geraldholubowicz
Journaliste et chef de produit spécialisé en innovation éditoriale, j'étudie l'impact des médias synthétiques (deepfakes) sur la fabrique d'une culture visuelle numérique.
Abonné·e de Mediapart

35 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 sept. 2022

geraldholubowicz
Journaliste et chef de produit spécialisé en innovation éditoriale, j'étudie l'impact des médias synthétiques (deepfakes) sur la fabrique d'une culture visuelle numérique.
Abonné·e de Mediapart

Une Intelligence Artificielle gagne un concours artistique

Les générateurs d’images synthétiques font un carton depuis quelque temps maintenant. Pas un jour ne passe sans qu’on entende parler de Midjourney, Dall.E ou Discofusion et qu’on ne s’étonne à la vue de leurs créations. Fin août, un jeune américain nommé Jason Allen a gagné un concours de création artistique à l’aide d’une de ces images synthétiques réalisées à l’aide de Midjourney.

geraldholubowicz
Journaliste et chef de produit spécialisé en innovation éditoriale, j'étudie l'impact des médias synthétiques (deepfakes) sur la fabrique d'une culture visuelle numérique.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

“Théâtre D’opéra Spatial” c’est le nom de cette oeuvre réalisée à l’aide de Midjourney par Jason Allen.

L’outil proposé par un labo indépendant fondé par un ancien de Leapmotion n’est disponible qu’en beta pour le moment*. Il permet de réaliser des images simplement en écrivant une description de ce qu’on souhaite réaliser. Par exemple « une scène d’opéra dans un environnement spatial ».

Le résultat, bluffant, reprend les codes picturaux de certains artistes bien connus. Après avoir modifié la résolution de l’image pour l’imprimer sur un canevas spécial, Jason Allen a soumis l’image qui s’est retrouvée placée en tête du concours.

Évidemment, gros coup de stress chez les artistes à l’annonce de cette modeste victoire. Beaucoup sur twitter et ailleurs ont protesté et dénoncé le résultat. Jason Allen se défend en avançant que peut importe la méthode employée — qu’elle soit traditionnelle ou purement algorithmique — c’est le résultat qui est évalué par le jury.

L’intelligence artificielle (IA) de Midjourney serait donc pour lui un simple pinceau. Et en effet, la catégorie des arts digitaux dans laquelle l’image s’est placée en tête nécessite forcément l’usage d’outils comme Photoshop qui est, lui aussi, assisté par d’autres formes d’IA.

La maitrise de l’artiste résiderait donc dans sa faculté à écrire le prompt* parfait. Un texte parfaitement aride pour le poète, mais rempli de sens pour la machine.

Doit-on célébrer cette aptitude comme on célèbre la maitrise du pinceau ?

Le choix des mots et des références peut-il être comparé au choix d’une palette et des artistes auxquels ont se réfère ?

Un créateur peut-il avoir un style de prompt capable de générer des images précises et uniques ?

Si l’agilité des créateurs à écrire ces prompts est admise comme un équivalent du savoir-faire de l’artiste, qu’en est-il de leur liberté créative ?

Après tout, la peintre n’a besoin que de pigments pour tracer les lignes qu’elle souhaite réaliser. Le créateur d’images synthétiques fait reposer son art tout entier sur des bases de données, des algorithmes et l’ouverture des outils que d’autres possèdent et contrôlent.

Promet-on donc à toute une génération de créateurs d’être ainsi mis sous tutelle des techniciens du code  et des entreprises qui les emploient ?

D’ores et déjà, certains ont flairé la bonne affaire et ont créé un marché du prompt, pour celles et ceux qui auraient la flemme de s’y coller.

Pour les plus curieux/courageux d’entre vous, vous trouverez ci-dessous une petite méthode (en anglais) bien faite qui vous permettra de faire vos premiers pas. Je vous invite également à découvrir la vidéo de l’excellent Mathieu Stern, photographe français basé à Paris qui expérimente avec Dall.E et ARC.

✍︎

1. Il faut s’inscrire avant de recevoir une invitation à tester l’algorithme de création qui utilise Discord comme interface de commande.
2. Un prompt est un texte interprétable par l’intelligence artificielle qui va baser sa création sur des éléments décrits de non-littéraire. Exemple : Reunion of man, team, squad, cyberpunk, abstract, full hd render + 3d octane render +4k UHD + immense detail + dramatic lighting + well lit + black, purple, blue, pink, cerulean, teal, metallic colours, + fine details + octane render + 8 k donnera ceci.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez