Geoffroy de Lagasnerie
Abonné·e de Mediapart

165 Billets

1 Éditions

Billet de blog 24 mars 2017

Geoffroy de Lagasnerie
Abonné·e de Mediapart

Pourquoi Emmanuel Macron est un personnage inquiétant

Voici un extrait du journal que j'ai tenu pour le Forum Freies Theater de Düsseldorf et qui vient d'être publié. C'est l'entrée de Vendredi. Elle s'intitule : 'Macron me fait peur".

Geoffroy de Lagasnerie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je ne peux plus supporter que les médias présentent Emmanuel Macron comme un candidat "progressiste", "libéral", qui se situerait au delà du clivage droite /gauche. Lorsqu’on dit de quelqu’un qu’il est libéral je regarde ses propositions sur la prison, la drogue ou les droits des minorités - puisque normalement le libéralisme contient une critique de la répression, de la pénalisation des drogues et est favorable aux droits individuels. Mais Macron développe un programme répressif·: il veut construire plus de prisons, il veut donner plus de pouvoirs à la police, il est pour le maintien de l’interdiction des drogues, même du cannabis. Ce n’est pas un libéral. C’est un conservateur, un homme d’ordre….

C’est aussi un insulteur. Certaines scènes sont célèbres, comme lorsque, il y a quelques mois, alors qu’il était encore ministre de l'Economie, il a reproché à un ouvrier de le tutoyer parce que, pour lui « un ouvrier ne tutoie pas un ministre ». Macron est un homme de la hiérarchie et de l'obéissance.

Récemment, dans Têtu, il s'est opposé à l'avancée des droits des transgenres en disant que cela choquait la "psyché collective française" ! Comme si les transgenres n'appartenaient pas à la psyché collective, comme s'ils étaient un corps étranger à la France...

Macron est un personnage inquiétant.

Economiquement, son programme consiste à démanteler le droit du travail qui protège les salariés, et donc, là encore, à renforcer l'ordre - l'ordre des classes sociales, l'ordre de la soumission aux patrons et des hiérarchies dans l'entreprise.

Il veut appliquer les recommandations les plus néolibérales de la Commission Européenne pour démanteler l’assurance chômage, l’assurance santé, l’assurance retraite (https://www.mediapart.fr/…/programme-macron-un-copier-colle…)

Macron n'est pas progressiste mais un réactionnaire. C’est un technocrate nourri au spiritualisme chrétien, et c’est le pire des mélanges.

Et c'est la raison pour laquelle il faut prendre au sérieux sa proximité avec la revue Esprit et avec Ricoeur - dont on connaît les proximités avec Vichy et même son éloge de l'Allemagne nazie contre la "mollesse" des démocraties. Sternhell a montré la proximité et même la complicité de cet univers idéologique revendiqué par Macron avec la montée du fascisme dans les années 1930...

Dans son livre, Macron dit que le problème actuel de la France est l'égalitarisme... Comme si le problème en France est qu'il y a trop d'égalité… C’est obscène...

Cet éloge de l'ordre, de la hiérarchie, et de l’obéissance, cette figure de l'homme providentiel qui communie avec le peuple, cette haine de l'égalité, cette vision technocratique tout cela forme une configuration inquiétante qui est, selon moi, tangente au fascisme.

En faisant l’éloge de l’enracinement, de la hiérarchie, de l’obéissance et de l’autorité, et même de la dimension mystique de la politique, Macron participe à une acclimatation au climat fasciste ambiant.

Macron n'est pas une alternative à Le Pen. Ils sont tous les deux les produits d'une même configuration et d'un même climat.

Le reste du journal dont cet extrait est tiré est disponible ici, où je parle aussi de l'acte de voter, d'Efriede Jelinek,  de l'Université américaine et du rôle des intellectuels, ou encore de ce que voudrait dire adopter un point de vue mondial sur le monde: http://journal.fft-duesseldorf.de/chronicle/lagasnerie_fr.html

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol