Législatives: l'abstention des gens, un réflexe de survie?

L'abstention devrait interroger un peu plus sur sa signification qui est peut être un réflexe de survie.

 

L’abstention aux législatives s’explique par tellement de causes que les commentateurs s’y perdent en conjectures: surdose électorale, essoufflement institutionnel, déceptions politiques, vide du débat politique, soleil.. sea sex and sun..

En réalité chacun voit midi à sa porte.

Pourtant il faut re-lire les résultats électoraux  des dernières législatives au regard des personnes inscrites sur les listes électorales, et là avec 57,36 % d’abstention ça fait mal:
Sur 47 293103 inscrits sur les listes électorales seuls 20 164 615 citoyens se sont exprimés.

LRM recueille ainsi    16%
UMP … …………….. 8,54%
PS ………………….. 2,18%
LFI………………….. 1,86 %
FN…………………… 3,36 %

Et encore, il faut noter que sur les exprimés se rajoute 1409 784 bulletins blancs et 578 765 bulletins nuls. De plus, nombreux sont celles et ceux qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales et pourtant en âge de voter:

Bref, voici qui relativise sérieusement les postures de nos politiques nationaux…

En droit, il est un adage: qui ne dit mot consent.

Les abstentionnistes consentiraient-ils au régime politique actuel? Pourquoi pas..Les prédictions d’une rentrée chaude socialement ne sont que des prédictions divinatoires. En tout cas mélanger les niveaux entre une mobilisation citoyenne, syndicale et associative avec le taux d’abstention politique, cela relève de la croyance.

Alors pourquoi les « gens «  s’abstiennent ?

A cette question il faut retenir que  « les gens » cela n’existe pas.

Tous les citoyens électeurs ont une identité, toutes et tous ont une histoire, des espérances, des soucis, des joies, des drames, qu’ils exposent .…souvent sur leur page facebook. Le réseau social revendique désormais 31 millions d'utilisateurs actifs mensuels en France.

Bref considérer la multitude comme une uniformité c’est déjà retomber dans des vieux travers: le lupen prolétariat en autre, autant de catégories qui justifieraient l’émergence d’une avant garde éclairée qui apporterait le bien pour tous…Fable qui rejoue la sempiternelle lutte du bien contre le mal, vieille notion recyclée par les neo-conservateurs américains.

Tout ce verbiage cache mal, non pas une lutte des classes mais une lutte des places…

L’absentéisme c’est peut être dire que le pouvoir est nu.

 

Prenons l’exemple de la Véme circonscription de l’Hérault comme d’ailleurs dans celle d’à coté ( la 4 ème) , les vainqueurs des législatives furent des LREM…en réalité on devrait dire des candidats UDI qui se sont présentés aux dernières élections départementales et ont fait un score minable…Là, ce coup-ci, avec l’étiquette et le packaging Macron, c’est passé en douceur. Les vestes sont extensibles voire reversibles.

Comble de machisme, le candidat député LREM de la V eme n’a même pas présenté une candidature avec une femme…

Il faut dire qu’au premier tour l’on avait un maire vice président de Communauté de communes, membre du PS qui se découvrait insoumis 3 jours avant le dépôt des listes, il fallait être aveugle pour y croire..
Quant à la candidate socialiste, par ailleurs conseillère départementale, créature du Président du Conseil Départemental qui était son suppléant on ne comprends pas bien pourquoi elle se présentait puisqu’elle indiquait dans ses tracts qu’elle voterait au parlement les projets gouvernementaux …A moins qu’elle se soit trompé d’époque, et se croyait en 2012.

Le candidat FN n’était pas en reste dans cette course aux places, quoiqu’en en net recul électoralement, il était aussi conseiller régional.

 

D’ailleurs le cumul des mandats s’est bien porté dans l’Hérault, on pourrait dire comme d’habitude.

La seule élue insoumise est conseillère régionale…Finalement son mentor de suppléant, maire et vice président de l’agglomération Montpelliéraine a dû penser que ce n’était pas grave de se moquer des électeurs;

Bof !! un mandat ça se laisse pour en prendre un autre plus intéressant…. C’est la vie politicienne.

Les militants soit disant insoumis qui participent à un mouvement et non un parti politique, horizontal en démocratie centralisée, apprécieront.

Il faut dire que l’on nous a expliqué, à gauche, que les législatives étant des élections nationales on pouvait se faire élire on l’on veut et que donc le staff Mélenchonien pouvait choisir sa circonscription, la plus facile.

Adieu charte Anticor, vive la cuisine électorale..Tout cela validé par des comités locaux ébahis.

 

Il faut tout de même remarquer que cela n’a marché que de manière limitée quand on voit le nombre de députés du groupe LFI alors que le but était un groupe majoritaire.

Finalement les électeurs devraient aussi pouvoir voter où ils veulent. A ces élections nationales, j’aurai voté en Picardie pour participer à l’élection du fondateur de Fakir.

 

Pour finir la gauche hors PS crée deux groupes parlementaires voilà qui clôt le débat et nous fait vivre un grand moment démocratique et de résistance !! et donne envie de fuir.

Du reste, il est en de même pour les électeurs UMP, qui voient se créer deux groupes…

Je pourrais continuer les incohérences relevées dans ce soit disant dégagisme auquel nous avons assisté.

Finalement face à ce spectacle je commence à comprendre le caractère Jupiterien de notre Président. Il joue sur du velours, est ce dû à une parfaite connaissance de l’âme humaine?

Personnellement je pense que cela est plutôt à mettre sur le compte d’une fascination pour des solutions technocratiques et de management comportemental et la conviction profonde que l’économie est une science expérimentale..
C’est là que cette démarche zéro défaut risque de se heurter aux réalités basiquement humaines, comme la finitude du monde, la simple météorologie, l’immigration forcée des réfugies climatiques et politiques, la bulle financière, la pauvreté…

Si, en ce moment, l’on ressent bien que l’on est au bord du gouffre et que les conducteurs de la loco ont enclenchés la première …L’abstention pourrait aussi être un réflexe de survie..

 

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/06/20/legislatives-2017-l-abstention-a-ete-plus-importante-lors-des-duels-de-lrm-avec-la-gauche-qu-avec-la-droite_5147833_4355770.html
https://www.lefigaro.fr/elections/resultats/
http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2016/03/02/32001-20160302ARTFIG00220-plus-d-un-francais-sur-trois-se-connecte-a-facebook-chaque-jour.php:
http://www.alexitauzin.com/2013/04/combien-dutilisateurs-de-facebook.html

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.