La différence entre antisémitisme et antisionisme (Sarah Claude)

antisemitismcrime-antizionimeduty

 

Parce que je m'appelle Katz,
par respect pour le nom juif que mon père m'a légué,
en ce jour où la manipulation médiatique atteint des sommets,
j'atteste ce qui suit :

1) Je suis juive et je suis antisioniste
Je suis antisioniste parce que juive.

Je reprends intégralement le cri du mouvement écossais de soutien à la Palestine :
ETRE ANTISEMITE EST UN CRIME
ETRE ANTISIONISTE EST UN DEVOIR

2) L'Histoire nous apprend abondamment que quand un pouvoir se sent menacé, il s'efforce de salir les mouvements populaires qui le combattent. Relisons ce qui s'est écrit sur la Commune et les communards. Cela s'appelait, quand j'étais jeune, la lutte idéologique. Cela se passe aujourd'hui sous nos yeux. J'atteste mon plein respect pour le mouvement des gilets jaunes, pour ce qu'il rappelle du besoin de justice, pour son refus obstiné de la boulimie impudente des nantis qui nous gouvernent. Il est un espoir historique. Les fleurs d'espoir ne parviennent pas toutes à murir leur fruit ? Peut-être, mais nous sommes au début du printemps...

3) L'imbécile qui hurle « retourne chez toi » - quelque soit la personne visée – est un salaud raciste, la tête pleine de merde. Le responsable politique, la personne investie de fonction gouvernementale, qui stigmatise une personne ou un groupe, c'est quoi alors ? C'est un délinquant grave, qui bafoue ce qu'il a pour mission de protéger, le vivre-ensemble. Quant à ceux qui élaborent, acceptent, mettent en œuvre une politique de destruction du tissu social, une politique de haine et de peur de l'étranger, du migrant (combien de cadavres au fond de la Méditerranée ?), choisissant pour ce faire la coopération avec des esclavagistes criminels, alors enfin, eux, ils sont quoi ? Des ennemis de l'humanité. Contre lesquels est-il urgent d'en appeler à la Justice ? Défiler avec les deux dernières catégories au prétexte du rejet de l'imbécile mentionné en premier, c'est, au mieux, agir comme le taureau qui ne voit pas l'arnaque que représente la muleta...
J'atteste que l'incontestable montée du racisme d'État est la source active de la montée du racisme sous toutes ses formes. Et donc ce qu'il faut combattre de toutes nos forces.

Sarah Claude

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.