Gabas
Abonné·e de Mediapart

767 Billets

1 Éditions

Billet de blog 26 nov. 2020

Diego Maradona, Palestinien de coeur

« Dans mon cœur, je suis palestinien » : comment Maradona est pleuré au Moyen-Orient. La légende du football a joué des matchs et a entraîné des équipes arabes et a été un partisan inconditionnel de la cause palestinienne

Gabas
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce billet est la traduction en français d'un article de Middle East Eye publié le 26 novembre 2020 à 14:30 UTC.

https://www.middleeasteye.net/news/maradona-remembered-middle-east?fbclid=...

« Dans mon cœur, je suis palestinien » : comment Maradona est pleuré au Moyen-Orient »

La légende du football a joué des matchs et a entraîné des équipes arabes et a été un partisan inconditionnel de la cause palestinienne.

Le sexagénaire est mort d'une crise cardiaque en Argentine alors qu'il se remettait d'une récente opération du cerveau (AFP/Karim Sahib)


Par Yasmina Allouche

Le Moyen-Orient est en deuil et les hommages affluent pour la légende du football argentin Diego Maradona, fervent défenseur de la cause palestinienne, dont le décès a été annoncé mercredi.

Considéré comme l'un des plus grands joueurs de football, cet homme de 60 ans est mort d'une crise cardiaque chez lui à Tigre, en Argentine, alors qu'il se remettait d'une récente opération du cerveau visant à retirer un caillot de sang.

L'ancienne star de Barcelone, Naples et Boca Juniors avait 91 sélections et 34 buts à son actif, avant de se retirer du football de compétition à l'âge de 37 ans en 1997.

Son but international le plus célèbre sera connu sous le nom de "Main de Dieu", après qu'il ait marqué contre l'Angleterre en frappant le ballon de la main lors de la Coupe du monde 1986 au Mexique.

Un supporter sans réserve de la Palestine

Maradona a été salué comme un socialiste de gauche anti-impérialiste qui a soutenu les mouvements progressistes et qui a soutenu sans réserve la Palestine.

Il s'est précédemment décrit comme « le fan numéro un du peuple palestinien » et en 2014, lors de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza assiégée qui a tué plus de 2 200 Palestiniens, il a qualifié le bombardement de « honteux » tout en exprimant son indignation face aux attaques.

Lors d'une réunion à Moscou en 2018, Maradona a rencontré le président palestinien Mahmoud Abbas et lui a dit les mots célèbres tout en l'embrassant : « Dans mon cœur, je suis palestinien. »

https://twitter.com/MiddleEastEye/status/1331893672007200769?...

En 2015, Maradona aurait été en négociation avec la Fédération palestinienne de football pour entraîner l'équipe nationale palestinienne pendant la Coupe d'Asie de l'AFC.

https://twitter.com/theIMEU/status/1331682273033396225?...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a suscité la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
Aujourd'hui les enfants handicapés, et qui demain ?
Comment résister au dégoût qu'inspire la dernière sortie en date de Zemmour concernant les enfants handicapés ? Réaliser exactement où nous en sommes d'un point de basculement collectif.
par Loïc Céry
Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses
Billet de blog
Un tri dans la nuit : nos corps dissidents, entre validisme et Covid-19
Un entretien initialement publié par Corps Dissidents, dans le blog d'Élise Thiébaut, et toujours actuel. Le validisme est une question cruciale pendant le Covid19. Il l’a été dans les réactions – solidaires ou pas – des gens face aux discours selon lesquels seuls les vieux et les handicapés mouraient du Covid-19. Il l’est pour la question du triage : est-ce qu’uniquement les corps productifs méritent d’être sauvés ? 
par Elena Chamorro
Billet de blog
Vieillissement et handicap
Les maux pour le dire ou réflexions sur le vieillissement vécu de l'intérieur.
par Marcel Nuss