Parallèle entre la crise démocratique Hongkongaise et française

L’histoire est en train de s’écrire.

 

Si face aux répressions hongkongaises exigées par la Chine, le « reste du monde » reste un spectateur impuissant, c’est sans doute qu’il se demande si les événements qui éclatent à Hong Kong, comme dans certains pays d’Amérique latine et d’Europe, ne sont pas les prémisses de la chute de tous ces systèmes d’oppression, qu’ils agissent ouvertement dans les pays de dictature ou de manière plus subtile, partout ailleurs, notamment en Europe.

Compte tenu de son histoire, la Chine va probablement finir par imposer ses vues par la violence.

Mais comment la France et d’autres soit-disant démocraties vont pouvoir condamner ces violences, quand elles-mêmes risquent de se trouver confronter à cette seule alternative pour faire plier le peuple ?

Les pays qui observent un phénomène qui risque bien de se propager, vont devoir rester sur la réserve pour ne pas être, un jour, mis en cause par la communauté internationale.

Dans la « patrie des droits de l’homme », le mouvement des Gilets Jaunes a vu les stratégies en œuvre pour disqualifier le mouvement, avec l’aide des médias dits « indépendants », de la police, de la justice elle aussi « indépendante ». Nous avons vu la doctrine du maintien de l’ordre basculer dans la provocation et la répression la plus dure, avec des dizaines de blessés graves et plusieurs morts. Devant une totale impunité, nous avons également vu les forces de l’ordre intervenir brutalement contre des jeunes à la fête de la musique à Nantes (Juin 2019).

A n’en pas douter, la France « patrie de liberté » est prête à basculer dans la répression sanglante si la situation venait à échapper au pouvoir et cela au nom de la « défense de la Démocratie », ou encore "défense de la République", qu’il faut comprendre « des intérêts de la classe dominante ».

L’histoire est en train de s’écrire.

 

Il est grand temps de réveiller et de sensibiliser les français qui sont hélas trop nombreux à entendre un seul et unique son de cloche.

 

Merci de partager et d'inviter chacun à rejoindre le groupe « Le Réveil Citoyen »

https://www.facebook.com/groups/332181484093471/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.