L'Etat démantelé

Parution d'un livre collectif: L'Etat démantelééditions la découverte septembre 2010 . Dans le débat public, les diagnostics alarmistes sur la « crise de l'État-providence », et les procès contre l'État-redistributeur, ont laissé place à toujours plus d'injonctions à « réformer l'État ». Qu'est-ce que recouvre ce programme de « réforme de l'État ? Comment a-t-il été mis en œuvre depuis dix ans ? Quelles conséquences pour le service public et les usagers ? Comment, au quotidien, les fonctionnaires font-ils « avec » ? Ce livre s'efforce de répondre à ces questions en mobilisant plusieurs points de vue et leurs expériences, des fonctionnaires, des usagers, des syndicalistes et des chercheurs. Ce livre était nécessaire pour comprendre une révolution silencieuse car au terme de ce voyage dans la « réforme de l'État » et ses effets, c'est le paysage des services publics, de nos services publics, que l'on voit silencieusement se dissoudre dans la logique néolibérale. 

Parution d'un livre collectif: L'Etat démantelé

éditions la découverte septembre 2010 .

 

Dans le débat public, les diagnostics alarmistes sur la « crise de l'État-providence », et les procès contre l'État-redistributeur, ont laissé place à toujours plus d'injonctions à « réformer l'État ». Qu'est-ce que recouvre ce programme de « réforme de l'État ? Comment a-t-il été mis en œuvre depuis dix ans ? Quelles conséquences pour le service public et les usagers ? Comment, au quotidien, les fonctionnaires font-ils « avec » ? Ce livre s'efforce de répondre à ces questions en mobilisant plusieurs points de vue et leurs expériences, des fonctionnaires, des usagers, des syndicalistes et des chercheurs. Ce livre était nécessaire pour comprendre une révolution silencieuse car au terme de ce voyage dans la « réforme de l'État » et ses effets, c'est le paysage des services publics, de nos services publics, que l'on voit silencieusement se dissoudre dans la logique néolibérale.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.