Doux: "Non à la misère!", reportage vidéo de la manifestation à Chateaulin

Samedi 23 juin à Chateaulin, où se trouve la direction du groupe Doux, s'est tenue la première grande manifestation intersyndicale en soutien aux salariés du groupe en redressement judiciaire.

Doux: Manifestation intersyndicale à Chateaulin © Bretagne Durable magazine
Samedi 23 juin à Chateaulin, où se trouve la direction du groupe Doux, s'est tenue la première grande manifestation intersyndicale en soutien aux salariés du groupe en redressement judiciaire. 800 à 1000 personnes étaient présentes: la CFDT, FO, la CGT et la CFTC invitent les bretons à une plus large manifestation à Vannes, samedi 30 juin à 10 h.

Reportage vidéo: prises de paroles des représentants syndicaux, de Mme Nicolas, maire de Chateaulin, et Richard Ferrand, député du Finistère, venu rappeler l'action du gouvernement (et de J-Y Le Drian) pour maintenir les emplois du groupe et comparant Charles Doux au capitaine... du Titanic !


"Nous sommes 800 à défiler dans la ville, c'est ce qui adviendrait si le site Doux de Chateaulin venait à fermer", déclare à notre micro Jean-Luc Guillart de la CFDT, syndicat majoritaire de l'agroalimentaire et initiateur de cette première manifestation intersyndicale. "Rendez-vous samedi prochain à Vannes".

La Confédération paysanne présente dans le défilé était venue "en soutien aux collègues agriculteurs". La centrale veut rappeller "qu'il faut trouver des solutions pour changer ce système" qui notamment "crée du précariat".
De nombreux maires des communes voisines étaient présents: "ma commune est peut-être une des moins touchées mais aujourd'hui on ne se raisonne pas au niveau d'une commune mais d'une communauté", nous déclare l'un d'eux.

 

Doux: Manifestation intersyndicale à Chateaulin © Bretagne Durable magazine

 

 

 

Copie d'article paru le 26 juin sur Bretagne Durable

Voir aussi nos entretiens vidéo avec François Chérèque et les syndicalistes CFDT du groupe Doux et de l'agroalimentaire

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.