MARASME à L'EHPAD DE MON VILLAGE

Le médecin de cet établissement vient de publier une lettre ouverte dénonçant ici comme ailleurs la situation de mauvaise qualité des soins et des conditions de travail du personnel.


Le médecin de cet établissement vient de publier une lettre ouverte dénonçant ici comme ailleurs la situation de mauvaise qualité des soins et des conditions de travail du personnel. Il s'ensuit un chœur de pleurnicheries légitimes mais vaines dans l'opinion publique locale. Je cite : "C'est pas bien, c'est un scandale, nos pauvres anciens, …"
Qu'il me soit permis un diagnostic et une prescription socio-politique car la question est de cet ordre.
Lorsqu'un corps est malade il faut rechercher la cause et l'éliminer.
La dénonciation publiée ces derniers jours est bienvenue et salutaire. Elle parle des symptômes. Il faut compléter d'un diagnostic de fond.
La caste nantie qui nous gouverne depuis des décennies a les moyens d'accéder aux soins de cliniques et maisons privées. L'EHPAD c'est pour le commun. Il lui importe au fond assez peu.
Aussi elle accorde d'abord son attention à la sauvegarde de ses propres intérêts et à la baisse de sa contribution à l'effort collectif (ses impôts), dont le système public de santé et les autres services publics.
Prescription : Il faut surtout éloigner ces gens du pouvoir.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.