Conseils aux Citoyens Français

- Ne renoncez jamais à vos convictions, mais restez ouvert d'esprit. - Ecoutez les autres mais mettez-les devant leurs contradictions. - Refusez les arguments défaitistes, du style "ça ne sert à rien", "à quoi bon ». - Sensibilisez vos interlocuteurs, persévérez et avec le temps, certains se réveilleront, comprendront et vous rejoindront. - ...
  • Ne renoncez jamais à vos convictions, mais restez ouvert d'esprit.
  • Ecoutez les autres mais mettez-les devant leurs contradictions.
  • Refusez les arguments défaitistes, du style "ça ne sert à rien", "à quoi bon ».
  • Sensibilisez vos interlocuteurs, persévérez et avec le temps, certains se réveilleront, comprendront et vous rejoindront.
  • Écoutez les médias mainstream d'une autre oreille, prenez le temps de suivre les médias alternatifs... Votre connaissance et votre esprit critique en seront renforcés.
  • N’hésitez pas à boycotter les médias de propagande, leur baisse d'audience les mènera à leur perte.
  • Idem pour les programmes anesthésiants de la télé-réalité qui ne sont là que pour divertir, endormir, et anesthésier votre esprit critique … Bannissez-les au maximum de votre environnement pour votre bien et celui de vos enfants.
  • Ne rentrez pas dans la stratégie oligarchique et politique qui consiste à diviser les gens. Au final, vos concitoyens sont comme vous, ils souhaitent un monde et une vie meilleurs. Débusquez la stratégie "Diviser pour mieux régner » et demandez-vous pourquoi les médias et les politiques envoient un signal négatif vis-à-vis d’une personne, d’un évènement, d’une communauté ou d’un pays. C’est souvent pour faire diversion.
  • Intéressez-vous au mouvement des Gilets Jaunes si ce n’est pas déjà fait. Bien évidemment ne vous contentez pas de la version des médias mainstream qui tronquent malhonnêtement les faits. Vous vous rendrez compte que les français Gilets Jaunes et ceux qui soutiennent ce mouvement représentent probablement 80% de la société, des classes populaires aux classes moyennes - moyennes supérieures. Ce mouvement est composé de jeunes, de sans emplois, d’ouvriers, de cadres, d’entrepreneurs et de retraités, d’origine ethniques diverses, de gens de la campagne, de petites et grandes villes, de cités.
  • Intéressez-vous à tous les autres mouvements sociaux actuels, celui des urgentistes, des infirmiers, des pompiers, des enseignants, des agriculteurs, des transporteurs, des militants pour la défense du climat.
  • Prenez le temps de comprendre les réformes comme celle des Retraites, du Chômage qui vous concerneront un jour ou l’autre et qui mobiliseront énormément des français dans les manifestations à venir.
  • Le Président de la République et ses Ministres ont tous les mêmes discours en cette rentrée. Ils prônent l'apaisement et l'unité de la Nation. Sachez que tous les français réveillés sont unis, pas besoin de le leur demander. Ils sont unis pour une même cause, la fin d'un système qui nous mène droit dans le mur et la recherche de la vraie Démocratie. Préférez la Convergence des luttes, le nombre fait la force.
  • Demandez-vous pourquoi l’Etat cherche à privatiser ADP, bientôt les routes nationales et les barrages électriques ? … Si ce n’est pour satisfaire le secteur privé au détriment du pays.
  • Demandez-vous si l’argument de la dette publique est légitime, si le fait que l’Etat soit obligé d’emprunter à des banques privées depuis les années 1970 n’est pas la cause de tous nos problèmes. Demandez-vous qui prête l’argent et qui encaisse les intérêts … Bien sûr les mêmes acteurs du secteur privé.
  • Le changement de système ne pourra se faire que par la création d’une nouvelle force politique. L’horizontalité absolue - souvent revendiquée - ne permettra probablement pas cela. Découvrez et suivez une figure des Gilets Jaunes comme l’avocat François Boulo, vous pourriez être très surpris d’ici 2022. Il n'y a évidemment pas que monsieur Boulo, beaucoup d’autres personnes de qualité revendiquant le changement valent le coût d’être écoutées. Intéressez-vous à ces personnes. Et n'oubliez pas que "Figure" ne signifie pas "Leader" ou "Chef".
  • La réponse de l’Exécutif face aux revendications légitimes du peuple est-elle acceptable ? Avez-vous déjà connu un tel niveau de violence d’Etat à l’encontre de vos concitoyens ? Est-ce acceptable dans un Etat soit disant de droits ? La démocratie représentative fonctionne-t-elle quand seulement 10% des français ont voté pour le Président en place ?
  • Enfin, posez-vous cette question: Est-ce que laisser faire, c’est cautionner le système en place ? Si vous répondez oui à cette question, c’est donc que vous savez ce qu’il vous reste à faire.

 Partagez, sensibilisez votre entourage et rejoignez le groupe « Le Réveil Citoyen »

https://www.facebook.com/groups/332181484093471/

www.reveil-citoyen.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.