QUAND LES NAZIS ACCUSAIENT LES JUIFS DE SÉPARATISME…

Dans le film de propagande nazie « Le péril juif » (1940), la Bête immonde accusait les Juifs de séparatisme du fait qu’ils ne se mettraient pas « au service d’objectifs communs ». Le film pointait l’incompatibilité entre les valeurs aryennes et les pratiques cultuelles juives qui étaient présentées comme des lois... Exactement ce que disent macron, darmanin, lepen et zemmour.

darnmanin

Dans son « Manifeste contre le séparatisme islamiste », Gérald Darmanin amalgame sciemment les termes « lois », « principes » et « valeurs » en leur accordant le même statut.

Cet amalgame pratiqué par Darmanin entre lois et principes existait aussi dans la propagande nazie. Dans le film de propagande « Le péril juif » (1940), la Bête immonde accusait les Juifs de séparatisme du fait qu’ils ne se mettraient pas « au service d’objectifs communs ». Le film insistait sur l’incompatibilité entre les valeurs aryennes et les pratiques cultuelles juives qui étaient présentées comme des lois :

iu

« L’égoïsme du Juif fait que celui-ci ne se met pas au service d’objectifs communs bien plus élevés. Au contraire, la moralité juive est en contradiction totale avec les valeurs aryennes de l’éthique. Tout Juif proclame son égoïsme sous couvert de la loi divine. » (Extrait du film « Le péril juif », « Der Ewige Jude », 1940)

La Complainte des Nazis - Chansons Populaires © Ave Patria !

 

 

Le film soulignait la dérive des pratiques religieuses des Juifs en dénonçant « un complot contre les lois morales des peuples aryens». C’est exactement ce qui est aujourd’hui reproché aux musulmans : leur pratique religieuse serait un complot contre les principes et les lois morales de la France...

Darmanin n'est qu'un comparse... HONTE À MACRON LE NAZILLON !!!

ET HONTE À SES RICHES DONNEURS D'ORDRES !!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.