OVER THE WALL (A Gaza Story)

Cours-métrage d'OMELETO, 10 mars 2021 - Un jour, Nathan se rend à l'école à pied, en longeant le mur frontalier entre Israël et la bande de Gaza. De façon inattendue, un ballon tombe de l'autre côté. Il donne un coup de pied dans le ballon, mais celui-ci lui est renvoyé. Il rencontre alors un autre garçon, Khaled, de l'autre côté.

An Israeli boy meets a Palestinian boy and discovers the truth isn't what he's told. | Over the Wall © Omeleto

Un jour, Nathan se rend à l'école à pied, en longeant le mur frontalier entre Israël et la bande de Gaza. De façon inattendue, un ballon tombe de l'autre côté. Il donne un coup de pied dans le ballon, mais celui-ci lui est renvoyé. Il rencontre alors un autre garçon, Khaled, de l'autre côté.

Une amitié se noue rapidement entre les deux, et ils trouvent le moyen de jouer et de se lier d'amitié, malgré le mur qui les sépare. Mais lorsque les réalités de l'endroit où ils vivent se font sentir, leur amitié risque de ne pas survivre.

Charmant, doux et plein de simplicité réfléchie, ce court métrage montre comment l'innocence et le plaisir d'une amitié d'enfance peuvent s'épanouir même dans les situations les plus polarisées. Les images et la cinématographie sont épurées, voire élégantes, et le travail de caméra est gracieux et convaincant. Mais ces éléments artisanaux n'empêchent jamais de raconter une histoire humaniste qui se concentre sur les points communs entre les gens et les liens essentiels qui les unissent.

Tous les événements du récit sont encadrés par les yeux des enfants, qui ont le don de se prendre les uns les autres comme ils sont. La séquence entre Nathan et Khaled, alors qu'ils cultivent une amitié malgré la barrière qui les sépare, est pleine d'espoir et fait chaud au cœur car elle construit leur relation à travers des cadeaux, des gestes et du temps passé ensemble. En dépit de très peu de dialogues, elle transmet la vérité selon laquelle les jeunes enfants ont une ouverture d'esprit innée et une croyance en la bonté, ainsi qu'une capacité à s'amuser malgré l'agitation du monde qui les entoure.

Bien que Nathan soit au centre de la narration, le film possède également une qualité d'observation, que ce soit dans les plans larges ou dans la façon dont les événements et les idées d'ordre général sont intégrés à l'action narrative et au fond sonore. Lentement, les réalités de leur monde s'insinuent, et Nathan s'inquiète pour Khaled lors d'une escarmouche et entreprend de le prévenir.

La tension ici n'est pas jouée pour le suspense ou le frisson, bien que le spectateur s'inquiète et s'interroge sur la sécurité de Khaled comme Nathan. Au contraire, la magie et l'innocence de l'enfance sont rompues, et Nathan entrevoit les complexités profondes du conflit en cours.

Les jeunes acteurs Adi Weiss, dans le rôle de Nathan, et Assi Goffer, dans celui de Khaled, interprètent les amis avec un charme et une légèreté non feints, mais ils captent aussi les scintillements d'anxiété que suscite la vie au milieu d'un conflit de longue durée. Nous soutenons leur amitié, même si nous nous demandons si elle survivra aux réalités du mur et à tout ce qu'il représente. Nathan commence à avoir des doutes lui aussi, et lorsqu'il est confronté à la froide réalité de leur situation, il va néanmoins aider ses amis, malgré le danger qu'il encourt.

Raconté avec beaucoup d'empathie et centré sur les expériences de ses jeunes personnages, "Over the Wall" exprime la conviction que l'humanité a plus de points communs en son sein et s'accroche à la beauté de cette idée. Mais il n'est pas non plus naïf, surtout lorsqu'on arrive à la fin du film, qui atteint une conclusion déchirante, d'autant plus poignante qu'elle est sobre et simple. Le sentiment final est celui d'une tristesse désespérée face au potentiel - de joie, d'amitié et de compréhension - perdu pour Nathan et Khaled, et pour le monde en général.

À PROPOS D'OMELETO

Omeleto est la maison des meilleurs courts métrages du monde. Nous présentons des cinéastes acclamés par la critique aux Oscars, à Sundance, à Cannes et plus encore ! Abonnez-vous maintenant : http://sub2.omele.to

---

Dominique GRANGE - Détruisons le mur ! (ترجمة إلى العربية)

Dominique GRANGE - Détruisons le mur ! (ترجمة إلى العربية) © BDS France

handala3

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.