Une larme pour Henri Martin par Buridan

Le blog de BURIDAN 18

 

Henri Martin est décédé dans la nuit du 16 au 17 février… 

La disparition d’un juste ! Celui qui se révolte à propos du bombardement d’Haiphong par l’armée française et qui va être mis en prison pour propagande contre la guerre d’Indochine…

Je n’évoquerai pas la vie de cet ardent défenseur des peuples et de la justice, mais un seul souvenir intime et toujours vif… (Pour lire un hommage circonstancié à  ce grand militant, v. le blog de Gérard Despretz).

Le 23 décembre 1953 l’immense espace sombre du Vel d’Hiv vibrait des clameurs répétées « Libérez Henri Martin ! Libérez Henri Martin ! » Et aussi cette voix nasale qui résonne encore en ma mémoire… Est-ce celle de Jean Paul Sartre ? Des clameurs pour la paix et pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes !!!

C’était beau, c’était grand, c’était généreux !

Souvenir auquel s’associe celui presque unique d’un père revenu des camps, militant combatif et sacrifié, et que je ne verrai plus… 
Six ans, au tout début de ma propre existence où, malade, exténué par la captivité, ce grand bonhomme décharné, Papa, m’amenait sur le terrain des luttes, de l’urgence de construire un monde plus juste !

Cette après-guerre où les hommes de bonne volonté croyaient encore à un futur…
Cet esprit, qui aujourd’hui, est ringardisé par les tenants du « libre marché » qui saccagent la Terre et multiplient les esclaves et les crève-la-faim !
Quand retrouverons-nous cet élan de justice et d’humanité ???

Buridan

 

OBSEQUES D'HENRI MARTIN

lundi 23 février à 10 heures

(voir fichier attaché) 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.