Lettre aux (associations de) parents d'élèves de l'enseignement.

Le collectif des Enseignants Pour La Planète s'adresse à présent aux parents d'élèves et à leurs représentants. Vous partagez avec nous la responsabilité du traitement des crises écologiques et climatiques! Et nous sommes persuadé.e.s que vous pouvez avoir une influence décisive.

Mesdames, Messieurs,

Cher.e.s parents de nos élèves,

 

En septembre 2018 le secrétaire des Nations Unies, Antonio Guterres, affirmait au monde entier « Le réchauffement climatique est le problème le plus important auquel l'humanité est confrontée ». Quelques mois auparavant, les conclusions du GIEC confirmaient une nouvelle fois l’urgence absolue de réagir face aux crises écologiques et climatiques. Le dernier rapport en date du 6 Mai 2019 de l'IPBES fait état d'un million d'espèces animales et végétales menacées d'extinction.

Les cris d’alarmes scientifiques et citoyens s’enchaînent pour demander que ces réalités soient au centre des décisions et mesures prises par les gouvernements, les institutions, les entreprises. L'Education Nationale ne peut se permettre de faire exception. Trois cents cinquante expert.e.s ont pointé du doigt dans une lettre publiée par Mediapart en décembre 2018 la défaillance de notre ministère : « Le temps consacré à l’enseignement en relation avec les deux enjeux vitaux à l’échelle planétaire, l’effondrement de la biodiversité et le changement climatique, apparaît très insuffisant au collège comme au lycée ». A leur suite, Valérie Masson-Delmotte et Laurence Tubiana recommandent dans Le Monde, de faire « de la lutte contre le changement climatique une priorité de l'Education Nationale ». Pourtant, malgré les quelques déclarations faites par l’institution, il semble que l’Education Nationale n’ait pas pris la mesure du changement de paradigme et des modifications des programmes en profondeur qu’obligent les changements climatiques et écologiques que nous sommes d’ors et déjà en train de vivre.

Le collectif Enseignant.e.s Pour La Planète (EPLP) a été fondé pour accompagner la grève mondiale de l'école, le 15 Mars 2019, en faveur de la préservation du climat et du vivant : nous n'avons pas « de planète B ». Notre collectif souhaite rassembler l’ensemble des membres de la communauté éducative qui pensent avoir une responsabilité envers nos élèves, vos enfants. Nous ne voulons plus seulement œuvrer à co-construire un avenir citoyen et professionnel pour la jeune génération, mais agir avec elle pour préserver son avenir et la préparer à faire face, avec humanité et responsabilité, aux risques auxquels elle sera confrontée. C'est ce que la jeunesse nous demande, à nous adultes: faire preuve de sagesse, de solidarité et d'humilité (à défaut d'avoir su leur laisser une planète accueillante), en commençant par nous engager à leur côté dans la seconde journée de grève mondiale le vendredi 24 Mai prochain.

C'est dans un désir d'ouverture que notre collectif en appelle solennellement à votre soutien. La transformation profonde dont notre profession a besoin, tant dans ses pratiques pédagogiques que dans ses programmes, ne pourra s'opérer sans votre aide, votre appui, vos conseils.

En tant que fédérations de parents d'élèves, vous partagez avec nous la responsabilité du traitement des crises écologiques et climatiques. Nous sommes persuadé.e.s que vous pouvez avoir une influence décisive auprès de l'Education Nationale. L’ensemble de la communauté éducative doit être tournée vers cette priorité que d'enseigner les savoirs et compétences à nos élèves pour appréhender ces questions de façon systémique et critique. Proposer à nos élèves le développement durable et les éco-gestes comme seule conscience écologique n'est pas à la hauteur des enjeux vitaux et des bouleversements inédits auxquels vont être confrontés nos sociétés, ni a fortiori des défis qu'elles doivent dès à présent relever pour construire un modèle radicalement différent : solidaire, respectueux du vivant dans sa globalité, résilient, pour préparer un avenir incertain.

Nous vous invitons donc d'une part à prendre contact avec nous au plus vite, pour décider ensemble des modes de collaborations que nous pouvons inventer, et d'autre part à soutenir le mouvement de grève du 24 Mai prochain.

Il en va de l'avenir de nos élèves, de nos enfants, de nous tou.te.s.

Nous vous remercions à l’avance des suites que vous donnerez à ce courrier et vous adressons nos plus sincères salutations.

 

Le collectif Les Enseignant.e.s Pour la Planète

 

Site web : www.enseignantspourlaplanete.com

Contact : enseignantspourlaplanete@riseup.net

L’Appel des Enseignants : https://act.350.org/sign/appel-des-enseignantes-pour-la-planete/

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.