a été infecté par le SARS-CoV-2.

Il s'agit de leur "meilleure estimation", et d'une augmentation énorme par rapport au nombre de cas officiellement reconnus (environ 35 millions).

Le Dr Margaret Harris, porte-parole de l'OMS, a par la suite confirmé ce chiffre, déclarant qu'il était basé sur la moyenne des résultats de toutes les grandes études de séroprévalence réalisées dans le monde.

Même si l'OMS a tenté de présenter ce chiffre comme une mauvaise chose – le Dr Ryan a même déclaré que cela signifie que "la grande majorité du monde reste à risque" –, c'est en fait une bonne nouvelle. Et il confirme, une fois de plus, que le virus n'est pas aussi mortel que tout le monde l'avait prédit.

La population mondiale est d'environ 7,8 milliards de personnes, si 10% ont été infectées, cela représente 780 millions de cas. Le bilan mondial des décès attribués aux infections à Sars-Cov-2 est actuellement de 1 061 539.

C'est un taux de mortalité lié à l'infection d'environ 0,14 %.

Ce chiffre correspond à celui de la grippe saisonnière et aux prévisions de nombreux experts du monde entier.

0,14 %, c'est plus de 24 fois moins que le "chiffre provisoire" de l'OMS de 3,4 % en mars dernier. Ce chiffre a été utilisé dans les modèles qui ont servi à justifier les fermetures et autres politiques draconiennes.

Aucun organe de la presse 'main stream' (grand public) n'a repris cette info. Bien que de nombreux médias aient rapporté les propos du Dr Ryan, ils ont tous tenté d'en faire un titre effrayant et de semer la panique.

Apparemment, ni eux, ni l'OMS n'ont été capables de faire le simple calcul qui nous montre que c'est une bonne nouvelle. Et que les sceptiques de Covid avaient raison depuis le début.


À l'attention des chicaneurs qui, tels Blanche Neige voyant des nains partout, voient des conspis fachos dans toute info qui n'a pas l'heur de leur plaire (vicieuse conspiration du conspirationnisme, lol), voici quelques éléments de jugement sur le site Web américain Zero Hedge.

Zero Edge est un blog assurée par une équipe de blogueurs qui écrivent sous le nom de Tyler Durden, en référence au héros de Fight Club. Ce sont des salariés ou ex-salariés de Wall Street qui souhaitent « apporter un point de vue propre à l'industrie financière, contrastant avec le point de vue des journalistes extérieurs »...

En septembre 2009, le site attirait plus de 300 000 visiteurs uniques par mois, le plaçant parmi les blogs de finance les plus lus au monde. Matt Taibbi cite Zero Hedge comme ayant évalué avec précision le niveau de corruption dans le secteur bancaire, questionnant pourquoi les médias financiers traditionnels n'avaient pas détecté plus tôt la corruption à Goldman Sachs. En 2011, le New York Times décrit Zero Hedge comme « un blog financier bien lu et controversé ».

Selon la version anglo-saxonne de Wikipedia qui reprend à son compte les affirmations du Dr Craig Pirrong, professeur au Bauer College of Business, "Zéro Edge" serait "réputé d'extrême-droite", sur la base de "similitudes entre Zero Hedge et Russia Today"... Oligarchie 'Dems' versus oligarchie "Reps", on connait la chanson. Les uns et les autres ont en commun une technique journalistique bien connue : noyer le message en tirant à boulets rouges sur le messager, technique stalinienne on ne peut plus classique. Bien entendu, "Le Décodex des vérificateurs de faits" du journal "Le Monde" (JO de la Vème) et son "conseiller scientifique" (relol) Guy Reischtadt le classent dans la catégorie infamante « diffuse un nombre significatif de fausses informations et/ou d’articles trompeurs », en clair : Zero Hedge fait ièch, signé SFIN, Section Française  de l'Internationale Néocon.

Reste l'info, facilement débunkable (vrai | faux) puisque 1) les sessions publiques de l'OMS devant la presse internationale sont dûment enregistrées, 2) 'les chiffres' cités sont publics, et 3) l'usage de la calculette sanitaire n'a pas encore été interdit par Olivier Véran...

Qui s'y colle ?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » aux stratégies bien distinctes.
par Fabien Escalona
Journal — Politique
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Jean-Charles Richard et autres héros du jazz
Sur l’album L’Étoffe des Rêves, le saxophoniste Jean-Charles Richard converse avec le pianiste américain de jazz Marc Copland. La vocaliste Claudia Solal et le violoncelliste Vincent Segal les rejoignent. L’entente des deux leaders, le talent apporté par leurs renforts, façonnent un univers harmonique enchanteur. Et délivre, cet automne, un concert réel comme un songe.
par BRUNO PFEIFFER
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal
Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre