Raymonde Dien : « Henri, mon frère... »

 « Henri, mon frère, nous nous connaissions depuis soixante-cinq ans, tu viens de me quitter, je suis si triste mais nous n’oublierons jamais ce Vietnam que nous avons tant aimé tous les deux. Au revoir Henri. »

 

OBSEQUES D'HENRI MARTIN

lundi 23 février à 10 heures

(voir fichier attaché)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.