Georges-André
Psychologue en retraite - Photographe et Journaliste-citoyen - Militant associatif - Animateur atelier d'écriture ....
Abonné·e de Mediapart

213 Billets

4 Éditions

Billet de blog 29 sept. 2021

Georges-André
Psychologue en retraite - Photographe et Journaliste-citoyen - Militant associatif - Animateur atelier d'écriture ....
Abonné·e de Mediapart

Contre la réforme de l'assurance-chômage le 1 octobre

Devant l'agence Pôle-Emploi de l'avenue Lavoisier à Clermont-Ferrand, ce 28 septembre, à 9h30, un collectif de militants intérimaires, chômeurs et précaires (AC ! 63, Chôm'actif, CGT intérimaire) se sont présentés à l'entrée de l'espace ouvert au public pour protester contre la réforme de l'indemnisation du chômage.

Georges-André
Psychologue en retraite - Photographe et Journaliste-citoyen - Militant associatif - Animateur atelier d'écriture ....
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Devant l'agence Pôle-Emploi de l'avenue Lavoisier à Clermont-Ferrand, ce 28 septembre, à 9h30, un collectif de militants intérimaires, chômeurs et précaires (AC ! 63, Chôm'actif, CGT intérimaire) et une représentante du Secours Catholique se sont présentés à l'entrée de l'espace ouvert au public pour protester contre la réforme de l'indemnisation du chômage. Profitant d'un comité de liaison trimestriel entre Pôle-emploi et les organisations et associations de chômeurs et intérimaires.

Pour tous les chomeur·es © Georges-André Photos

Ce collectif d'une quinzaine de militants, a déplié sa banderole devant l'agence, scandé le slogan contre cette réforme avec la question en suspens : entrer ou pas pour la déployer à l'intérieur devant le comité de liaison. Le responsable du Puy-de-Dôme de Pôle-Emploi, M. Faure, s'est présenté à l'extérieur pour écouter la demande formulée par Gaëlle Hollocou (Coordination des intermittents du travail et des précaires et AC!63) qui coordonne l'opération. Une discussion s'est engagée sur cette possibilité refusée en raison des accueils en cours. Il s'est engagé à photocopier le tract distribué et le transmettre. Les membres du comité de liaison sont rentrés à leur tour sans qu'aucun.e journaliste ne soit autorisé à y assister.

L'action contre cette réforme n'est pas terminée mais se poursuit activement :

Lire : Assurance chômage: la CFDT, la CGT et FO prêtes à attaquer à nouveau en justice

Action interprofessionnelle du 5 octobre : 5 octobre pour nos salaires, retraites et contre la réforme indemnisation chomage

"Non" farouche et définitif © Georges-André Photos

Rappelons que cette réforme, rejeté en l'état par deux fois par le conseil d'état, veut imposer aux chômeur·es une réduction massive de leurs indemnités de 2 à 3 milliards /an et qui, calcul inique, attribue une indemnité très différente pour un même nombre de jours d'activité entre une activité en une seule période et l'activité en plusieurs périodes. Inique par cette seule volonté d'économiser sur les chômeurs mais notons aussi possiblement contre-productive pouvant entraîner à terme le refus de périodes d'activités multiples courtes qui désavantagent l'indemnisation.

Extrait du tract distribué :

« Le Ministre du Travail l'a annoncé : une personne ayant travaillé 8 mois au Smic percevra une Allocation Chômage de 667 € pendant 14 mois, contre 985 € sur 8 mois à l'heure actuelle.

L'Unédic estime qu'1,7 million de personnes verront leurs allocations baisser en moyenne de 17%, 400 000 personnes subiront une baisse de 40%.

A salaire et emploi égaux, deux personnes au calendrier de travail différent percevront des allocations chômage pouvant varier de 1 à 50 (ex : de 32 € par mois à 1492€ par mois pour un salaire mensuel de référence de 2800 €, source Mathieu Grégoire, Maître de Conférences en sociologie, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense).

Ces nouveaux calculs permettront à l'Assurance Chômage de faire entre 2 et 3 milliards d'économie par an, selon les différentes sources ( syndicales et Unédic), quand les employeurs ne commenceront à payer des bonus malus aux contrats courts qu'à l'horizon de septembre 2022 ! Cela est inadmissible, indécent, scandaleux ; ce n'est pas aux chômeur.se.s de payer. »

* comité dont l'activité principale est la communication des chiffres du chômage.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Shtar Academy » : sortie sous haute surveillance d’un album de rap enregistré par des détenus
Ce projet musical unique en son genre a permis à quatre détenus de la prison de Fresnes de travailler avec les plus grands noms du rap français. Un projet de réinsertion qui pourrait subir le contrecoup de la polémique déclenchée cet été autour d’une course de karting.
par Yunnes Abzouz
Journal — Justice
À Nice, « on a l’impression que le procès de l’attentat a été confisqué »
Deux salles de retransmission ont été installées au palais Acropolis, à Nice, pour permettre à chacun de suivre en vidéo le procès qui se tient à Paris. Une « compensation » qui agit comme une catharsis pour la plupart des victimes et de leurs familles, mais que bon nombre de parties civiles jugent très insuffisante.
par Ellen Salvi
Journal — Santé
Crack à Paris : Darmanin fanfaronne bien mais ne résout rien
Dernier épisode de la gestion calamiteuse de l’usage de drogues à Paris : le square Forceval, immense « scène ouverte » de crack créée en 2021 par l’État, lieu indigne et violent, a été évacué. Des centaines d’usagers de drogue errent de nouveau dans les rues parisiennes.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Justice
Un refus de visa humanitaire pour Hussam Hammoud serait « une petite victoire qu’on offre à Daech »
Devant le tribunal administratif de Nantes, la défense du journaliste syrien et collaborateur de Mediapart a relevé les erreurs et approximations dans la position du ministère de l’intérieur justifiant le rejet du visa humanitaire. Et réclamé un nouvel examen de sa demande.
par François Bougon

La sélection du Club

Billet de blog
Suites critiques aux « Suites décoloniales ». Décoloniser le nom
Olivier Marboeuf est un conteur, un archiviste, et son livre est important pour au moins deux raisons : il invente une cartographie des sujets postcoloniaux français des années 80 à aujourd’hui, et il offre plusieurs outils pratiques afin de repenser la politique de la race en contexte français. Analyse de l'essai « Suites décoloniales. S'enfuir de la plantation ».
par Chris Cyrille-Isaac
Billet d’édition
Klaus Barbie - la route du rat
En parallèle d'une exposition aux Archives départementales du Rhône, les éditions Urban publient un album exceptionnel retraçant l'itinéraire de Klaus Barbie de sa jeunesse hitlérienne à son procès à Lyon. Porté par les dessins du dessinateur de presse qui a couvert le procès historique en 1987, le document est une remarquable plongée dans la froide réalité d'une vie de meurtres et d'impunité.
par Sofiene Boumaza
Billet de blog
« Mon pauvre lapin » : le très habile premier roman de César Morgiewicz
En constant déphasage avec ses contemporains, un jeune homme part rejoindre une aieule à Key West, bien décidé à écrire et à tourner ainsi le dos aux échecs successifs qui ont jusqu’ici jalonné sa vie. Amusant, faussement frivole, ce premier roman n’en oublie pas de dresser un inventaire joyeusement cynique des mœurs d’une époque prônant étourdiment la réussite à n’importe quel prix.
par Denys Laboutière
Billet de blog
Nazisme – De capitaine des Bleus à lieutenant SS
Le foot mène à tout, y compris au pire. La vie et la mort d’Alexandre Villaplane l’illustrent de la façon la plus radicale. Dans son livre qui vient de sortir « Le Brassard » Luc Briand retrace le parcours de cet ancien footballeur international français devenu Allemand, officier de la Waffen SS et auteur de plusieurs massacres notamment en Dordogne.
par Cuenod