Georges-André
Psychologue en retraite - Photographe et Journaliste-citoyen - Militant associatif - Animateur atelier d'écriture ....
Abonné·e de Mediapart

205 Billets

4 Éditions

Billet de blog 16 mars 2022

Violences faites aux femmes et aux enfants : Police et Justice en accusation

Loin de s'en tenir à une journée annuelle du 8 mars, ces militantes féministes ont participé à une journée nationale d'action le 12, devant le tribunal de Clermont-Ferrand contre féminicides et violences sexistes dénonçant défaillances judiciaires et accueil en commissariats. En voici les échos.

Georges-André
Psychologue en retraite - Photographe et Journaliste-citoyen - Militant associatif - Animateur atelier d'écriture ....
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pas question de s'en tenir à une fois par an pour l'ouvrir un jour et la fermer le reste de l'année disent toutes les féministes.

Quelques jours après le 8 mars et sa manifestation enthousiaste et massive pour la journée annuelle des droits des femmes, une vingtaine de féministes clermontoises à l'appel des organisations My Girl's street, Noustoutes63 et Osez le féminisme63 ont relayé l'appel national pour le 12 mars lancé par Andrea Bescond (film et livre "Les chatouilles") et le mouvement "Sauvez les enfants". 

Devant le tribunal de Clermont-Ferrand, elles sont venues rappeler que Police et Justice ne sont pas à la hauteur des crimes commis. Elles dénoncent les violences machistes et défaillances judiciaires faites aux femmes et aux enfants : Un viol toutes les sept minutes. 72% des plaintes pour violences sexuelles sont classées sans suite. Moins de 2% des auteurs de viol sont jugés aux Assises. Au moins 220 000 femmes sont victimes de violences machistes chaque année avec les enfants témoins et victimes de cette violence. Un enfant est violé toutes les heures. Une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou son ex.

Solidarité entre les femmes du monde entier © Georges-André Photos

Elle rappellent que lors de son élection en 2017, Macron avait fait des droits des femmes sa "grande cause nationale" et souhaitait faire de notre société, une société égalitaire. Elles questionnent ce président en fin de quinquennat qui sollicite un nouveau mandat : Où est elle [cette cause] ? où sont les moyens financiers ? Où est la justice ?

Silvia Eva a bien voulu répondre à quelques questions pour appeler en particulier à un accueil respectueux des victimes au commissariat et pointer  la qualification des peines qui déterminent largement la peine prononcée.

Silvia Eva au nom du groupe © Georges-André Photos

Le vent et la pluie légère qui s'est mise à tomber n'a pas empêché ces militantes de chanter rassemblées avec foi et force pour clôturer cet évènement "piqûre de rappel" qui en est à bien plus de trois ! Elles ne lâcheront pas le morceau, jamais.

Ensemble pour chanter ce combat qui tou·tes nous concerne. © Georges-André Photos
La voix et la voie © Georges-André Photos
Un parterre bien fleuri de drames incessants © Georges-André Photos
Le silence à briser © Georges-André Photos

A la suite de cette manifestation qui a interpellé nombre de passant·es, ces militantes se sont jointes à la manifestation pour le climat.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
L’« année zéro » de la diplomatie allemande
La Russie vient de donner une rude leçon de géopolitique à l’Allemagne en lui rappelant sa vulnérabilité militaire et économique. Pour la diplomatie allemande, qui a misé sur la carte russe pendant vingt ans, l’humiliation est profonde, et le constat brutal. Premier volet de notre série sur « l’adieu au pacifisme » outre-Rhin.
par Thomas Schnee
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat