Eric Zemmour.

Eric Zemmour est privé d'antenne sur Cnews. On se demande bien pourquoi le CSA a pris cette mesure puisqu'il ne s'est pas encore déclaré à la candidature. Il est à parier que Zemmour se présente puis se retire, comme avait fait Coluche. Qui vivra verra?

Cnews est une chaîne d'information privée, toutes les chaînes d'ailleurs, même les chaînes publiques sont à la solde de ceux qui les nourrissent. 

Zemmour a été écarté par le CSA, qui avait commencé par compter son temps de parole, et voilà qu' aujourd'hui, il est interdit d'antenne. 

L'émission du soir était entièrement tournée vers cet homme, Zemmour,  c'était un monologue, que peu de français suivaient. 

Le CSA a supprimé Eric Zemmour, et là on se demande pourquoi. Pourquoi effacer des antennes un polémiste et écrivain qui est moins bien "pire" qu'un Pascal PRO. Sommes nous revenu à l'enfermement, comme sous le temps des rois, un emprisonnement feutré? 

Je crois que Cnews, corrigez moi si je me trompe appartient à Bolloré, qui était un proche de Nicolas Sarkosy, notre vénéré ancien bling bling président à talonnette et grand pied, un brave homme en fait!

Le service publique, de l'autre côté suit Emmanuel Macron et sa hotte de Père Noel, qui donne largua manu un pognon de dingue qui à Marseille, qui à la sécurité, qui à l'armée. Il promet, et non ne fait car les caisses sont vides que je sache depuis la crise de 2008 puis celle bien plus cruelle de la COVID 19. 

Zemmour est crédité avec des sondages peu fiables de pas mal de voies, il s'ensuit que Marine Lepen passe à la trappe dès le premier tour, et Zemmour aussi. Macron se trouve face à un doute, et "l'intelligentia" , ou encore l'oligarchie française se trouve dans l'incertitude, les patrons n'aiment pas l'incertitude. Apathie, hier a fait part de ses doutes sur sa manière de confondre l'exécutif et le législatif, Emmanuel Macron vire autocrate.  

En interdisant Zemmour le CSA obtient tout le contraire de ce pourquoi il agit, cette suppression du droit de parole ne fera que renforcer l'idée du peuple qu'ils ne sont pas entendus.

Emmanuel Macron est au deuxième tour, c'est certains, mais reste Jadot qui sera crédité de nombreuses voix venues des déçus de la politique austère de Macron et de la violence concernant les gilets jaunes. 

Tout ceci contribuera à refaire un paysage politique nouveau, ni droite ni gauche ni centre ( Bayrou le faiseur de Roi).

A suivre donc, et vive Eric Zemmour, pour le meilleur ou le pire, quant aux sondages ils devraient être interdits purement et simplement. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.