Un maire pour quoi faire ? La seule solution sera locale

Faut-il laisser les états en charge des problèmes du monde ? Ou la partie est-elle perdue ? Et ne vaut-il pas mieux revenir cers des décisions locales pouvant changer le tout ?

img-1384

 Un maire pour quoi faire ?

Ecrit en novembre dernier, avant la crise du coronavirus, mon intention était de montrer que face à un péril planétaire - en l'occurrence - la crise climatique, les solutions locales étaient certainement plus efficaces que les solutions nationales. Pire encore, mon intuition est qu'il ne faut plus rien attendre de solutions de la part des états dont la plupart ne sont pas démocratiques, et de plus en plus tenus par des dirigeants autoritaires et climatosceptiques. Les temps et hasards de l'édition concourent à une sortie de ce livre en pleine crise du COVID19. L'impéritie des états est d'un parallélisme incroyable entre celle liée à cette crise sanitaire aux déploiements ultra rapides, et celle liée au climat ou l'attentisme et la cupidité règnent en maître. Cet ouvrage est scindé en deux parties : un constat et dix pistes de sorties. Dans cette seconde partie, volontairement optimiste et joyeuse au final, des motifs d'espérer, et des solutions simples et pratiques pour entamer un réel changement de paradigme.

NB : le lien ci-dessus renvoie directement vers l'éditeur. Commandez directement sur son site en cette période de librairies fermées, ce sera toujours mieux que de commander sur un géant du commerce en ligne, qui fait partie lui aussi du problème.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.