La jeunesse indienne plébiscite Modi

Les 18-25 ans trouvent très majoritairement que le premier ministre nationaliste hindou est le meilleur responsable politique du pays. Ils voient aussi en lui un modèle de vie.

Attaqué de toutes parts depuis le mois de septembre, en raison des piètres résultats économiques de son gouvernement, Narendra Modi peut se consoler auprès de la jeunesse de son pays, à qui il n'arrive pourtant pas à offrir les emplois qu'il avait promis de créer (10 millions de postes par an alors que la réalité reste en-deçà de 300 000). Selon le baromètre annuel des personnalités les plus appréciées des 18-25 ans publié récemment par le quotidien The Hindustan Times, le premier ministre reste, de loin, l'homme politique le plus populaire, pour ne pas dire l'idole. Il rassemble en effet sur son nom 47,5% d'opinions favorables, tandis que Sonia Gandhi et son fils Rahul, respectivement numéro 1 et 2 du Parti du Congrès, ne sont plébiscités que par 8,9% et 8,7% des jeunes.

 © DR © DR

S'il fallait se fier à ce sondage, on pourrait prédire une nouvelle victoire du parti des nationalistes hindous, le BJP, aux élections régionales qui se dérouleront début décembre au Gujarat. A ce sujet, les spéculations vont bon train, la gauche comptant sur l'érosion du pouvoir pour reprendre la main sur un Etat clé qu'elle n'a pas dirigé depuis 1995, à l'exception d'un intermède de deux ans (1996-1998), lors duquel le Parti du Congrès soutint le Rashtriya Janata Party né d'une scission au sein du BJP local. Ce n'est pas gagné pour le clan Nehru-Gandhi, à qui les sondages promettent pour l'instant 70 sièges maximum à l'assemblée de Gandhinagar, sur un total de 182.

Narendra Modi demeure très en vogue, donc. En tant qu'homme politique mais aussi en tant que modèle de vie, excusez du peu. Lui qui mène parait-il une vie de célibataire ascète, adepte d'un strict régime végétarien, ne dormant que quatre heures par nuit et pratiquant quotidiennement yoga et méditation avant le lever du soleil, fait rêver 34,6% des jeunes Indiens, devant Bill Gates et Sundar Pichai, le patron de Google d'origine indienne. Modi obtient même des scores supérieurs à ceux des stars auxquelles les jeunes se réfèrent dans d'autres catégories. Ainsi, parmi les acteurs de Bollywood, Salman Khan et Shah Rukh Khan sont toujours en tête de classement, mais avec seulement 18,3% et 15,3% de popularité. L'homme et la femme considérés comme les plus sexy du sous-continent, Deepika Padukone et Ranbir Kapoor, encore des acteurs de Bollywood, tournent autour de 33% de popularité. Et dans le sport enfin, le roi du cricket, Virat Kohli, atteint à peine les 30%.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.