Georges-André
Psychologue en retraite - Photographe et Journaliste-citoyen - Militant associatif - Animateur atelier d'écriture ....
Abonné·e de Mediapart

205 Billets

4 Éditions

Billet de blog 9 mars 2022

8 mars enthousiaste et massif de Jaude à Olympe, d'Yvette à toute l'année

A Clermont-Ferrand, la 41ème journée internationale des droits des femmes a rassemblé plus de milles femmes et hommes de toutes les associations et syndicats du collectif "8 mars toute l'année"; Un punch, un culot, des convictions, une vigueur d'enfer et la joie de protester et se retrouver côte à côte femmes et non-binaires de Jaude à Olympe de Gouges.

Georges-André
Psychologue en retraite - Photographe et Journaliste-citoyen - Militant associatif - Animateur atelier d'écriture ....
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Esbeidy est mexicaine de Vera-Cruz, étudiante en France pour un semestre à l'Université Clermont-Auvergne. Nous l'avons rencontré portant cette pancarte "Toutes les deux heures et demie, une femme est tuée à Mexico".

Lire : "Au Mexique, les assassinats de femmes se multiplient dans l’impunité"

Parlant difficilement français et nous pas l'espagnol, elle nous a confié ces mots terribles qui disent la réalité tragique de la place des femmes dans d'autres régions du monde que nous ne pouvons ignorer ni oublier.

Depuis 1982, à l'initiative du MLF et d'Yvette Roudy, ministre des Droits des femmes, le 8 mars est reconnu en France "Journée internationale des femmes". L'année 2022 est donc la 41ème édition de cette journée.

Lire : "8 mars : Histoire de la lutte pour les droits des femmes" Médiacoop

A Clermont-Ferrand, le collectif "8 mars toute l'année", organisateur, a mis les bouchées doubles et fortement mobilisé. Cette journée a connu une ampleur et une clameur des plus massive avec plus de mille manifestantes et manifestants mêlant slogans, chants, revendications, déclarations et danses avec la fougue des plus jeunes gonflées à bloc pour cette déferlante d'une égalité à construire tant les inégalités persistent d'année en année.

Dans une ambiance survoltée et radicale, de multiples interventions de la place de Jaude à celle d'Olympe de Gouges ont émaillé un après-midi ensoleillé puis plus frais. Nous en donnons l'essentiel.

La foule grossit ... © Georges-André Photos

Les interventions des organisations syndicales du collectif : FSU - Solidaires - CGT - UNEF

Amélie, Ghislain, Mayke et Valérie © Georges André

Des pancartes partout pour toutes les protestations © Georges-André Photos

La LDH change soudain de porte-voix avec la proposition de Mohannad de lui donner la parole :

Des voix se sont élevés pour remplacer l'homme de la LDH © Georges-André Photos

Et encore des pancartes bien groupées © Georges-André Photos

Sur la place de Jaude, L'UNEF et une porte-parole féministe :

Avec force conviction et argumentaire © Georges-André Photos

Un tel bonheur à protester ... © Georges-André Photos

La lente marche vigoureuse vers Olympe de Gouges :

de Jaude à Olympe © Georges-André Photos

Olympe vers des sommets © Georges-André Photos

Hélène pour le Planning Familial du Puy-de-Dôme :

Debout sur le banc de pierre quelque peu branlant © Georges-André Photos

Solidaires © Georges-André Photos
Pas que des jeunes et avec la vie, va ! © Georges-André Photos

Nous Toutes à deux voix :

Deux voix pour un message © Georges-André Photos

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Être LGBT+ en Afghanistan : « Ici, on nous refuse la vie, et même la mort »
Désastre économique, humanitaire, droits humains attaqués… Un an après avoir rebasculé dans les mains des talibans, l’Afghanistan n’en finit pas de sombrer. Pour la minorité LGBT+, le retour des fondamentalistes islamistes est dévastateur.
par Rachida El Azzouzi et Mortaza Behboudi
Journal — International
« Ils ne nous effaceront pas » : le combat des Afghanes
Être une femme en Afghanistan, c’est endurer une oppression systématique et brutale, encore plus depuis le retour au pouvoir des talibans qui, en un an, ont anéanti les droits des femmes et des fillettes. Quatre Afghanes racontent à Mediapart, face caméra, leur combat pour ne pas être effacées. Un documentaire inédit.
par Mortaza Behboudi et Rachida El Azzouzi
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat