Gilles Kujawski
Retraité, militant à mes heures, banlieusard
Abonné·e de Mediapart

49 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 janv. 2022

LES PRÉVISIONS EXCLUSIVES DE RAOUL BENARD EN 12 POINTS POUR 2022

L'avenir est de plus en plus imprévisible ? Tournons-nous vers les bonnes personnes pour le prévoir quand-même. Raoul Benard a accepté de nous livrer sa vision des onze prochains mois de 2022, après des jours et des nuits de travail.

Gilles Kujawski
Retraité, militant à mes heures, banlieusard
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En 2022, ça va globalement s’améliorer. Les gens ont de plus en plus la pêche, ils sont prêts à faire beaucoup pour que ça aille mieux.

En 2022, les gens qui passent leur temps à tout dénigrer, à tout voir en noir, vont s’apercevoir qu’ils font perdre du temps aux autres et empêchent la société d'avancer. Ils vont jouer le jeu.

En 2022, est-ce qu’enfin on va comprendre que moins on m’écoute et plus le monde va mal ?

En 2022, on en comprendra d'autant plus qu'on en saura moins, et plus on en saura, moins on comprendra celles et ceux qui en savent moins et ne comprennent pas plus.

En 2022, les jeunes auront le bon goût de nous épargner leurs "tout va mal", "ça va péter" et autres fadaises larmoyantes : ils grandiront, nous permettant de continuer à travailler à l'horizon radieux qui leur est promis.

En 2022 paraîtra le 51ème film de Claude Lelouch, intitulé "La soupe c'est meilleur que le rata".

En 2022, les mentalités vont évoluer. Les pauvres comprendront qu’on n’a rien sans rien, les riches donneront plus à la Croix Rouge et prendront deux femmes de ménage, une pour Paris et une pour la campagne. Du coup, comme il faudra bien les payer, les riches iront peut-être moins au restaurant et laisseront de temps en temps le SUV au garage, mais il y aura moins de chômeurs.

En 2022, la France entière adhèrera au Parti Socialiste.

En 2022, on délivrera davantage de permis de construire sur des terres agricoles, mais ce sera pour ne pas en délivrer encore plus. On embellira les forêts en implantant en leurs milieux de charmants bungalows destinés au repos, et à la découverte en milieu naturel, par nos jeunes, des espèces animales disparues.

En 2022, on régulera fortement les constructions d’autoroutes en imposant aux concessionnaires des tronçons n’excédant pas deux fois trois voies et 600 kilomètres de longueur. Toute infraction entraînera la saisine d’une commission se réunissant deux fois par décade et composée d’administrateurs des sociétés d’autoroutes.

En 2022, on en finira avec les tracasseries administratives. L’achat d’une baguette ne nécessitera plus de remplir un formulaire avec duplicata carbone.

En 2022, la langue française fera un saut compétitif et efficace en se divisant par deux. Exemple : on ne dira plus "mon train est à 19 heures 34 à la gare de Bordeaux Saint-Jean", mais "j'ai un railway", évitant ainsi d'ennuyer nos interlocuteurs avec des inutilités chronophages.

Belle année, et surtout, la santé.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier
Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey