Gérard Despretz
Abonné·e de Mediapart

68 Billets

0 Édition

Lien 5 déc. 2014

La Riposte

Gérard Despretz
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.lariposte.org

Mardis du marxisme

16 JANVIER 2015 |  PAR GÉRARD DESPRETZ

Marx

"Mardis du marxisme"  

le 20 janvier 19 heures 30

57, rue des Vinaigriers, 75010 Paris

L a Riposte organise de nombreuses réunions publiques et formations sur différents aspects de la théorie marxiste. A Paris, des rencontres mensuelles prennent la forme des « Mardis du marxisme » qui ont lieu dans le local de la section PCF du 10e arrondissement. Les « Mardis du marxisme » sont ouverts à tous.

La prochaine rencontre parisienne, animée par Greg Oxley, sera une Introduction à la théorie économique de Karl Marx.

La crise actuelle du capitalisme, avec ses conséquences sociales extrêmement graves, ne fait que souligner l’importance de la théorie économique. Comment se fait-il que l’immense accumulation des moyens de production des richesses se concentre entre les mains d’une minorité toujours plus restreinte ? Pourquoi l’économie se trouve-t-elle périodiquement – et, pour ce qui est de la crise actuelle, durablement – plongée dans des « crises de surproduction » entraînant la suppression de centaines de milliers d’emplois ? D’où vient le profit ? Qu’est-ce qui détermine la valeur du travail et des marchandises ? 

La théorie économique de Marx apporte des réponses claires à toutes ces questions, et à bien d’autres encore. Afin de mieux combattre le capitalisme et mieux répondre aux arguments de ses défenseurs, une compréhension des mécanismes fondamentaux qui gouvernent son fonctionnement est indispensable 

Introduction à la théorie économique de Karl Marx.

Mardi 20 janvier à 19h.30

57, rue des Vinaigriers, 75010 Paris

M° Château d’eau, Gare de l’Est, Jacques Bonsergent

La rencontre se terminera comme d’habitude par un « pot fraternel »


mardi 9 décembre 2014 à 19h30

Lieu :Paris 10e

Local du PCF 10e
57 rue des Vinaigriers
Métro Gare-de-l'Est ou Jacques-Bonsergent

dmap_48.8732082_2.3596580999999_15.png

12 rdv pour ce lieu

Conférence débat

« L'actualité du Manifeste du Parti Communiste »

Mardi du marxisme

Présenté par Greg Oxley, militant du PCF et rédacteur du journal La Riposte

La Riposte ouvre un nouveau cycle de Mardis du Marxisme. Ces rencontres s'inscrivent dans la démarche de La Riposte qui consiste à promouvoir la connaissance des idées fondamentales du marxisme. La première rencontre de ce nouveau cycle aura lieu mardi 9 décembre pour débattre sur le thème de « l'«actualité du Manifeste Communiste ».

La version française du Manifeste du Parti Communiste fut publiée à la veille de l'insurrection des ouvriers parisiens de 1848. Aujourd'hui, certaines parties du texte ont inévitablement vieilli. Mais les idées fondamentales du Manifeste sur les caractéristiques et le mode de développement du système capitaliste, ainsi que sur les éléments essentiels du programme pour en finir avec ce système, sont toujours d'actualité. A bien des égards, ces idées sont encore plus pertinentes aujourd'hui qu'à l'époque de Marx. En 1848, les rapports de production capitalistes prenaient forme à travers le continent européen et ailleurs. Mais il n'y avait qu'un seul pays au monde - la Grande-Bretagne - où ces rapports avaient complètement supplanté le mode de production préexistant. Marx et Engels écrivaient donc à l'aube du développement mondial du système capitaliste. C'est justement de ce point de vue que l'on prend la mesure de la valeur théorique du Manifeste.

Marx et Engels ne voyaient pas la société existante comme quelque chose de figé et immuable. Dans le Manifeste, ils expliquent les bouleversements constants que le capitalisme impose à la société, pointent les caractéristiques essentielles de ce nouveau mode de production et s'efforcent de prévoir son développement ultérieur.

Au regard des réalités de notre époque, force est de reconnaître que les perspectives présentées dans ce petit ouvrage se sont réalisées à un point que Marx et Engels eux-mêmes ne pouvaient pas imaginer

resized1-1a8eea884106166d715c5b54953550bf.png

Lien : http://paris.demosphere.eu/rv/36543
Source : message reçu le 1 décembre 17h
Source : http://www.lariposte.org/2014/11/mardi-du-mar
Source : http://www.lariposte.org/2014/11/mardi-du-marxisme-le-9-decembre-…
Source : message reçu le 26 novembre 11h

Réagir

Soyez le premier à réagir

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
À Drocourt, le bassin minier oscille entre abandon et vote Le Pen
Dans cette petite ville communiste du Pas-de-Calais, les échanges avec les habitants laissent apparaître l’ampleur de la déconnexion avec les thèmes et paroles qui rythment la campagne électorale médiatique.
par Jean-Louis Le Touzet
Journal
Fabien Roussel : le Rouge qui fâche
Le candidat du PCF à la présidentielle a réussi à gagner en notoriété en enfourchant les thématiques de droite. Mais au sein de ses troupes, certains jugent que l’idéal communiste a déserté la campagne.
par Pauline Graulle
Journal — Évasion fiscale
Le géant du BTP Fayat fuit l’impôt à l’île Maurice
Le groupe bordelais de BTP Fayat a mis en place une société offshore à l’île Maurice, en lien avec ses activités en Afrique, et a supprimé l’an dernier dix emplois en France pour faire tourner ce montage fiscal à plein régime.
par Yann Philippin
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose
Billet de blog
Pour en finir avec la Primaire populaire
[Archive] Allons ! Dans deux semaines aura lieu le vote de la Primaire populaire. On en aura fini d'un mauvais feuilleton qui parasite la campagne « à gauche » depuis plus d'un an. Bilan d'un projet mal mené qui pourrait bien tourner.
par Olivier Tonneau
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot