De Paris à Kiev ...

A Paris, dès retour de "manif" (celle des chefs d'Etat occidentaux), Valls l'indigné lance sa « guerre contre le terrorisme » ...

Comme on pouvait s'y attendre, son « Je suis Charlie » se mue en un « Je suis Macron » qui signifie « Je suis Gattaz ».

Mais la ficelle étant trop grosse, et suite à front du refus CGT-FO-FSU-Solidaires, la « grande conférence sociale » de « Moi Président » a comme qui dirait du plomb dans l'aile, voir mes deux billets précédents.

Du coup, le journal officiel de la Vème république (alias le coup d'Etat permanent) contre-attaque, côté Hotel de Police comme il se doit, et en cinq colonne à la Une : certes, « les Français rejettent moins l'islam » (merci Edwy), mais ils « plébicitent le tout sécuritaire ».

« Généraliser les écoutes téléphoniques sans accord préalable d'un magistrat », « perquisitionner les domiciles sans accord préalable d'un magistrat », « mener des interrogatoires de suspects sans l'assistance d'un avocat », et bien sûr, « renforcement du contrôle d'Internet » via intrusion légalisée des "services" dans les smartphones, tablettes et ordinateurs personnels, car « oui il s'agit vraiment d'une guerre » ... Ben tiens !

Guerre contre le terrorisme ? Des "quartiers" aux confins du Moyen Orient et de Bruxelles aux frontières orientales de "l'Union européenne", on nous a amplement briefés sur la menace, ses rêves d'invasion, ses pompes et ses oeuvres, jusqu'à nous inviter à entrer « dans la tête de Vladimir Poutine » ...

Mais assez curieusement, nous n'avons pas été informés des méthodes de l'anti-terrorisme, celles en vigueur dans les pays de première ligne. Tel est le cas de l'Ukraine, nous dit-on : un Etat européen dont les méthodes de gouvernement nous sont proches, car financièrement et militairement associées par contrat.

Je répare ici la discrétion de nos médias sur ce qui s'y passe, via vidéo-reportages de terrain ...

https://www.youtube.com/watch?v=_aYFI7AA5WM

https://www.youtube.com/watch?v=QQdmlJvtf8w

C'est ça, le combat de la démocratie européenne contre les hordes moskalo-terroristes ?

On me dira que Cazeneuve n'est pas Gueraschenko, que Valls n'est pas Iatseniouk, que Hollande n'est pas Porochenko, que Lagardère Active n'est pas Télé-Kolomoïski et que Radio-Paris n'est pas HromadskeTV.

On me dira que nos politiciens & oligarques sont plus civilisés, qu'ils ne veulent que notre bien, et que nos médias sont trop soucieux de notre information pour taire de telles atteintes à la démocratie si elles rappliquent ici.

Soit !

Mais force est de constater que nos politiciens soutiennent toujours "le Maïdan", ses oligarques et ses "étudiants pro-UE" ...

https://www.dailymotion.com/video/x1vz7vx_les-etudiants-d-euromaidan-a-lviv-01-12-2013-c-etait-deja-grave_webcam

Et force est de constater que côté infos, nos médias n'ont pas daigné assurer le minimum syndical.

Pourquoi ?

En attente de réponse, je continuerai à chercher l'info là où elle est : chez Olivier Berruyer par exemple, et merci à lui.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.