2022: Après Macron, Le Pen ou l’absolue nécessité d’une nouvelle figure ?

Les médias de propagande nous préparent déjà: aux élections présidentielles de 2022, ce sera soit Mr Macron, soit le chaos avec Mme Le Pen. Sachez que d’après eux, tout est écrit, vous n’aurez aucune autre alternative. La messe est dite. Sentez-vous le piège citoyens endormis ou résignés ?!

Les médias de propagande nous préparent déjà: aux élections présidentielles de 2022, ce sera soit Mr Macron, soit le chaos avec Mme Le Pen.

Sachez que d’après eux, tout est écrit, vous n’aurez aucune autre alternative. La messe est dite. Sentez-vous le piège citoyens endormis ou résignés ?!

Mr Edouard Philippe (à Bordeaux au "campus des territoires" de La République en marche (LREM) le 08/09/2019) a eu beau dire que les partis politiques sont indispensables pour notre Démocratie, encore faudrait-il qu’il y en ait encore un état de rassembler, et leur laisser le droit de parole, de façon équitable.

 

Face à cela, il n’y a qu’une solution: continuer de se rassembler, continuer à mobiliser les français en dénonçant et démontrant les contradictions du système.

C’est la mission de notre groupe « Le Réveil Citoyen »: sensibiliser et réveiller les français.

(https://www.facebook.com/groups/332181484093471/)

 

Voter Mr Macron en 2022 signifiera signer pour un deuxième mandat pire que l’actuel: Mr Macron sera encore plus radical car il prétextera sa ré-élection pour justifier la poursuite de la casse du système social français, la destruction de la classe moyenne. Cela engendrera le mécontentement d’encore plus de français, une réponse encore plus répressive qui pourra alors conduire au chaos.

Voter Mme Le Pen signifiera probablement la même chose, avec en plus une exacerbation des oppositions entre français, entre les différentes communautés… Qui pourra également conduire en là encore au chaos.

 

Ni Mr Macron, ni Mme Le Pen ne sont donc la solution.

 

Une solution commence heureusement à se dessiner.

Le mouvement des Gilets Jaunes, toujours actif quoi qu’en disent les médias de propagande, a permis aux français de se retrouver, de retrouver la Fraternité.

« Fraternité » ne signifie pas pour autant qu’ils ont les mêmes opinions, il y a beaucoup d’opinions divergents, qui au final ne sont que les reflets de notre société. Donc rien d’anormal.

 

La force du mouvement des Gilets Jaunes, la difficulté pour l’Etat de le maîtriser, vient du fait de la variété d'opinions au sein de ce mouvement, et également du fait qu'il n'y ait pas de leaders. Tout ne repose pas sur une seule tête, un seul chef ... Pour faire taire ce mouvement, il faudrait faire tomber des milliers de têtes, tâche impossible pour l’Exécutif.

 

Les Gilets Jaunes ne veulent pas de chef, c’est un fait maintes fois entendu.

 

Comment faire alors pour arriver à se faire entendre auprès de tous les français, les non-Gilets Jaunes, les endormis, les résignés, face à Mr Macron et Mme Le Pen, le tout sans chef ?

 

Et bien, plutôt que de parler de leader ou de chef, il va falloir penser « figure » ou « représentant naturel ». Ce dernier n’aura aucun pouvoir, mais un mandat, une mission basée sur un programme: celle de rassembler les français d’opinions diverses et variées pour une même cause.

Le « vivre mieux », l’envie d’une vraie Démocratie, la fin des privilèges d’une minorité qui écrase la majorité par le pouvoir de l’argent … sont les thèmes qui réunissent un maximum de français. C’est cette cause là que devra défendre et promouvoir cette figure qui se déclarera tôt ou tard.

 

Ce moment crucial approche, le temps est compté.

 

Cette personne devra rassembler, faire le poids, avoir de la répartie, maîtriser les sujets les plus complexes et être capable de mettre ses interlocuteurs en porte-à-faux, face à leurs contradictions et leurs mensonges.

 

Qui pourrait être cette personne providentielle ?

Un personnage est particulièrement prisé sur la toile, François Boulo - Gilet Jaune.

Intéressez-vous à lui, écoutez ce qu’il dit, comment il argumente ses propos.

De nombreux français aimeraient le voir débattre face à Mr Macron ou Mr Philippe.

 

Il y a sans doute d’autres personnes de qualité comme François Boulo - Gilet Jaune, mais il est clair qu’il sort du lot et qu’il est un atout pour le mouvement citoyen, voir pour la France.

 

Tout le monde ne sera évidemment pas de cet avis, certains continueront de refuser toute représentation politique. Pour ceux-là, nous attendons de connaître leur solution qui ne peut être que pacifique. Toute action violente nous précipitant pour le coup vers le chaos.

 

A vous de juger.

 

Partagez, sensibilisez votre entourage,

Invitez vos amis à rejoindre notre groupe

https://www.facebook.com/groups/332181484093471/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.