Vogel : les mouettes

Un texte de Juliette Keating pour trois photographies, le 10 décembre à Paris.

Pont de la Tournelle - 10 décembre 2015 © Gilles Walusinski Pont de la Tournelle - 10 décembre 2015 © Gilles Walusinski

Je ne sais si les icebergs en fondant feront vite de Paris une ville littorale, baignée d'une onde fraîche. Je ne sais si les oiseaux de mer, écœurés de marées noires et de dégazages sauvages, se replient dans les centres urbains pour voler du poisson en bocal. Je ne sais si la folie du tourisme et des selfies devant Notre-Dame atteint aussi les animaux. Ou si le séjour est assez tempéré pour s'épargner de plus épuisantes migrations. Mais les mouettes, en automne, débarquent à la capitale. Le promeneur des rives de la Seine déambule le long des échoppes des bouquinistes dans une ambiance acoustique de plage normande. Cri mélancolique et lent vol plané dans le ciel par-dessus les toits ; virgules blanches rayant l'azur d'une clémente arrière-saison. Émergeant du métro à Pont-neuf, on est à Honfleur sur l'Île de la Cité.

 

Et les éternels pourvoyeurs de pain rassis, engraisseurs de volatiles citadins, plongeant le bras au fond du sac, jettent leurs croûtons à une nuée de querelleuses palmées au bec vermillon. Ça se chamaille à qui mieux mieux la plus grosse part, ça se chicane dans des froissements d'ailes et une criaillerie de campagne électorale. Les pigeons frileux, serrés sur la gouttière, contemplent le festin d'un peu haut, attendent la fin de la bataille pour rejoindre prudemment l'asphalte et picorer les miettes. Quant au photographe, amateur de vol libre, il s'ébahit des mouvements gracieusement habiles des célestes visiteuses.

Pont de la Tournelle - 10 décembre 2015 © Gilles Walusinski Pont de la Tournelle - 10 décembre 2015 © Gilles Walusinski
Pont de la Tournelle - 10 décembre 2015 © Gilles Walusinski Pont de la Tournelle - 10 décembre 2015 © Gilles Walusinski

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.